« Chemins de fer »

CHARROI

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 676 mots

Les messageries ne s'émeuvent qu'au xixe siècle, quand la menace d'une concurrence apparaît avec les premiers chemins de fer. Des voitures plus légères améliorent les temps de roulage : quatorze jours pour aller de Paris à Marseille, dix jours pour couvrir le trajet de Paris à Bordeaux. Mais la tonne kilométrique revient à quarante-cinq centimes, contre seize par voie ferrée (1835). […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Chemins de fer » :

Afficher les médias de « Chemins de fer »

KRUPP LES

  • Écrit par 
  • Alfred WAHL
  •  • 633 mots
  •  • 4 médias

Son ascension s'explique par le Zollverein, le développement des chemins de fer et de la navigation à vapeur. Habile à appliquer les progrès techniques, il conquiert une réputation mondiale par ses réalisations de qualité pour le rail : essieux et ressorts en acier fondu (1847), bielles, bandages de roue sans soudure, tiges pour pistons de locomotives (1848). […] Lire la suite

NORRIS FRANK (1870-1902)

  • Écrit par 
  • Marc BLOCH
  •  • 638 mots

Cette œuvre à thèse, qui voulait illustrer l'opposition entre la force vitale représentée par le blé et du machinisme représenté par les chemins de fer, devait comporter trois romans : seul le premier, La Pieuvre (The Octopus, 1901), parut du vivant de l'auteur. Le deuxième, La Corbeille (The Pit, 1903), parut un an après sa mort. Le troisième ne fut jamais achevé. […] Lire la suite

INNSBRUCK

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 508 mots
  •  • 1 média

Son développement est surtout consécutif à la naissance des chemins de fer. Du pont historique la ville s'étend vers la gare placée au sud-est, puis vers le sud et le nord, occupant l'espace délimité par la Sill et l'Inn. Le plan en damier moderne contraste avec la vieille ville semi-circulaire, aux rues étroites. Cinquième ville d'Autriche par la population, Innsbruck demeure une capitale régionale, administrative et universitaire (l'université fut fondée en 1677), un centre de commerce d'où rayonnent de nombreuses voies de communication vers les massifs environnants et l'un des pôles du tourisme international, au cœur d'un secteur particulièrement doué pour les sports de neige, ce qui lui a valu d'accueillir en 1964 et en 1976 les jeux Olympiques d'hiver. […] Lire la suite

DAWES PLAN (1924)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 508 mots

Les chemins de fer et l'industrie servent de gages pour le service des obligations. Les versements allemands doivent s'élever, en 1925, à 1 220 millions de marks-or. Les annuités successives seront calculées en fonction d'un indice de prospérité que l'on espère appelé à progresser. L'acceptation de ce plan clôt une période de cinq années de tergiversations. […] Lire la suite

NUJOMA SAM (1929- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 492 mots

Lorsque l'un de ses collègues est renvoyé chez lui sans aucune indemnité après avoir été gravement blessé, Sam Nujoma tente de former un syndicat d'employés des chemins de fer mais est congédié. Il travaille alors comme employé de bureau, puis comme assistant dans un magasin. À la fin des années 1950, Nujoma participe à la création de l'Organisation du peuple du pays Ovambo, ancêtre de l'Organisation du peuple du Sud-Ouest africain (S. […] Lire la suite

DOLLFUSS ENGELBERT (1892-1934)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 526 mots
  •  • 1 média

En 1930 il est nommé président des Chemins de fer fédéraux et ce n'est qu'en 1931 que ce vieux militant du Parti chrétien-social accède à un poste ministériel, celui de l'Agriculture, dont il connaît bien les problèmes. L'année suivante, il devient chancelier et il est bien décidé à agir, car il ne veut ni d'une annexion à l'Allemagne ni d'un compromis avec les sociaux-démocrates qui tiennent « Vienne la Rouge ». […] Lire la suite

LÉOPOLD Ier (1790-1865) roi des Belges (1831-1865)

  • Écrit par 
  • Josiane COEKELBERGHS-CUYPERS
  •  • 537 mots
  •  • 1 média

Des réalisations importantes voient le jour : chemins de fer, postes, télégraphes, rachat du péage de l'Escaut par le baron Lambermont, création de la Banque nationale et de la Caisse d'épargne. Face au malaise social accentué par le machinisme, le roi souhaite le bien-être des ouvriers, mais refuse leur promotion sociale, ce qui les amène à s'organiser contre le pouvoir. […] Lire la suite

AUTOMOBILE Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Alfred MOUSTACCHI
  •  • 783 mots
  •  • 2 médias

En effet, la combinaison de tous ces progrès a d'abord conduit, au début du xixe siècle, au développement des chemins de fer et du bateau à vapeur, puis, à la fin de ce même siècle, à celui de l'automobile. Contrairement au chemin de fer – qui, d'une part, nécessite des quantités volumineuses et lourdes de combustible pour pouvoir fonctionner, ce qui lui impose, pour être rentable, de transporter un grand nombre de voyageurs ; et, d'autre part, est contraint d'évoluer en site propre (rails) et avec une organisation en convois –, l'automobile, dont le nom signifie qui se meut par soi-même, est un moyen de transport individuel ou familial. […] Lire la suite

HYBRIDATION, musique

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 558 mots

La première, issue de la musique concrète – dont on situe la naissance en 1948, avec Étude aux chemins de fer de Pierre Schaeffer –, consiste à élaborer des objets sonores composites, souvent par synthèse additive de signaux sinusoïdaux dont la fréquence et l'amplitude sont contrôlées. La deuxième procède par superposition de sons instrumentaux « classiques » et de sons synthétiques : un des exemples les plus célèbres demeure la version pour piano, percussions et sons électroniques enregistrés sur bande magnétique de Kontakte, de Karlheinz Stockhausen (1960). […] Lire la suite

QUEENSLAND

  • Écrit par 
  • Alain HUETZ DE LEMPS
  •  • 565 mots
  •  • 1 média

Les seules agglomérations sont les têtes de ligne des rares chemins de fer qui se dirigent vers la côte (Cloncurry). Il faut y ajouter les centres miniers : Mount Isa (cuivre, plomb, zinc), Blackwater, Mackay, Blair Athol (houille) et, dans la presqu'île d'York, Weipa, dont le gisement de bauxite est l'un des plus grands du monde. Ailleurs, la côte du golfe de Carpentarie est à peu près déserte et bordée souvent de mangrove. […] Lire la suite

NKOMO JOSHUA MQABUKONYONGOLO (1917-1999)

  • Écrit par 
  • Patrick QUANTIN
  •  • 612 mots

De retour à Bulawayo en 1948, il exerça des fonctions de travailleur social pour la compagnie des chemins de fer. Militant syndical, il adhéra également à une vieille organisation : la Southern Rhodesia African National Congress, dont il devint le dirigeant en 1957. Après l'interdiction par les autorités de cette organisation, puis d'une autre, Nkomo fonda finalement en 1962 la Zimbabwe African People's Union (Z. […] Lire la suite

PASTEURISATION

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 587 mots
  •  • 1 média

Ces recherches sur la conservation des aliments doivent être replacées dans une perspective plus vaste, liée tant aux besoins de conservation, par exemple pour la marine, mais aussi pour permettre le commerce des produits alimentaires très loin de leur lieu de production grâce à l'amélioration des moyens de transport (bateaux à vapeur et chemins de fer), et condition de la naissance d'une industrie agroalimentaire et de son commerce spécifique. […] Lire la suite

KHARTOUM

  • Écrit par 
  • Alain GASCON
  •  • 642 mots
  •  • 1 média

Toutefois, Khartoum-Nord subit les effets du déclin des chemins de fer. Depuis le coup d'État de 1989, les souks traditionnels sont menacés par l'édification d'immeubles de verre et d'acier, en partie occupés par les administrations et les entreprises pétrolières. Ce centre « moderne », établi sur le confluent, tend à éclipser la ville britannique, remarquable par ses bâtiments de style victorien-oriental, ses campus universitaires (universités nationales du Caire à Khartoum) et son quartier du musée et le musée lui-même. […] Lire la suite

HILL JOE (1879-1915)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 488 mots

La plupart de ses chansons parlent de manœuvres itinérants, d'immigrés exploités, d'employés des chemins de fer. Toutes manient l'humour et sont mâtinées de marxisme. En janvier 1914, de passage à Salt Lake City avec ses amis, Hill est arrêté et accusé du meurtre d'un épicier et de son fils, abattus lors d'un cambriolage. Le procès qui suit est entaché d'ombres. […] Lire la suite

LES LOGIQUES DE L'ENTREPRISE (A. Moutet)

  • Écrit par 
  • André THÉPOT
  •  • 1 673 mots

À lire Aimée Moutet, on comprend que les excès de rationalisation ont joué leur rôle : en particulier en convainquant les ouvriers de la nécessité de l'unité ouvrière et en favorisant des fusions de syndicats qui s'étaient multipliés à la base dès janvier 1935 dans les chemins de fer et parmi les employés. Cela préfigurait l'unité entre C.G.T. et C. […] Lire la suite

HAÏFA

  • Écrit par 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 709 mots
  •  • 2 médias

Les éléments décisifs pour le développement de la ville sont, sous le mandat britannique (1920-1947) : le choix de Haïfa, pour la création d'un port en eau profonde (achevé en 1933) et la construction d'une nouvelle voie ferrée côtière vers Gaza et l'Égypte, qui fait de la ville le nœud des chemins de fer palestiniens. Désormais est fixée la fonction portuaire et commerciale de la ville ; elle se double vite d'une importante fonction industrielle : arrivée de l'oléoduc venant d'Irak en 1936, installation d'une raffinerie de pétrole, achevée en 1939, et d'autres industries importantes (fonderie, cimenterie, savonnerie, verrerie et ateliers mécaniques). […] Lire la suite

FOGEL ROBERT WILLIAM (1926-2013)

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 1 000 mots

En 1964, la publication de Railroads and American Economic Growth vient malmener l'histoire « officielle » de l'Amérique en contestant l'affirmation de Rostow (The Stages of Economic Growth, 1960) selon laquelle les chemins de fer et les subventions d'État ont permis le « décollage » des États-Unis au xixe siècle. Fogel procède de manière « contrefactuelle » pour le démontrer. […] Lire la suite

DE KLERK MICHEL (1884-1923)

  • Écrit par 
  • Roger-Henri GUERRAND
  •  • 687 mots

L'accompagneront bientôt deux autres réalisations pour la société Eigen Haard — une association d'employés de chemins de fer — achevées en 1916 et en 1920. La distribution intérieure des logements — 54 mètres carrés de superficie pour trois pièces — n'affirme aucun progrès depuis la typologie des premières habitations sociales à Amsterdam : il n'y a toujours pas de salle d'eau. […] Lire la suite

GALVANOPLASTIE

  • Écrit par 
  • Sylvain BELLENGER
  •  • 657 mots

Les deux exemples qui impressionnèrent le plus le public furent, en 1859, le wagon offert au pape Pie IX par la Compagnie des chemins de fer Pio-Latina et conçu par l'architecte Émile Trelat (Museo di Roma, Rome) et, en 1867, la statue de Notre-Dame-de-la-Garde à Marseille, de Lequesne, qui mesure 9,70 m de haut. […] Lire la suite

FLON SUZANNE (1918-2005)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 609 mots

Rien en effet ne semblait prédisposer cette enfant d'un père employé aux Chemins de fer et d'une mère brodeuse à devenir comédienne. À dix-sept ans, elle est vendeuse-interprète à Paris, aux magasins du Printemps. Édith Piaf croise son chemin. La chanteuse se prend de sympathie pour Suzanne Flon, et l'engage comme secrétaire. Dès lors, tout s'enchaîne : ami de Piaf et imprésario célèbre, Daniel Marouani la propulse sur la scène pour présenter des numéros de music-hall et interpréter des sketches comiques à L'ABC ou à Bobino à Paris, et en tournée en France. […] Lire la suite

BERRYER PIERRE (1790-1868)

  • Écrit par 
  • André Jean TUDESQ
  •  • 634 mots

Il est l'un des principaux orateurs de la Chambre des députés, prenant la parole notamment sur les chemins de fer, sur l'Algérie et, en mai 1845, en faveur des congrégations religieuses contre Thiers. C'est aussi le défenseur attitré des journaux légitimistes dans les nombreux procès qui leur sont intentés (Le Journal des débats, Le Drapeau blanc, La Quotidienne). […] Lire la suite

PENALBA ALICIA (1913-1982)

  • Écrit par 
  • René PASSERON
  •  • 642 mots

Or, justement, à l'âge de sept ans, Alicia — fille d'un constructeur de chemins de fer qui a promené sa famille de la Terre de feu à la Cordillère des Andes — séjourne en Patagonie. Est-ce l'austérité de la nature qui pénètre alors sa jeune sensibilité ? C'est aussi le vide. L'absence des hommes. Comment oublier qu'en une génération s'est accompli, dans ce que les Pères salésiens ont appelé la Patagonia tragica, le génocide des Indiens Onas, une population de plus d'un million d'habitants ? Sans vouloir affirmer que Penalba a gardé le souvenir d'un passé historique alors récent qu'elle aurait désiré évoquer dans son œuvre, on peut penser que le caractère austère et tragique de sa sculpture — qui se sépare en cela de celle de ses maîtres les plus admirés, Zadkine, Arp et Brancusi — est le reflet d'une secrète désolation. […] Lire la suite

ABELIN PIERRE (1909-1977)

  • Écrit par 
  • Christian SAUVAGE
  •  • 668 mots

Il fut tour à tour et parfois en même temps : directeur de l'Union française des industries exportatrices et du Comité d'exportation de l'industrie cotonnière ; directeur, durant l'Occupation, du Groupement national d'importation des cacaos et délégué général de la Chambre syndicale des chocolatiers et confiseurs ; président et vice-président de la Compagnie des chemins de fer franco-éthiopiens ; président-directeur général de la Société française de supermarchés et, enfin, administrateur de plusieurs sociétés de construction téléphonique. […] Lire la suite

YALTA (ACCORDS DE)

  • Écrit par 
  • Georges-Henri SOUTOU
  •  • 761 mots
  •  • 4 médias

contre le Japon ; celle-ci accepta d'intervenir environ trois mois après la défaite allemande à condition de récupérer les droits perdus en 1905 (chemins de fer de Mandchourie, Port-Arthur, sud de l'île de Sakhaline) et en outre les îles Kouriles et une part d'influence en Corée. La Conférence de Yalta, bien accueillie à l'époque, fit plus tard l'objet de débats passionnés : mise à l'écart de la France, division de l'Europe, manifestation d'une politique américaine d'hégémonie systématique ou, inversement, capitulation américaine devant Staline. […] Lire la suite

BOBROWSKI JOHANNES (1917-1965)

  • Écrit par 
  • M.-T. CADOT
  •  • 702 mots

Son père travaille aux chemins de fer et sa mère est fille d'un fondeur de cloches. L'enfance de Bobrowski s'écoule en Prusse-Orientale, il fréquente le prestigieux lycée de Königsberg dont les traditions remontent à Hamann et Kant et dont le directeur refuse jusqu'au bout d'adhérer au parti nazi. Il passe ses vacances sur les rives du Niemen où il rencontre des tziganes et des marchands ambulants juifs venant de l'intérieur de la Lituanie. […] Lire la suite

TOZZI FEDERIGO (1883-1920)

  • Écrit par 
  • Gilbert BOSETTI
  •  • 683 mots

Les Souvenirs d'un employé (Ricordi di un impiegato, 1920) racontent comment il se dégage, non sans mal, de la tutelle paternelle, en devenant employé des chemins de fer. Cet autodidacte fonde à Sienne une revue politique et littéraire, La Torre, d'inspiration catholique et conservatrice, et compose deux recueils de poésies influencées par D'Annunzio, La Cornemuse verte (La Zampogna verde, 1911), et par les mystiques siennois et sainte Catherine, La Cité de la Vierge (La Città della Vergine, 1913), avant d'être enrôlé dans la Croix-Rouge durant la Grande Guerre. […] Lire la suite

MVRDV

  • Écrit par 
  • Elsa COSSON
  •  • 656 mots

Depuis 2005, elle est architecte auprès de la société néerlandaise de chemins de fer. Fraîchement diplômés, Winy Maas, Nathalie de Vries et Jacob van Rijs ouvrent l'agence MVRDV en 1991 à Rotterdam. Le collectif travaille sur des projets d'architecture, de paysagisme, d'urbanisme et de design. La renommée internationale arrive à grands pas au milieu des années 1990 avec des réalisations telles que le bâtiment du siège de la compagnie publique de diffusion V. […] Lire la suite

MINGHETTI MARCO (1818-1886)

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 759 mots

Minghetti était renversé par une « révolte parlementaire » mêlant les votes hostiles de la gauche, des Toscans mécontents de la capitale et des représentants d'intérêts privés, menacés par le projet de nationalisation des chemins de fer. Sa chute marqua la fin du règne de la « droite historique », héritière du juste milieu cavourien, devant la montée d'une génération nouvelle, plus sensibilisée au nationalisme et aux questions sociales, non résolues par le Risorgimento libéral. […] Lire la suite

MOSELLE

  • Écrit par 
  • André FISCHER
  •  • 706 mots
  •  • 1 média

Les vicissitudes historiques, les changements de frontières, l'opposition exercée par les compagnies des chemins de fer allemande et française expliquent pour une large part le développement très tardif du trafic fluvial sur la Moselle. Ce n'est qu'en octobre 1956 qu'une convention est signée entre l'Allemagne, la France et le Luxembourg, convention qui prélude à la création d'une Société internationale pour la canalisation de la Moselle. […] Lire la suite

DALHOUSIE JAMES ANDREW BROWN-RAMSAY lord, 1er marquis et 10e comte (1812-1860)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 778 mots

En 1845, dans le cabinet Peel, il occupe le poste de président du Board of Trade, y fait preuve d'un esprit ouvert et brillant et favorise considérablement la construction des chemins de fer en Angleterre. Il demeure au gouvernement après la démission de Peel en 1846, mais accepte deux ans plus tard d'être nommé gouverneur général des Indes. Il exerce ses pouvoirs avec l'autorité d'un grand proconsul et s'applique tout à la fois à développer les territoires sous administration directe et à apporter aux habitants les bénéfices de la civilisation occidentale. […] Lire la suite

ESTÈVE MAURICE (1904-2001)

  • Écrit par 
  • Philippe BOUCHET
  •  • 758 mots

Lors de l'Exposition internationale de 1937, il collabore à la décoration des pavillons de l'Air et des Chemins de fer confiés à Robert et à Sonia Delaunay. Membre du groupe des Jeunes Peintres de tradition française, ses œuvres des années 1940-1942, parmi lesquelles l'Hommage à Cézanne ou Jeune Fille au pichet, répondent à son désir d'analyser la réalité en s'appuyant sur un espace construit et structuré, en faisant jouer à la couleur un rôle déterminant, influencé en cela par la palette lumineuse de Bonnard. […] Lire la suite

FERNANDEZ DOMINIQUE (1929- )

  • Écrit par 
  • Véronique HOTTE
  •  • 765 mots

Trois semaines sur les rails, en mai 2010, pour neuf mille kilomètres de chemins de fer et quelques étapes dans des villes mythiques, Nijni-Novgorod, Kazan, Ekaterinbourg, Irkoutsk... Une occasion de revenir sur le passé de l'ex-Union soviétique, sur ses écrivains de génie – Gorki, Tsvetaieva, Mandelstam... –, sur le baroque russe ou sur l'art sévère du socialisme. […] Lire la suite

TARBES

  • Écrit par 
  • Robert MARCONIS
  •  • 782 mots
  •  • 2 médias

L'équipement des Pyrénées pour la production de houille blanche et le rôle actif joué en ce domaine par la Compagnie des chemins de fer du Midi lui ont apporté de gros établissements (constructions électriques, matériel ferroviaire...) filiales de grands groupes industriels. L'éloignement du front pendant la Première Guerre mondiale a conforté cette fonction industrielle. […] Lire la suite

PIROSMANI NIKO (1862-1918)

  • Écrit par 
  • Régis GAYRAUD
  •  • 942 mots

Pirosmani fonda vers 1885 un atelier de peinture, puis il devint employé des chemins de fer – ce qui, à cette époque en Géorgie, ne constituait pas une mauvaise situation. Vers 1900, il ouvrit un commerce de produits laitiers avant d'être poussé à la faillite par sa passion pour la peinture. Ces précisions ont leur importance : tout au long du xxe siècle, l'exemple de Pirosmani servit à soutenir le sentiment national d'une terre géorgienne dont il incarnait le génie alors que le pays risquait d'être dilué dans l'espace soviétique. […] Lire la suite

ARCHITECTES ET INGÉNIEURS (expositions)

  • Écrit par 
  • Michel COTTE
  •  • 1 247 mots

Elles étaient consacrées à des questions typiquement nord-américaines, comme les relations entre grands espaces et transports : routes, canaux, ponts, chemins de fer, ports... ; ou encore l'importance des productions primaires : paysages miniers, sites énergétiques... Le visiteur était enfin invité à porter son attention sur l'architecture industrielle, toujours significative d'évolutions techniques ou sociales, et souvent pionnière dans ses formes comme dans ses matériaux. […] Lire la suite

GAMBETTA LÉON (1838-1882)

  • Écrit par 
  • Henri LERNER
  •  • 849 mots
  •  • 1 média

Il s'aliène également les grands intérêts capitalistes par ses projets de nationalisation des chemins de fer. Le « grand ministère » a duré seulement soixante-treize jours, rongé par l'hostilité des opportunistes comme par celle de ses frères d'armes, les radicaux, qui l'accusent de trahir la république. Pour Clemenceau il est le « renégat ». Gambetta meurt peu après d'un banal accident. […] Lire la suite

CHANT GÉNÉRAL, Pablo Neruda - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Claude FELL
  •  • 831 mots
  •  • 1 média

La mort de ses parents semble détacher à jamais Neruda du Chili de son enfance, de ce Temuco de la forêt, de la pluie et des chemins de fer que conduisait son père. C'est un nouveau processus créatif, puissant et profond, qui se met en marche et qui engendrera ce qu'on considère aujourd'hui comme l'œuvre majeure du poète chilien. Avec Résidence sur la terre (1933-1935), Neruda avait fait la double expérience de l'éloignement géographique – il est alors amené à occuper un poste diplomatique en Asie du Sud-Est – et de la plongée dans son propre enfer personnel, après avoir publié en 1924 Vingt Poèmes d'amour et une chanson désespérée, qui lui confèrent une renommée qui ne se démentira plus. […] Lire la suite

MARSEILLE JACQUES (1945-2010)

  • Écrit par 
  • Paul-André ROSENTAL
  •  • 908 mots

Titulaire, de 1989 à sa retraite en 2009, de la prestigieuse chaire d'histoire économique et sociale de la Sorbonne naguère occupée par Marc Bloch, il était issu d'une famille d'employés des chemins de fer. Produit de l'enseignement des jésuites au petit séminaire à Abbeville, puis diplômé de la faculté catholique de Lille, il rallie bientôt le Parti communiste après avoir été, expliquera-t-il plus tard, « marxisé par les curés ». […] Lire la suite

ÉDIMBOURG

  • Écrit par 
  • Paul BENOÎT, 
  • Claude MOINDROT
  •  • 855 mots
  •  • 3 médias

L'essor de la ville continue au xixe siècle, grâce à la construction des chemins de fer, et sa population double entre 1801 et 1856, mais, dès le début du xxe siècle, Édimbourg cesse d'être la première ville d'Écosse, dépassée par Glasgow, plus industrielle. L'industrie ne s'y est développée que faiblement et tardivement, et il s'agit surtout d'industries légères : papeterie, édition (deuxième centre d'édition britannique après Londres), brasserie, vieillissement du whisky, confiserie et surtout, en accroissement depuis le début des années 1980, électronique. […] Lire la suite

CALABRE

  • Écrit par 
  • Robert BERGERON
  •  • 884 mots
  •  • 2 médias

Les principales entreprises sont en fait des entreprises d'État (chemins de fer, postes et télécommunications, production et distribution d'électricité). Ce contexte et les manipulations des chefs de clientèle sont à l'origine des rivalités entre Reggio et Catanzaro pour la fonction de capitale régionale. Le gouvernement a encouragé l'équipement touristique : avec 800 kilomètres de côtes et de belles plages, la Calabre se présente en effet comme une des régions se prêtant le mieux au tourisme. […] Lire la suite

JACQUET ILLINOIS (1922-2004)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 804 mots

Son père travaille aux chemins de fer mais, musicien amateur fervent, constitue avec ses trois fils aînés une formation où le jeune Jean-Baptiste fait des claquettes. À Houston (Texas) où se fixe la famille, Illinois Jacquet tâte de la batterie, prend des leçons de saxophone alto et s'essaie au saxophone soprano. Il se fait remarquer dans le Houston Big Band du trompettiste Milt Larkin, où il officie en 1939 et au début de 1940. […] Lire la suite

CHEN YUN [TCH'EN YUN] (1900-1995)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 850 mots

Chen Yun est l'un des principaux interlocuteurs des Soviétiques dans les discussions concernant la rétrocession à la Chine de Port-Arthur et des chemins de fer mandchous (1952) ainsi que ceux qui concernent le niveau de l'aide financière et de l'assistance technique promises par Moscou (premier plan quinquennal de 1953-1957). Membre du comité d'État du Plan depuis 1952, vice-président du Conseil d'État en 1954, il est ministre du Commerce de 1956 à 1958, entre au Présidium en 1965 mais est dénoncé comme antiparti en janvier 1967. […] Lire la suite

CHANDLER ALFRED (1918-2007)

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 904 mots

Depuis l'apparition des chemins de fer, première activité ayant conduit à la création d'entreprises géantes, le capitalisme n'a cessé de s'éloigner de la vision de la concurrence smithienne entre petites entreprises plus ou moins familiales. Même si l'Angleterre, dont l'observation a fourni à Adam Smith les fondements de ses théories, est probablement le pays où la dimension familiale du capitalisme a le plus longtemps subsisté, celle-ci a disparu et les propriétaires ont laissé la place aux professionnels de la gestion. […] Lire la suite

WYART JEAN (1902-1992)

  • Écrit par 
  • André GUINIER
  •  • 902 mots

Son père était mécanicien à la Compagnie des chemins de fer du Nord. La scolarité du jeune Jean fut d'abord celle des enfants de son milieu ; mais, en 1914, elle fut bouleversée par la guerre. La famille dut fuir devant l'avancée allemande. Après des moments difficiles, elle retrouva le calme à Abbeville. En 1916 se produisit un événement qui détermina la carrière de Jean Wyart. […] Lire la suite

LINK O. WINSTON (1914-2001)

  • Écrit par 
  • Hervé LE GOFF
  •  • 836 mots

Ses photos composées, ses paysages et ses portraits d'employés des chemins de fer répondent tous à ses critères esthétiques d'une perfection qui s'accorde à l'idée de la sécurité et de la ponctualité. Attaché au noir et blanc qu'il maîtrise parfaitement, Link a fait une brève incursion dans la couleur, par des photos prises dans le verdoyant État du Tennessee. […] Lire la suite

CUZALS MUSÉE DE PLEIN AIR DU QUERCY DE

  • Écrit par 
  • Jack LIGOT
  •  • 926 mots

il est ancien / Le musée, c'est un voyage dans le temps / il évoque les chemins de fer / Le musée, c'est un voyage dans l'espace / il n'y a jamais eu de gare à Cuzals / Le musée, c'est la fiction / son architecture n'a rien de typiquement quercynois / Le musée, c'est l'ailleurs, les autres / sa charpente est conçue selon une technique traditionnelle / Le musée, c'est l'identité / C'est nous-mêmes. […] Lire la suite

DURRUTI BUENAVENTURA (1896-1936)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 942 mots

Né à León, Durruti passe rapidement de l'école à l'atelier de mécanique, puis à la mine et à la Compagnie des chemins de fer du Nord. Membre de l'Union générale des travailleurs (U.G.T.), il se fait connaître par ses interventions et sa détermination. Lors des grèves de 1917, il passe à la Confédération nationale du travail (C.N.T.), qu'il ne quittera plus. […] Lire la suite

LA MODIFICATION, Michel Butor - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Didier WAGNEUR
  •  • 1 196 mots
  •  • 1 média

« Une des grandes vagues de l'histoire s'achève ainsi dans vos consciences, celle où le monde avait un centre, qui n'était pas seulement la terre au milieu des sphères de Ptolémée, mais Rome au centre de la terre, un centre qui s'est déplacé, qui a cherché à se fixer après l'écroulement de Rome à Byzance, puis beaucoup plus tard dans le Paris impérial, l'étoile noire des chemins de fer sur la France étant comme l'ombre de l'étoile des voies romaines. […] Lire la suite

REYMONT WŁADISLAŁAW STANISŁAS (1867-1925)

  • Écrit par 
  • Stanislaw FRYBES
  •  • 1 219 mots

Compagnon tailleur, figurant dans un théâtre ambulant, petit employé des chemins de fer, il séjourna en Allemagne, fasciné par les milieux spiritistes, et pendant une brève période il fut novice au monastère de Czestochowa. Ses débuts littéraires datent de 1891. En 1893, il commença à publier ses œuvres et s'installa à Varsovie. Il se fit connaître par son reportage, Pèlerinage à Czestochowa (Pielgrzymka do Jasnej Góry, 1895). […] Lire la suite