« Cellules »

ZINKERNAGEL ROLF (1944- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 464 mots

Immunologiste et anatomopathologiste suisse, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1996 (conjointement à Peter Doherty), pour la découverte du mécanisme par lequel le système immunitaire distingue les cellules infectées par des virus des cellules normales. Rolf M. Zinkernagel est né le 6 janvier 1944, à Riehen, près de Bâle (Suisse). Après des études à l'université de Bâle, jusqu'en 1970, il obtient un doctorat à l'Université nationale d'Australie, à Canberra, en 1975. […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Cellules » :

Cellule photovoltaïque à pérovskite

Cellule photovoltaïque à pérovskite
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Circulation zonale : la cellule de Walker

Circulation zonale : la cellule de Walker
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Cellule tuft au sein de la muqueuse intestinale

Cellule tuft au sein de la muqueuse intestinale
Crédits : Institut de génomique fonctionnelle

photographie

Développement : la cellule embryonnaire

Développement : la cellule embryonnaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les médias de « Cellules »

VASOMOTRICITÉ

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 300 mots

Or l'endothélium est constitué de cellules aplaties, constituant une sorte de revêtement actif au contact du sang. Il peut en apprécier les caractéristiques et réagir aux signaux biochimiques qu'il véhicule : la plaque l'en empêche. L'agent de liaison entre l'endothélium et les cellules musculaires lisses qui l'encerclent (couche médiane de l'artère) est l'ion calcium. […] Lire la suite

FROTTIS GYNÉCOLOGIQUES

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 420 mots

Les résultats sont, depuis Papanicolaou, exprimés en « classes » : toutes les cellules sont normales ; présence de cellules inflammatoires ; présence de cellules dystrophiques : en général, examen à refaire après désinfection ; présence de cellules cancéreuses ; il n'y a que des cellules cancéreuses. De réalisation facile, cette exploration peut être effectuée sur une grande échelle, à condition toutefois que les laboratoires soient en nombre suffisant. […] Lire la suite

HYBRIDATION

  • Écrit par 
  • Georges BARSKI, 
  • Yves DEMARLY, 
  • Simone GILGENKRANTZ
  •  • 5 925 mots
  •  • 2 médias

Grâce à des greffes isochroniques et isotopiques de régions de l'ébauche neurale à tous les niveaux du névraxe, les voies de migration des cellules de la crête neurale furent identifiées et leurs dérivés dénombrés. Ceux-ci sont d'une extrême diversité : neurones, cellules non neuronales du système nerveux périphérique, cellules endocrines, pigmentaires, méningées, ainsi que des cellules mésectodemiques des tissus de la face et du cou. […] Lire la suite

ASSEMBLAGE DES GAMÈTES

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 220 mots

L'Allemand Oskar Hertwig (1849-1922), qui croyait au rôle du noyau dans la dynamique cellulaire, se proposait d'analyser le devenir de celui-ci lors de la fécondation entre deux cellules sexuelles. Il observa au microscope, dans un peu d'eau de mer, des cellules reproductrices émises par l'oursin Toxopneustes lividus. Les femelles émettent des cellules sexuelles transparentes (ovules) permettant l'observation de leur noyau. […] Lire la suite

RÉACTION INFLAMMATOIRE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc CAVAILLON
  •  • 4 573 mots
  •  • 5 médias

À ce stade, la réaction inflammatoire s'amplifie par le recrutement de cellules inflammatoires nouvelles et la libération d'une quantité croissante de nouveaux médiateurs. L’activation des cellules inflammatoires Comment des cellules font-elles la différence entre des cellules saines et des cellules lésées ? Lorsque les tissus subissent une altération de leur intégrité associée à la mort de cellules, ces dernières libèrent des molécules que l’on appelle signaux de danger ou damage associated molecular patterns (DAMPs, « motifs moléculaires associés aux dommages »). […] Lire la suite

CHLOROPLASTES

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 865 mots

Autour des nervures (faisceaux cribro-vasculaires) des feuilles, de grandes cellules serrées, sans méat, forment le parenchyme (ou la gaine) périvasculaire épais de une (cas fréquent) à trois couches de cellules. Entre ces gaines périvasculaires on trouve un mésophylle foliaire parenchyme chlorophyllien très riche en espaces libres, sans orientation dorsiventrale marquée. […] Lire la suite

HUNTINGTON MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Corinne TUTIN
  •  • 501 mots

À plus long terme, l'emploi de cellules souches issues d'embryons humains décongelés provenant de couples ayant renoncé à leur projet parental, ou l'utilisation de cellules souches prélevées au niveau de la moelle osseuse des malades eux-mêmes, pourrait fournir une alternative thérapeutique. Enfin, des chercheurs américains vont montré (Nature, 3.05, 2001) que l'on pouvait « rajeunir » certaines cellules du tissu nerveux prélevé chez des personnes décédées, en les cultivant avec des facteurs de croissance appropriés, afin d'obtenir des cellules nerveuses dites « progénitrices ». […] Lire la suite

LECTINES

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 2 167 mots
  •  • 4 médias

L'intérêt a été stimulé quand on s'est aperçu que les lectines agglutinent plus facilement les cellules malignes que les mêmes cellules normales. Des différences préférentielles ont été remarquées également entre cellules embryonnaires et cellules adultes, entre cellules en mitose et cellules en interphase. 3. Stimulation lymphocytique. Une des propriétés les plus étonnantes des lectines réside dans leur pouvoir de transformer les petits lymphocytes du sang en cellules blastiques (lymphoblastes munis d'un noyau volumineux entrant rapidement en mitose). […] Lire la suite

HÉMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean BERNARD, 
  • Michel LEPORRIER
  •  • 8 478 mots
  •  • 1 média

Traitements « ciblés » La chimiothérapie des leucémies est toxique sur les cellules malignes, mais aussi sur les cellules ayant un rythme de renouvellement rapide, notamment les cellules normales du sang. Le rêve de l'hématologiste est de disposer de traitements attaquant spécifiquement et exclusivement les cellules leucémiques. Ce rêve est aujourd'hui réalité. […] Lire la suite

MCCULLOCH ERNEST ARMSTRONG (1926-2011)

  • Écrit par 
  • Kara ROGERS, 
  • Universalis
  •  • 364 mots

Au cours d'une étude sur les effets biologiques des rayonnements ionisants, les deux hommes procèdent à des expériences d'injection de cellules médullaires à des souris préalablement irradiées. Cela leur permet non seulement de déterminer la sensibilité au rayonnement des cellules de la moelle osseuse ainsi que le nombre de cellules nécessaires à la survie de l'animal, mais aussi de découvrir que les souris survivantes développent des nodules visibles à la surface de la rate (siège de l'hématopoïèse chez les rongeurs), formant des colonies de cellules sanguines, appelées C. […] Lire la suite

ENDOCRINIEN SYSTÈME

  • Écrit par 
  • René LAFONT
  •  • 5 266 mots
  •  • 7 médias

La coordination des activités au sein d'un organisme pluricellulaire nécessite l'existence de « dialogues » entre les différentes cellules qui le constituent. Cette communication peut se réaliser selon trois grandes modalités : communication directe, grâce à l'existence de jonctions communicantes par lesquelles les substances de petit poids moléculaire peuvent diffuser librement (de telles jonctions sont présentes dans les épithéliums ou le myocarde, par exemple) ; communication par contact entre des molécules présentes sur les membranes cellulaires (ces mécanismes de reconnaissance sont importants pour l'assemblage des cellules en tissus, ou dans la reconnaissance du soi et du non-soi et dans les réactions de défense de l'organisme) ; communication sans contact, via la sécrétion par certaines cellules (cellules émettrices) de molécules (médiateurs chimiques) qui agissent à distance sur d'autres cellules (cellules cibles). […] Lire la suite

RESPIRATOIRE (APPAREIL) Anatomie

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • René PIÉRON, 
  • Albert POLICARD
  •  • 4 572 mots
  •  • 3 médias

On s'intéressera surtout ici à l'épithélium trachéo-bronchique, qui comprend les éléments suivants : cellules ciliées et cellules caliciformes à la surface ; cellules intermédiaires au-dessous ; cellules basales, les plus profondes, contre la couche vitrée de la muqueuse. Les cellules ciliées sont des cellules cylindriques hautes de 0,04 à 0,06 mm dans les grosses bronches, un peu plus basses dans les petites bronches. […] Lire la suite

GOLGI CAMILLO (1843-1926)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 415 mots

Cette technique de coloration lui permet de démontrer l'existence d'un type de cellules nerveuses (connu aujourd'hui sous le nom de cellules de Golgi), possédant de nombreuses petites ramifications (les dendrites), servant à établir des connexions avec d'autres cellules nerveuses. La découverte des cellules de Golgi conduisit l'anatomiste Wilhelm von Waldeyer-Hartz à postuler que la cellule nerveuse est l'unité structurelle de base du système nerveux, hypothèse que Ramón y Cajal confirma par la suite. […] Lire la suite

THÉORIE CELLULAIRE

  • Écrit par 
  • Stéphane SCHMITT
  •  • 3 642 mots
  •  • 6 médias

Il convient de souligner qu’aucun de ces savants n’est à l’origine d’une véritable « théorie cellulaire », d’abord parce que, au sens strict, ce ne sont pas de vraies cellules qu’ils décrivirent : ils observèrent en réalité des parois de cellules végétales, dans des tissus où les cellules elles-mêmes (au sens moderne, avec leur membrane, leur cytoplasme et leur noyau) étaient mortes et avaient disparu. […] Lire la suite

AUDITION Acoustique physiologique

  • Écrit par 
  • Pierre BONFILS, 
  • Yves GALIFRET, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 14 809 mots
  •  • 16 médias

En revanche, les cellules externes sont seulement posées par leur base sur les cellules de soutien (cellules de Deiters), lesquelles émettent un fin prolongement qui s'élargit au niveau de l'apex des cellules ciliées pour occuper les espaces intercellulaires et donc participer à la formation de la lame réticulaire. D'autres cellules de soutien sont présentes. […] Lire la suite

PRIX NOBEL DE PHYSIOLOGIE OU MÉDECINE 2018

  • Écrit par 
  • Emmanuel DONNADIEU
  •  • 1 200 mots
  •  • 1 média

Ces deux chercheurs ont montré comment des protéines présentes sur certaines cellules immunitaires peuvent être utilisées pour manipuler le système immunitaire d’un patient dans le but de détruire spécifiquement ses cellules tumorales. Ces approches, qui se distinguent des traitements classiques utilisés contre le cancer, comme les chimiothérapies, ont montré des signes d’efficacité exceptionnelle dans de nombreux types tumoraux. […] Lire la suite

CANCER Cancer et santé publique

  • Écrit par 
  • Maurice TUBIANA
  •  • 14 762 mots
  •  • 8 médias

Le cancer apparaît donc comme une affection touchant les cellules dans un microenvironnement qui ne les contrôle plus, et dans un organisme qui se défend mal. Son évolution est complexe, dominée par la variabilité dans le temps des relations entre les cellules cancéreuses et les cellules voisines (fig. 1). Vient ensuite la phase occulte de la croissance du cancer invasif pendant laquelle un clone de cellules tumorales croît lentement selon son rythme propre. […] Lire la suite

ANTIARYTHMIQUES

  • Écrit par 
  • François LHOSTE
  •  • 368 mots

À l'opposé, les cellules dont le métabolisme est déjà ralenti sont pour les mêmes doses déprimées et réduites à l'inexcitabilité. En fait, l'immense majorité des médicaments antiarythmiques bloquent les troubles du rythme en affaiblissant sélectivement les cellules les plus altérées. C'est pourquoi, en cas d'insuffisance cardiaque, lorsque beaucoup de cellules sont lésées, des doses habituelles de médicaments peuvent devenir toxiques d'une façon non spécifique risquant de précipiter une défaillance cardiaque globale. […] Lire la suite

HÉTÉROSPORIE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 226 mots

Chez les plantes à fleurs, on considère les cellules mères des grains de pollen comme microsporogènes, alors que les cellules formatrices du sac embryonnaire de l'ovule floral sont macrosporogènes. Ici, la différenciation sexuelle précède la formation de ces cellules sporogènes puisqu'elle affecte, dans la fleur en formation, des structures encore sporophytiques, au stade diploïde (2 n chromosomes) qui deviendront respectivement l'étamine et l'ovule (nu ou intracarpellé selon que la plante est gymnosperme ou angiosperme). […] Lire la suite

THALLE

  • Écrit par 
  • Jean FELDMANN, 
  • Marie-Thérèse L'HARDY-HALOS
  •  • 3 932 mots
  •  • 5 médias

À ce moment-là, la différenciation des cellules pleuridiennes (initiale et cellules qui en sont issues) est auto-maintenue grâce aux corrélations intercellulaires existant au sein de la pleuridie elle-même, et la dédifférenciation est provoquée par rupture (mécanique ou chimique) des corrélations entre cellules. Cela n'est pas sans rappeler le plagiotropisme de corrélations analysé chez les Végétaux supérieurs à rameaux plagiotropes. […] Lire la suite

ADÉNOGRAMME

  • Écrit par 
  • Laurent DEGOS
  •  • 626 mots

Après coloration, le frottis ainsi obtenu est regardé au microscope et le comptage des différentes cellules est pratiqué. Normalement, l'adénogramme est composé presque exclusivement de lymphocytes, petits et grands (90 à 98 p. 100 des cellules). Les lymphoblastes, cellules immatures, représentent 1 à 3 p. 100 de la population cellulaire. On trouve aussi quelques plasmocytes, cellules réticulaires et monocytes. […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT (biologie) Le développement animal

  • Écrit par 
  • Marc-Yves FISZMAN, 
  • Thomas HEAMS, 
  • Lieba LAZARD, 
  • Andras PALDI, 
  • Alain PRIVAT, 
  • Patricia SIMPSON
  •  • 16 217 mots
  •  • 10 médias

Au cours de la division mitotique, les cellules filles héritent généralement non seulement des gènes, mais aussi de leur état d'activité. Si un gène est exprimé dans la cellule mère, il y a de fortes chances que ce gène soit exprimé dans les cellules filles. Si, au contraire, un gène n'est pas exprimé dans la cellule mère, il reste souvent silencieux dans les cellules filles. […] Lire la suite

ORGANISME VIVANT

  • Écrit par 
  • Jean GÉNERMONT
  •  • 1 650 mots

La reproduction des pluricellulaires, nécessairement plus complexe, est fondamentalement sexuée chez les Eucaryotes, c'est-à-dire qu'elle comporte un cycle dont une étape est la fécondation, union de deux cellules en une cellule unique ou zygote. Celui-ci se développe soit en un être de la même organisation que le (ou les) parent(s), soit en un organisme apte à assurer le retour à l'état parental en produisant des cellules génératrices appelées spores. […] Lire la suite

WEISMANN AUGUST (1834-1914)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 841 mots
  •  • 1 média

Friedrich Leopold August Weismann, plus connu sous le nom d'August Weismann, fut un médecin allemand à l'origine de la distinction entre le soma (le corps) et le germen (les cellules de la lignée germinale à l'origine des cellules sexuelles). Les cellules germinales sont les seules à transmettre l'identité génétique d'un sujet à sa descendance. Elles sont donc responsables de l'hérédité. […] Lire la suite

SULSTON JOHN (1942-2018)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 464 mots
  •  • 1 média

Elle enlève, de même, les cellules nerveuses en excès produites dans le cerveau au cours des premiers stades du développement du cerveau. Chez un adulte normal, environ un trillion de nouvelles cellules se développent chaque jour. Un nombre identique doit être éliminé pour que la personne reste en bonne santé et pour éviter que son corps, envahi par des cellules en excès, ne subisse une croissance pléthorique. […] Lire la suite

GREFFES

  • Écrit par 
  • Jean PAUPE
  •  • 3 739 mots
  •  • 3 médias

Dans ces conditions, la greffe de moelle osseuse, riche en cellules juvéniles (cf. cellules souches) ne sera pas rejetée : les cellules médullaires du donneur colonisant la moelle osseuse et la rate du receveur reconstituent le potentiel hématopoïétique (cf. sang) de ce dernier et restaurent son système de défense aux infections bactériennes, virales ou mycosiques. […] Lire la suite

ZYGOPHYCÉES ou CONJUGUÉES

  • Écrit par 
  • Pierre BOURRELLY
  •  • 1 311 mots
  •  • 2 médias

Les divers genres se distinguent par la forme de la cellule et la structure des plastes : cellules en bâtonnets (Pleurotaenium, Triploceras), cellules aplaties et découpées (Micrasterias, Euastrum), cellules arrondies (Cosmarium), cellules épineuses (Xanthidium), cellules polyédriques à nombreux bras (Staurastrum) ; certains genres enfin forment des filaments (Desmidium, Bambusina, Hyalotheca). […] Lire la suite

MUCOVISCIDOSE ou FIBROSE KYSTIQUE DU PANCRÉAS

  • Écrit par 
  • Gabriel BELLON, 
  • Robert GILLY, 
  • Georges SIMON
  •  • 3 138 mots

À l'état normal, l'épithélium respiratoire comporte, en surface, une muqueuse complexe faite de plusieurs types de cellules dites épithéliales (essentiellement cellules ciliées et cellules caliciformes) et, en profondeur, une sous-muqueuse où se trouvent les glandes séro-muqueuses reliées à la lumière bronchique par des canaux collecteurs recouverts d'un épithélium fait principalement de cellules caliciformes et de cellules séreuses. […] Lire la suite

KREBS EDWIN (1918-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 363 mots
  •  • 1 média

Au cours des années 1950, Edwin Krebs et Edmond Fischer commencent à explorer les mécanismes qui permettent aux cellules musculaires de puiser leur énergie dans le glycogène (la forme sous laquelle le glucose est stocké dans l'organisme). Carl et Gerty Cori avaient déjà démontré que les cellules utilisent une enzyme appelée phosphorylase pour libérer du glucose (la source d'énergie qui permet le fonctionnement des cellules) à partir du glycogène. […] Lire la suite

CANCER Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 718 mots
  •  • 1 média

Or ces germes sont tout simplement certaines de nos cellules qui ont perdu les caractéristiques qui leur permettent d'obéir aux signaux régulateurs de la croissance et de la multiplication cellulaire au sein de notre organisme. Ces cellules « anarchiques » qui n'obéissent plus aux signaux régulateurs ne sont pourtant pas devenues complètement étrangères à notre corps. […] Lire la suite

BUVAT ROGER (1914-2001)

  • Écrit par 
  • Arlette NOUGARÈDE
  •  • 849 mots

Les cellules axiales, les plus apicales, lui apparurent moins méristématiques. Au cours du passage à l'état reproducteur, il nota un changement cytologique considérable au niveau des cellules apicales axiales reprenant alors une activité soudaine et intense. Durant la phase végétative, pour la région apicale axiale, il proposa le nom de « méristème d'attente ». […] Lire la suite

CHLOROPHYCÉES

  • Écrit par 
  • Jean FELDMANN, 
  • Francis MAGNE
  •  • 3 751 mots
  •  • 8 médias

Parmi les formes coloniales, certaines ne groupent qu'un petit nombre de cellules toutes semblables (Pandorina), ou au contraire constituent des colonies plus complexes formées de plusieurs milliers de cellules (Volvox). On sépare parfois des Volvocales les Tétrasporales, qui sont immobiles à l'état végétatif mais ont conservé certains caractères des cellules mobiles de Volvocales (vacuoles contractiles et pseudoflagelles immobiles). […] Lire la suite

CHLORE

  • Écrit par 
  • Henri GUÉRIN
  •  • 5 625 mots
  •  • 5 médias

Ils ont également stoppé aux États-Unis la progression des cellules à mercure, qui tendaient à l'emporter sur les cellules à diaphragme. En revanche, en Allemagne, les cellules à mercure sont pratiquement les seules utilisées. En France, la production du chlore est assurée pour 54 p. 100 par des cellules à mercure, pour 44 p. 100 par des cellules à diaphragme et pour 2 p. […] Lire la suite

NERVEUX (SYSTÈME) Le neurone

  • Écrit par 
  • Michel HAMON, 
  • Clément LÉNA
  •  • 5 754 mots
  •  • 2 médias

Les cellules souches de la région thoracique peuvent néanmoins devenir des neurones parasympathiques, à condition d'être transplantées dans la région cervicale. Réciproquement, des neurones sympathiques peuvent être formés à partir de cellules cervicales transplantées dans la région thoracique. Les cellules souches ont donc, du moins dans un certain nombre de cas, la faculté d'adopter le destin des cellules homologues de la région dans laquelle elles sont transplantées. […] Lire la suite

LANGERHANS PAUL (1847-1888)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 400 mots

Utilisant des techniques de coloration différentielle révélant les différents types de cellules, il montre l’existence de nombreux amas de cellules de coloration plus claire que celle des cellules qui les entourent. Il note l’importance de leur innervation, mais se trompe sur leur fonction : il les assimile à des sortes de ganglions sympathiques, ce qui sera le titre de l’article qu’il consacre à leur découverte en 1871. […] Lire la suite

HYPOCHLORHYDRIE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 118 mots

L'hypochlorhydrie est due soit à une diminution du nombre des cellules sécrétrices d'acide chlorhydrique dans les glandes de la muqueuse de l'estomac (cellules dites bordantes), soit à un défaut de stimulation de cette sécrétion, soit à l'alcalinisation du liquide gastrique. L'expression la plus poussée en est réalisée par l'anémie de Biermer, maladie caractérisée par la disparition des cellules bordantes. […] Lire la suite

CHRYSOPHYCÉES

  • Écrit par 
  • Pierre BOURRELLY
  •  • 1 987 mots
  •  • 5 médias

Dans le type coccoïde, les cellules solitaires ou vivant en colonies sont entourées d'une membrane ferme et définie. Ces cellules immobiles se multiplient par autospores (telles les Chlorophycées Chlorococcales) ou par zoïdes flagellés. Dans le type filamenteux ou thalloïde, les cellules, du type coccoïde, sont réunies soit en filaments simples unisériés, soit en filaments plurisériés, soit en arbuscules ramifiés, soit enfin en thalle aplati pseudoparenchymateux mono- ou pluristromatique. […] Lire la suite

O.G.M. Production et utilisation

  • Écrit par 
  • Louis-Marie HOUDEBINE
  •  • 4 106 mots

Il est alors possible d'envoyer dans les cellules, par une projection à haute vitesse, des billes microscopiques recouvertes d'ADN. Dans les deux cas, le gène étranger peut s'intégrer dans un des chromosomes de la plante. Les cellules ainsi transformées sont alors sélectionnées puis cultivées dans des conditions qui les font redevenir des cellules embryonnaires. […] Lire la suite

PEAU

  • Écrit par 
  • Louis DUBERTRET
  •  • 8 266 mots
  •  • 2 médias

La lumière centrale du canal est bordée d'une rangée de cellules claires sécrétoires et de petites cellules sombres dont la fonction n'est pas encore connue. Chaque peloton est entouré de cellules myo-épithéliales qui se contractent régulièrement afin d'éliminer la sueur en jet de vapeur. Ces pelotons sont innervés par des fibres cholinergiques qui contrôlent leur activité. […] Lire la suite

XÉNOGREFFES

  • Écrit par 
  • Louis-Marie HOUDEBINE
  •  • 2 058 mots
  •  • 1 média

Le rejet hyperaigu différé résulte d'une induction locale de la coagulation sanguine par l'action de certaines cellules tueuses du système immunitaire du receveur (cellules T) et par une apoptose des cellules endothéliales. Le troisième type de rejet implique, comme pour les allogreffes, l'induction de la formation d'anticorps spécifiquement dirigés contre les antigènes du xénogreffon et l'intervention des cellules immunitaires T. […] Lire la suite

LEUCOSE

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 136 mots

Synonyme de leucémie, employé de préférence lorsque l'envahissement sanguin par les cellules malignes n'a pas lieu ; on parle alors de leucose aleucémique, dont la mise en évidence ne peut être faite que d'après les résultats de l'examen de la moelle osseuse (myélogramme). Les leucoses représentent un groupe probablement hétérogène de maladies caractérisées par la prolifération néoplasique maligne d'une catégorie de leucocytes sanguins ou de leurs cellules souches. […] Lire la suite

CARTILAGE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 397 mots

Sa partie profonde s'unit au cartilage et assure la pénétration de cellules qui se transforment en chondrocytes : ainsi le cartilage croît en épaisseur par apposition de couches successives. Les ébauches cartilagineuses du squelette sont destinées à être détruites par l'ossification dite enchondrale, qui substitue des cellules osseuses aux chondrocytes et transforme la substance fondamentale, notamment par calcification ; ainsi se construisent par exemple les os longs des membres. […] Lire la suite

PLASMA GERMINATIF THÉORIE DU

  • Écrit par 
  • Jean-Paul RENARD
  •  • 329 mots

C'est une théorie du développement embryonnaire qui postule que, puisque les chromosomes sont les vecteurs de l'hérédité et que l'ovule et le spermatozoïde contribuent à la constitution chromosomique de l'embryon, alors les cellules germinales (le germen, à l'origine des cellules sexuelles ou gamètes), qui assurent la transmission des caractères de l'espèce, doivent conserver la totalité de l'information contenue dans le noyau de l'œuf fécondé. […] Lire la suite

RÉGÉNÉRATION ET CICATRISATION

  • Écrit par 
  • Alan H. CRUICKSHANK, 
  • André PARAF, 
  • Catherine ZILLER
  •  • 6 119 mots

Les cellules usées sont éliminées à la base du tronc, tandis que des éléments nouveaux se forment au sommet, dans la région hypostomiale. Ainsi, l'hydre se régénère tout au long de sa vie. De même, l'épiderme humain se renouvelle continuellement par desquamation des cellules mortes en surface et par prolifération des cellules à sa base. Ce phénomène de régénération physiologique est universellement répandu. […] Lire la suite

HYPERLEUCOCYTOSE

  • Écrit par 
  • Laurent DEGOS
  •  • 487 mots

D'autre part la présence de cellules malignes dans le sang signe la leucémie aiguë et oblige à pratiquer un myélogramme pour confirmer ce diagnostic. […] Lire la suite

FIBRATES

  • Écrit par 
  • Patrick DURIEZ, 
  • Jean-Charles FRUCHART
  •  • 462 mots

Or, les PPARα sont présents non seulement dans les organes (foie, muscles) qui contrôlent le métabolisme de leurs ligands naturels – les acides gras – mais aussi dans les cellules de la paroi vasculaire (cellules musculaires lisses, cellules endothéliales, macrophages). Afin de déterminer si la stimulation des PPARα interfère dans la réponse des cellules musculaires lisses à une stimulation par des cytokines pro-inflammatoires, B. […] Lire la suite

SPLÉNOGRAMME

  • Écrit par 
  • Laurent DEGOS
  •  • 309 mots

100) et quelques lymphoblastes, plasmocytes ainsi que des cellules réticulaires, plus nombreuses que les précédentes. Lors d'atteinte sarcomateuse, on retrouve les cellules malignes au splénogramme. C'est surtout la présence de cellules jeunes myéloïdes normalement présentes dans la moelle qui apporte un élément diagnostic en indiquant alors une métaplasie myéloïde de la rate, souvent le reflet d'un syndrome myéloprolifératif. […] Lire la suite

BUCHNER EDUARD (1860-1917)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 490 mots
  •  • 1 média

Buchner constate alors que le suc inerte obtenu par broyage des cellules est capable de provoquer la fermentation du sucre, en donnant de l'alcool et du dioxyde de carbone, exactement comme le font les cellules intactes. Buchner vient ainsi de montrer expérimentalement que les fermentations ne nécessitent pas obligatoirement la présence d'organismes vivants comme le soutenaient les partisans de la « force vitale » : ce sont les enzymes (le premier terme utilisé par Buchner est zymase), synthétisées par les cellules, qui catalysent les réactions comme celles qui interviennent dans le phénomène de fermentation. […] Lire la suite

ANIMAUX MODÈLES, biologie

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN, 
  • Emmanuelle SIDOT
  •  • 9 552 mots
  •  • 8 médias

Ces micropuces permettent de cultiver plusieurs types cellulaires simultanément (cellules immunitaires, cellules endothéliales, cellules nerveuses, cellules stromales et[ou] cellules musculaires). En plus de ces différents acteurs cellulaires, on peut aussi ajouter des micro-organismes, ce qui permet d’étudier les interactions. Pour aller plus loin, les scientifiques tentent maintenant de connecter plusieurs organes entre eux. […] Lire la suite

Recevez les offres exclusives Universalis