« Darwinisme »

HALDANE JOHN BURDON SANDERSON (1892-1964)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 653 mots

de la génétique des populations est un élément majeur, qui marque la résurrection du darwinisme. On ne saurait résumer l'œuvre de Haldane à la seule génétique car il s'est intéressé à de nombreux champs de la biologie, comme la physiologie ou la biochimie : il contribue ainsi à la formulation d'une théorie […] Lire la suite

HÉRÉDITÉ

  • Écrit par 
  • Charles BABINET, 
  • Luisa DANDOLO, 
  • Jean GAYON, 
  • Simone GILGENKRANTZ
  •  • 11 224 mots
  •  • 7 médias

pendant trente-cinq ans, deviennent la base d'une nouvelle science, nommée génétique en 1906. Le darwinisme impose en effet désormais à la science le souci des origines des espèces et de leur filiation. L'approche mendélienne de l'hérédité a plusieurs aspects remarquables : elle est élémentariste […] Lire la suite

HOMME ANIMAL (expositions)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 915 mots

fondamentalement, le questionnement portant sur la similitude des apparences de l'homme et de l'animal accompagne la réflexion scientifique jusqu'à nos jours. La physiognomonie de Lavater, puis le darwinisme appliqué aux sociétés modernes donneront lieu à bien des égarements. C'était d'ailleurs une […] Lire la suite

INNÉ ET ACQUIS

  • Écrit par 
  • André PICHOT
  •  • 1 321 mots

 : elle concerne la transmission d'altérations, la transmission de différences (pathologiques ou non), et jamais celle de caractères (elle s'est constituée dans le cadre du darwinisme, qui ne s'intéresse qu'aux différences entre les individus qu'il met en concurrence, et pas à la valeur absolue […] Lire la suite

JEU - Ethnologie du jeu

  • Écrit par 
  • Geza de ROHAN-CSERMAK
  •  • 9 576 mots

théorie rudimentaire de G. S. Hall, issue du darwinisme, explique le jeu par une nécessité biologique fondamentale qui accélère le développement organique de l'enfance ; la théorie idéaliste de F. Schiller considère le jeu comme expression de la liberté ; la […] Lire la suite

LE DÉMON DES ORIGINES, DÉMOGRAPHIE ET EXTRÊME-DROITE (H. Le Bras) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe FARGUES
  •  • 1 630 mots

de la génération 1930, le taux de remplacement réel est toujours légèrement supérieur à la fécondité, grâce à l'apport migratoire. Apprécier la reproduction de la population nationale à la seule combinaison de la fécondité et de la mortalité, les deux « critères sélectifs du darwinisme », revient à […] Lire la suite

LÉTALITÉ GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Denis BUICAN
  •  • 980 mots

actuelle dans le cadre de la sélection multipolaire à la base de la théorie synergique de l'évolution. La théorie synergique de l'évolution constate qu'il faut ajouter à la sélection phénotypique – mise en évidence par le darwinisme classique et la théorie synthétique – l'existence d'une sélection […] Lire la suite

LA MACHINE À EXPLORER LE TEMPS, Herbert-George Wells - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-François PÉPIN
  •  • 809 mots

essor technologique. L'œuvre se présente comme un véritable conte philosophique, une réflexion sur l'avenir incertain d'une humanité dominée par des techniques qu'elle a elle-même créées. C'est donc une méditation véritable sur les destinées de l'homme, influencée par l'éclosion du darwinisme : […] Lire la suite

MAO DUN [MAO-TOUEN] (1896-1981)

  • Écrit par 
  • Michelle LOI
  •  • 2 001 mots

 » et que la tâche de l'écrivain chinois révolutionnaire est de propager une nouvelle Anschauung qui libère l'énergie du peuple, il est attiré autour de 1920 par Nietzsche, le darwinisme social, l'anarchisme de Kropotkine et le syndicalisme américain, mais dès 1921 il se tourne vers […] Lire la suite

MAYNARD SMITH JOHN (1920-2004)

  • Écrit par 
  • Jean GAYON
  •  • 1 444 mots

formation en zoologie au London College, où il fut l’élève d’Haldane et de Peter Medawar. Ces formations, mêlant les mathématiques, le raisonnement d’ingénieur, un fort engagement politique, un darwinisme radical, mais aussi un intérêt sans bornes pour le terrain et pour la diversité biologique […] Lire la suite

MAYR ERNST (1904-2005)

  • Écrit par 
  • Simon TILLIER
  •  • 828 mots

mondiale qui en a fait la figure centrale du néo-darwinisme. Après avoir obtenu un diplôme de médecine en 1925, Ernst Mayr, né à Kempten (Allemagne) en 1904, décide de se consacrer à l'ornithologie. Après son doctorat de l'université de Berlin, sa rencontre avec le grand et excentrique collectionneur […] Lire la suite

MICROBIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Corinne DOREL, 
  • Philippe LEJEUNE, 
  • Jean-Michel PANOFF
  •  • 3 884 mots
  •  • 9 médias

celles-ci, et au cœur des tourmentes du siècle, il y eut l'action antibactérienne de la pénicilline produite par la moisissure Penicillum notatum (Fleming, Chain et Florey), la nature spontanée et non induite des mutations sur les gènes, ouvrant ainsi la voie au néo-darwinisme […] Lire la suite

MIVART SAINT GEORGE JACKSON (1827-1900)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 307 mots

au Catholic University College de Londres. De 1890 à 1893, il enseigne la philosophie de l'histoire naturelle à l'université de Louvain. Vice-président de la Zoological Society, il est secrétaire, puis président de la Linnaen Society. Il est attiré par le darwinisme, mais ne l'adopte pas et prend part aux […] Lire la suite

MUTATIONNISME

  • Écrit par 
  • Cédric GRIMOULT
  •  • 2 216 mots

, dans ses grandes lignes, par la communauté scientifique contemporaine, concilie ainsi mutationnisme et néo-darwinisme dans un ensemble théorique cohérent. Mais les synthéticiens mettent surtout l'accent sur les micromutations, ou mutations ponctuelles, constituées de changements d'un petit nombre d'acides […] Lire la suite

MUTATIONS ET SPÉCIATION

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 209 mots

Botaniste comme Gregor Mendel (1822-1884), le Néerlandais Hugo De Vries (1848-1935) s'intéresse à la formation des espèces, dans un contexte d'intenses discussions autour du darwinisme. Il étudie l'apparition de nouveaux caractères dans les populations de fleurs à croissance rapide, les onagres […] Lire la suite

NAZISME

  • Écrit par 
  • Johann CHAPOUTOT
  •  • 4 759 mots
  •  • 2 médias

xixe siècle au moins : le racisme et ses théorisations du mythe aryen (cf. les thèses réduisant l’Histoire à la « lutte des races », produites notamment par Arthur de Gobineau et Houston Stewart Chamberlain), le darwinisme social (relayé par Ernst Haeckel), enfin […] Lire la suite

NIETZSCHE FRIEDRICH

  • Écrit par 
  • Jean GRANIER
  •  • 9 775 mots
  •  • 1 média

, à la remorque du darwinisme ou du lamarckisme. Il ne s'agit pas, en effet, de fabriquer une nouvelle espèce destinée à supplanter l'homme, mais d'éduquer le type d'homme le plus réussi afin de le hausser jusqu'à l'affirmation dionysiaque de l'amor fati et de le rendre maître […] Lire la suite

NORME SOCIALE

  • Écrit par 
  • Pierre DEMEULENAERE
  •  • 1 340 mots

selon son intérêt que des propensions à l'altruisme. Les différentes normes mises en place reflètent ces différents aspects fondamentaux de la nature humaine. L'interprétation naturaliste des normes a connu un regain d'intérêt avec le succès du néo-darwinisme, qui considère les émotions humaines […] Lire la suite

NORVÈGE

  • Écrit par 
  • Marc AUCHET, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN
  •  • 24 729 mots
  •  • 20 médias

Par deux fois, lors de référendums organisés en 1972 et en 1994, les Norvégiens ont refusé que leur pays adhère à l'Europe communautaire. Pour expliquer cette nette réticence, de nombreux commentateurs ont tiré argument du fait que la Norvège a longtemps eu à subir le joug de pays étrangers comme le Danemark puis la […] Lire la suite

ŒUVRES PHILOSOPHIQUES, Charles Sanders Peirce - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI
  •  • 1 015 mots

philosophique. En un sens, elle renoue avec des traditions plus anciennes, comme certains aspects de la philosophie médiévale – Duns Scot, par exemple ; d'un autre côté, elle s'inscrit dans le droit fil des perspectives ouvertes par le darwinisme. Son inspiration anti-métaphysique et son souci […] Lire la suite

PASTEUR LOUIS (1822-1895)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 6 426 mots
  •  • 2 médias

pas du tout naturaliste, était attiré par le lamarckisme (où il pouvait retrouver les desseins d'un Créateur tirant les êtres vivants vers toujours plus de perfection), tandis que son grand rival allemand, Robert Koch, était un adepte convaincu du darwinisme. On ne trouve donc, dans les œuvres de Pasteur […] Lire la suite

PERFORMANCE, art

  • Écrit par 
  • Daniel CHARLES
  •  • 19 226 mots
  •  • 1 média

« Performance » : ce vocable – loin de désigner un quelconque exploit sportif – relève de ce qu'il est convenu de considérer comme du franglais ; directement issu du verbe to perform, « interpréter », il est attesté au début des années 1970 dans le vocabulaire de la critique d'art aux États-Unis, et s'applique à […] Lire la suite

PLASTICITÉ CÉRÉBRALE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUPONT
  •  • 7 528 mots
  •  • 6 médias

, dans la pratique, les distinctions entre plasticité développementale et plasticité adaptative (ou entre maturation et apprentissage) ne sont pas aussi nettes. Un modèle de plasticité à la fois développementale et adaptative est représenté par la théorie de la stabilisation sélective (darwinisme […] Lire la suite

ROYAUME-UNI - Histoire

  • Écrit par 
  • Bertrand LEMONNIER, 
  • Roland MARX
  •  • 43 828 mots
  •  • 67 médias

L'espace géographique britannique n'a pas coïncidé, pendant longtemps, avec une réalité politique. Seuls l'Angleterre et le pays de Galles réalisèrent leur unité au cours du Moyen Âge (bien que l'intégration totale soit le fait de Henri VIII Tudor) ; l'Écosse ne fut unie à sa voisine du Sud, au x […] Lire la suite

RURALE CIVILISATION

  • Écrit par 
  • Emmanuel LE ROY LADURIE
  •  • 14 398 mots
  •  • 1 média

La civilisation rurale se définit d'abord par oppositions. Qui dit campagne dit villes ; qui dit paysan dit citadins. La civilisation rurale est un tissu monotone qui rapproche les uns des autres un certain nombre de groupes cellulaires, villages, paroisses ou communes, ces groupes étant, selon les cas, englobés ou dominés par des pouvoirs ou (et) par d […] Lire la suite

SINGER PETER (1946- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 493 mots

environnementaux globaux et les implications politiques du darwinisme, qu’il envisage à la lumière des nouveaux développements de l’utilitarisme philosophique. Bien que ses arguments en faveur des droits des animaux soient de plus en plus acceptés dans les universités et ailleurs, ses positions […] Lire la suite

TEMPO AND MODE IN EVOLUTION (G. G. Simpson)

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 154 mots

synthèse évolutionniste, qui ajoute les données nouvelles de la génétique à la sélection naturelle du darwinisme classique, s'élabore dans les années 1930 et 1940 sous l'impulsion de biologistes tels que John Burdon Sanderson Haldane et Julian Huxley. Simpson montre comment les résultats […] Lire la suite

URBANISME - Théories et réalisations

  • Écrit par 
  • Françoise CHOAY
  •  • 9 916 mots
  •  • 1 média

de l'entreprise. Marquée par le positivisme, l'historicisme et le darwinisme de l'époque, l'analyse descriptive de Cerdá embrasse l'ensemble des cultures dans une double perspective historique et morphologique. Elle aboutit à privilégier deux éléments clés, la voirie (système continu) et les lieux […] Lire la suite

VAN VALEN LEIGH (1935-2010)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis HARTENBERGER
  •  • 887 mots

de l'évolution telle qu'elle fut proposée par son auteur, et mieux qu'une simple métaphore, la Reine rouge est devenue au fil des décennies l'un des paradigmes du darwinisme les plus féconds. En paléontologie, Leigh Van Valen a été un spécialiste des faunes terrestres du Crétacé supérieur […] Lire la suite

VIOLENCE

  • Écrit par 
  • Yves MICHAUD
  •  • 8 200 mots
  •  • 3 médias

de l'évolution, conçue comme lutte pour la vie et sélection des mieux armés. Au xixe siècle, l'évolutionnisme darwinien joue un très grand rôle pour des pensées évolutionnistes comme celle de H. Spencer, et pour le darwinisme social. Il contribue aussi à […] Lire la suite

VIVANT (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 2 944 mots

). Le transformisme lamarckien, puis l’évolutionnisme darwinien vont faire subir à la connaissance du vivant un tournant qui détermine aujourd’hui encore l’activité des biologistes. Le darwinisme s’est heurté à des oppositions violentes, comparables à celles qu’avaient endurées les astronomes […] Lire la suite

VOGT KARL (1817-1895)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 248 mots

. Coauteur de l'Histoire naturelle des poissons d'eau douce, il ne reste pas moins, ses activités politiques mises à part, un biologiste du xixe siècle, se signalant surtout comme un défenseur du darwinisme. […] Lire la suite

WELLS HERBERT GEORGE (1866-1946)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre VERNIER
  •  • 1 505 mots

. Elles sont la conséquence d'une découverte que fit Wells, avant de la placer dans la bouche d'un de ses personnages : « Si le monde ne vous plaît pas, vous pouvez le changer. » La leçon du darwinisme les colore, et leur ambiguïté fondamentale tient à l'existence, chez Wells, de deux éléments […] Lire la suite

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez en cadeau un ebook au choix !