« Socio-anthropologie »

HISTOIRE (Domaines et champs) Anthropologie historique

  • Écrit par 
  • André BURGUIÈRE
  •  • 3 148 mots
  •  • 1 média

Dans Les Paysans de l'Ouest (1960), Paul Bois explique le dimorphisme à la fois socio-économique, démographique, religieux et politique entre l'est et l'ouest de la Sarthe au xixe siècle par la fidélité idéologique au choix opposé que les deux régions ont fait sous la Révolution face à la Constitution civile du clergé. Contrairement à une idée reçue, l'essor de l'anthropologie historique n'est pas dû au rejet de l'histoire quantitative, délaissée à cause de son faible rendement explicatif, mais à la volonté de prolonger et d'approfondir son apport. […] Lire la suite

HUIZINGA JOHAN (1872-1945)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARGOLIN
  •  • 1 108 mots

Sensible à la crise des valeurs culturelles de la civilisation européenne à la charnière du Moyen Âge et de la Renaissance, l'historien néerlandais, doublé d'un philosophe et d'un moraliste, applique à tous ses écrits — biographies, études d'art, réflexions socio-politiques, essais d'anthropologie culturelle — la même méthode d'analyse différentielle, fondée sur une sympathie totale avec l'objet d'étude et alimentée par une certaine idée de l'homme et de sa grandeur. […] Lire la suite

SOCIO-ANALYSE

  • Écrit par 
  • Jean POIRIER
  •  • 3 053 mots

En effet, « l'inconscient est le même pour toutes les cultures » (Psychanalyse et anthropologie). Les orientations de la socio-analyse Une perspective néo-culturaliste pourrait, au-delà des querelles d'écoles ou d'auteurs, reprendre l'essai d'identification des civilisations possibles entre la culture et l'ego, sans contredire pour cela l'acquis de la psychanalyse ; la source des malentendus vient du fait que l'on n'a pas distingué entre les trois niveaux de l'inconscient, du pré-conscient et du conscient. […] Lire la suite

ART CONTEMPORAIN (anthropologie)

  • Écrit par 
  • Brigitte DERLON, 
  • Monique JEUDY-BALLINI
  •  • 834 mots

Influencés par le postmodernisme, le postcolonialisme et l’anthropologie critique qui dénoncent notamment les fondements de l’autorité scientifique de la discipline (Clifford et Marcus, 1986 ; Clifford, 1996), les artistes traitent de thèmes familiers aux ethnologues : les rapports entre dominants et dominés, les enjeux politiques des représentations de l’altérité, les idéologies sous-jacentes aux systèmes de classification, les pratiques du don et la mise en scène des interactions sociales (Sansi, 2014). […] Lire la suite

LEACH EDMUND RONALD (1910-1989)

  • Écrit par 
  • Raymond ECHES
  •  • 632 mots

C'est autour de deux ouvrages majeurs et d'un recueil d'articles que s'organise la pensée socio-anthropologique d'Edmund Leach. Son premier grand ouvrage, Political Systems of Highland Burma. A Study of Kachin Social Structure (1954 ; trad. A. Guérin, Les Systèmes politiques des hautes terres de Birmanie. Analyse des structures sociales kachin, Paris, 1972), propose une théorie dynamique de l'anthropologie sociale. […] Lire la suite

CULTURE Nature et culture

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 7 892 mots
  •  • 2 médias

Dans l'ordre théorique, les études de bio-anthropologie se tournent vers la génétique, les rapports du cerveau et du langage, l'éthologie des comportements, et vers ce que l'on pourrait appeler d'un néologisme sans élégance une « psycho-socio-somatique ». L'anthropologie structurale met en relief l'aspect de système des diverses dimensions culturelles de la vie humaine, et cherche dans ces systèmes moins la trace du passage de la nature à la culture que l'élément auquel est dévolu le rôle de commutation. […] Lire la suite

ETHNOLOGIE Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Daryll FORDE, 
  • Patrick MENGET
  •  • 2 785 mots

En France, l'anthropologie sociale et culturelle, ou ethnologie, est distinguée de l'anthropologie physique et de l'anthropologie préhistorique qui comprend archéologie et paléontologie humaine. Dans les pays anglo-saxons, on ajoute en général une quatrième branche, l'anthropologie linguistique : cette différence de classement provient sans doute du fait que les fondateurs américains de la linguistique moderne furent aussi des ethnologues (E. […] Lire la suite

MALINOWSKI BRONISLAW (1884-1942)

  • Écrit par 
  • Jean POIRIER
  •  • 1 653 mots
  •  • 1 média

Avec l'application pratique de l'anthropologie, il s'agit encore d'une démarche originale, reprise depuis à différents niveaux : l'analyse culturelle doit être considérée comme un préalable à l'action administrative. Il y a effectivement un paradoxe à confier la décision à des autorités « officielles » qui n'ont, au mieux, des sociétés dont elles ont la responsabilité qu'une connaissance imparfaite, acquise de l'extérieur, de seconde main ; l'anthropologie doit éclairer l'administration sur les conditions de l'intervention du pouvoir. […] Lire la suite

WACQUANT LOÏC (1960- )

  • Écrit par 
  • Gilles CHANTRAINE
  •  • 1 070 mots
  •  • 1 média

Après une année d'étude en 1982-1983 à Chapel Hill (université de Caroline du Nord), au cours de laquelle il dévore les œuvres majeures de la sociologie et de l'anthropologie américaines, il séjourne deux ans en Nouvelle-Calédonie, alors en plein soulèvement indépendantiste, dans le cadre d'un service civil effectué au sein de l'ORSTOM ; tout en découvrant les classiques de l'ethnologie, il écrira une monographie sur les inégalités ethniques et de classes dans le système scolaire de la Nouvelle-Calédonie. […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE URBAINE

  • Écrit par 
  • Thierry BOISSIÈRE
  •  • 4 898 mots
  •  • 2 médias

L’anthropologie urbaine est une branche de l’anthropologie qui a pour objet l’étude des villes et de leurs sociétés. Elle s’est d’abord développée dans des pays ayant connu une urbanisation accélérée, principalement à la fin du xixe et au début du xxe siècle, comme les États-Unis, le Royaume-Uni, mais également l’Afrique australe minière sous domination britannique, avant d’émerger en France beaucoup plus tardivement, dans les années 1980. […] Lire la suite

OFFENSTADT NICOLAS (1967- )

  • Écrit par 
  • Paula COSSART
  •  • 1 290 mots
  •  • 1 média

En 2001, il soutient à Paris I une thèse dirigée par Claude Gauvard, dont les travaux s’appuient sur les méthodes de l'anthropologie et la sociologie. Publiée en 2007 (Faire la paix au Moyen Âge), elle porte sur les discours et gestes de paix pendant la guerre de Cent Ans. L’attachement à l’interdisciplinarité est essentiel dans ses travaux. Offenstadt se définit parfois comme socio-historien, car cette démarche serait celle où le social est toujours central, explicatif. […] Lire la suite

MALADIE, anthropologie

  • Écrit par 
  • Marc AUGÉ
  •  • 3 781 mots

Il en est aujourd'hui de l'anthropologie « médicale » comme il en a été naguère de l'anthropologie « politique » ou de l'anthropologie « économique » : elle tente de se faire reconnaître comme une partie constituante de l'anthropologie sociale en général, tout en marquant la spécificité de son domaine, de ses points de vue et de ses méthodes. On peut donc imaginer qu'elle risque de connaître un avenir du même ordre, c'est-à-dire porteur du même paradoxe : une fois définis et constitués, les différents domaines de l'anthropologie laissent percevoir le caractère indécis de leurs frontières, et l'on peut sans doute avancer que c'est à partir du problème de la définition de leurs frontières (quand bien même il apparaît comme un faux problème, un problème dont l'objet est illusoire) que s'élabore et se met en forme la problématique propre à chacun de ces domaines ; le caractère non spécifiquement économique de la rationalité économique, la dimension religieuse du politique figurent ainsi au nombre des conclusions d'auteurs comme Maurice Godelier ou Georges Balandier, et ces conclusions peuvent servir de points de départ à la définition de nouveaux objets intellectuels qui ne correspondent pas au découpage institué par la division du travail anthropologique. […] Lire la suite

POLLAK MICHAEL (1948-1992)

  • Écrit par 
  • Bernard-Pierre LÉCUYER
  •  • 1 088 mots

Le même thème est repris sous une forme plus développée en anglais (« From Methodological Prescription to socio-historical description. The changing metascientific discourse », in Fundamenta Scientiae, vol. IV, no 1, 1983). Marqué par les horreurs de la Seconde Guerre mondiale, Michael Pollak a voulu montrer comment une idéologie mettant en œuvre un certain ordre technocratique et une certaine vision de la science (droit et anthropologie) aboutit à la déportation et à l'extermination. […] Lire la suite

BENEDICT RUTH FULTON (1887-1948)

  • Écrit par 
  • Raymond ECHES
  •  • 732 mots

Ruth Benedict a joué un rôle important dans le développement de la théorie anthropologique ; ses conceptions contribuèrent beaucoup, par leur tonalité résolument non évolutionniste, non comparativiste et non biologique, à renforcer les doutes qu'on pourrait émettre face à l'évolutionnisme socio-anthropologique déjà vigoureusement dénoncé par Franz Boas. […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE

  • Écrit par 
  • Élisabeth COPET-ROUGIER, 
  • Christian GHASARIAN
  •  • 16 158 mots
  •  • 1 média

Il est d'usage d'opposer ses deux approches principales, l'anthropologie physique et l'ethnologie, l'une préoccupée de l'homme dans ses caractères physiques, l'autre de l'homme en société. Mais l'ambition de l'anthropologie, prise au sens le plus large, serait de rassembler dans une perspective globalisante toutes les disciplines étudiant l'homme. En attendant une telle réunification, on ne peut confondre, malgré leurs zones de recouvrement, cette anthropologie avec son actuel épicentre, l'anthropologie sociale. […] Lire la suite

IBN KHALDŪN (1332-1406)

  • Écrit par 
  • Jamel Eddine BENCHEIKH
  •  • 2 108 mots

Le comportement socio-politique du groupe, tel qu'il est décrit dans la Muqaddima, s'analyse comme suit : naissance d'une ‘aṣabiyya, cohésion de sang, identité d'intérêts et de comportements, qui fonde un groupe ; celui-ci est soumis à la dynamique d'une évolution qui cristallise sa puissance ; le groupe cherche à imposer sa souveraineté (mulk). À ce moment entre en jeu un autre facteur de civilisation : la religion, superstructure soumise à des déterminations de base (géographiques, socio-économiques, etc. […] Lire la suite

BIOLOGISME

  • Écrit par 
  • Sébastien LEMERLE, 
  • Carole REYNAUD-PALIGOT
  •  • 2 772 mots

Ainsi en est-il de la notion de « race », promue par une nouvelle science, l’anthropologie, qui s’institutionnalise dans les années 1860-1880 sous l’égide de Paul Broca. Chaque race se voit dotée de caractéristiques spécifiques, et la prétendue supériorité de certaines devient la clé d’analyse des phénomènes sociaux, sous la plume des plus grands penseurs de l’époque, Taine, Renan, Alfred Fouillée, etc. […] Lire la suite

SOCIOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Fabrice CLÉMENT
  •  • 2 964 mots
  •  • 1 média

Parler de sociologie cognitive semble anodin à une époque où la compréhension des processus cérébraux connaît des développements spectaculaires et où fleurissent des disciplines comme la psychologie cognitive, l’éthologie cognitive ou l’anthropologie cognitive. Pourtant, beaucoup de sociologues ne voient pas d’un très bon œil ce rapprochement entre sciences sociales et sciences de l’esprit, comme s’ils y percevaient une antinomie fondamentale. […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE POLITIQUE

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER
  •  • 5 811 mots
  •  • 1 média

L'anthropologie politique poursuit un projet fort ancien orientant déjà la réflexion d'Aristote dans sa Politique : la définition de l'homme en tant qu'être « naturellement » politique. Elle apparaît, sous sa forme moderne, comme une discipline de constitution tardive ; elle délimite alors un domaine d'étude au sein de l'anthropologie sociale ou de l'ethnologie. […] Lire la suite

BAXANDALL MICHAEL (1933-2008)

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 1 041 mots

L'œuvre de Michael Baxandall s'est inscrite de façon critique et créative dans la tradition de recherches iconologiques et socio-culturelles menées à bien par les premiers membres de l'Institut Warburg et Courtauld : il en partagea la curiosité passionnée et multiforme, la conception de l'histoire de l'art comme composante de l'histoire de la culture mentale et des œuvres d'art comme catégorie particulière de « formes symboliques ». […] Lire la suite

ARKOUN MOHAMMED (1928-2010)

  • Écrit par 
  • Christian HERMANSEN
  •  • 1 028 mots

Comme pour les deux autres religions du Livre, aux mêmes visées hégémoniques fondées sur une orthodoxie théologique, les expressions de l'islam ne sont compréhensibles qu'à la condition de mobiliser l'histoire, la sociologie, l'anthropologie sociale, qui leur restituent toute leur pluralité de sens, dans un patient travail de dépassement, une véritable herméneutique. […] Lire la suite

LANGUE & PAROLE, linguistique

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 1 222 mots

Par ailleurs, le développement de la socio-linguistique et de l'ethno-linguistique conduit certains auteurs, sensibles à la variabilité des associations sons-sens selon les sujets et les situations, à réfuter la conception d'une langue homogène socialement partagée. […] Lire la suite

STRUCTURALISME

  • Écrit par 
  • Jean-Louis CHISS, 
  • Michel IZARD, 
  • Christian PUECH
  •  • 24 054 mots
  •  • 1 média

Le structuralisme n'est pas une école de pensée facilement identifiable. À la fin des années 1950, la référence au concept de structure est générale dans le champ des sciences humaines, et trois colloques aux titres évocateurs attestent à la fois de cette généralisation de la notion, de sa dispersion... et de son imprécision : en 1959, Sens et usages du terme structure (R. […] Lire la suite

CIVILISATION PROCESSUS DE

  • Écrit par 
  • André BURGUIÈRE
  •  • 1 291 mots

François Guizot ne disait-il pas déjà que le principal objet de l'histoire était l'étude du développement de la civilisation ? Intégrant les apports de l'anthropologie, le concept de « civilisation » ne recouvre plus uniquement les conquêtes de l'esprit humain (les arts et les sciences) qui anoblissent l'humanité mais aussi les conquêtes du corps humain sur lui-même, ces règles de civilité qui l'éloignent de l'animalité pour mieux l'intégrer au monde social. […] Lire la suite

ETHNIE

  • Écrit par 
  • Jean-Loup AMSELLE
  •  • 3 863 mots

Il est, en effet, de plus en plus évident que l'anthropologie s'est formée sur la base du rejet de l'histoire et que ce rejet s'est maintenu depuis lors. Préhistoire de la notion L'idée selon laquelle il existe une hiérarchie entre des sociétés occupant des positions voisines dans l'espace n'est pas nouvelle. Les Grecs opposaient ainsi les ethnè (sing. […] Lire la suite

MENTALITÉS, histoire

  • Écrit par 
  • André BURGUIÈRE
  •  • 2 001 mots

C'est parce que le modèle d'explication socio-économique proposé par Labrousse dans La Crise de l'économie française à la fin de l'Ancien Régime et au début de la Révolution (1944) apparaissait insuffisant pour rendre compte des rythmes et des tournants révélés par l'histoire sérielle que ses disciples ont redécouvert le poids des mentalités et leur rôle moteur dans le changement social. […] Lire la suite

SOCIOLOGIE CLINIQUE

  • Écrit par 
  • Vincent DE GAULEJAC
  •  • 2 762 mots

Les faits sociaux n'obéissent pas aux lois de la physique, mais sont produits par des sujets socio-historiques à travers des rapports de force, des règles, des normes, mais aussi – et il ne faut jamais l’oublier – par l’intermédiaire des croyances et des passions. […] Lire la suite

CITOYENNETÉ ET NATIONALITÉ EN FRANCE ET EN ALLEMAGNE (R. Brubaker)

  • Écrit par 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 1 302 mots

Communauté organique de culture, de langue et, sous l'effet de l'anthropologie dix-neuviémiste, de race, la nation se présentait comme un fait ethnoculturel. L'intérêt de ce livre est de bien mettre en lumière certains éléments qui expliquent cette différence fondamentale. Il souligne qu'en France la monarchie bureaucratique a fait naître une conception politique et territoriale de la nation. […] Lire la suite

ETHNOLOGIE Ethnosciences

  • Écrit par 
  • Jacques BARRAU
  •  • 3 700 mots
  •  • 2 médias

Cet objet devint celui des travaux de ce que l'on a appelé la new ethnography, école de l'anthropologie américaine où s'illustrèrent Hal Conklin, Bob Fox, Bill Sturtevant, Charles Frake, Brent Berlin et bien d'autres. Fondamentalement concernée par les façons dont les sociétés ordonnent les éléments de leurs environnements au sens large dans des systèmes classificatoires et nomenclaturaux, la new ethnography américaine, qui ne devait pas conserver très longtemps l'enthousiasme unitaire de ses brillants débuts, allait contribuer au développement de la cognitive anthropology, l'anthropologie du connaître et du savoir. […] Lire la suite

TRIBU

  • Écrit par 
  • Maurice GODELIER
  •  • 9 679 mots
  •  • 3 médias

En définitive, il semble que le concept de société tribale désigne un petit groupe de traits visibles du fonctionnement de nombreuses sociétés « primitives », à savoir le caractère « segmentaire » des unités socio-économiques élémentaires qui les constituent, le caractère réel ou apparent de « groupes de parenté » de ces unités socio-économiques et le caractère « multifonctionnel » de ces rapports de parenté. […] Lire la suite

COMMUNICATION Communication de masse

  • Écrit par 
  • Olivier BURGELIN
  •  • 5 303 mots
  •  • 1 média

Toutefois, depuis les années soixante-dix, il apparaît que l'étude des communications de masse tend à perdre sa spécificité et à se réorganiser dans un autre ensemble comprenant les diverses techniques de télécommunication, les nouveaux médias audio-visuels et les problèmes que pose leur insertion socio-culturelle, actuelle ou potentielle. L'offre et la demande T. […] Lire la suite

BRAUDEL FERNAND (1902-1985)

  • Écrit par 
  • Alberto TENENTI
  •  • 1 482 mots
  •  • 1 média

À côté de l'histoire – au départ la discipline presque exclusive – apparurent des chaires et des centres de sociologie, d'économie, d'anthropologie, de mathématiques sociales, etc. L'idéal qui anima Fernand Braudel à cette époque fut de faire converger en un savoir commun et renouvelé les connaissances propres à chaque science de l'homme. Grâce à son impulsion furent fondées en même temps de nombreuses revues, ouvertes à la collaboration internationale. […] Lire la suite

SOCIOLOGIE DE L'ART

  • Écrit par 
  • Nathalie HEINICH
  •  • 4 943 mots
  •  • 2 médias

, 1982), qui propose en plusieurs volumes une explication de toute l'histoire de l'art à partir du matérialisme historique, les œuvres d'art étant interprétées comme un reflet des conditions socio-économiques. Dans la deuxième catégorie, ce sont les philosophes de l'école de Francfort qui s'apparentent à la sociologie de l'art, par leur intérêt pour les relations entre l'art et la vie sociale. […] Lire la suite

POSSESSION

  • Écrit par 
  • Michel de CERTEAU, 
  • André PAUL, 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 4 522 mots
  •  • 1 média

Leurs multiples avatars, particularisés et mis en scène par les « possédées », dépendent des conditions socio-historiques qui commandent la disparition ou l'apparition de tel ou tel zar au fil du temps. Les nouvelles initiées apprennent auprès des plus anciennes à exécuter de façon stéréotypée, au cours de crises publiques, la transe caractéristique du zar impliqué. […] Lire la suite

BOURDIEU PIERRE (1930-2002)

  • Écrit par 
  • Gérard MAUGER
  •  • 2 098 mots

Comment écrire la biographie d'un critique de « l'illusion biographique » ? Peut-être en s'efforçant de reconstituer, comme dans un questionnaire sociologique, les étapes d'une trajectoire sociale, étant entendu qu'il faudrait également pouvoir restituer le contexte socio-historique des espaces sociaux qu'elle a traversés. Pierre Bourdieu, fils d'un petit fonctionnaire, lui-même issu d'une famille paysanne, est né le 1er août 1930 à Denguin, un petit village béarnais. […] Lire la suite

AFRIQUE (conflits contemporains)

  • Écrit par 
  • René OTAYEK
  •  • 4 946 mots
  •  • 4 médias

Même si, comme le postule l'anthropologie marxiste classique, les ethnies n'existent pas, l'ethnicité, elle, existe, par les usages sociaux qu'elle recouvre et parce qu'elle représente un répertoire privilégié d'énonciation du politique, en Afrique et ailleurs. La colonisation face au fait ethnique La référence à l'héritage de l'anthropologie marxiste renvoie au statut que le fait ethnique a longtemps occupé dans la pensée politique et académique française. […] Lire la suite

TARDE GABRIEL (1843-1904)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 3 515 mots

Aussi bien, ni la formation juridique de Tarde, ni sa carrière de magistrat – juge suppléant à Sarlat en 1869, il y exerça de 1875 à 1894 les fonctions de juge d'instruction –, ni les nombreuses études de criminologie notamment publiées dans les Archives d'anthropologie criminelle, dont Lacassagne lui confia en 1893 la co-direction, ne doivent masquer la nature et l'orientation de ses plus constants intérêts. […] Lire la suite

LANGAGE ACQUISITION DU

  • Écrit par 
  • Michèle KAIL
  •  • 4 950 mots
  •  • 3 médias

Les approches « socio-pragmatiques » font de l’interaction sociale l’origine de la forme et du contenu du langage mais aussi l’origine du décours développemental de l’acquisition. Les processus socio-pragmatiques, tels l’attention conjointe, la construction de scripts, les routines sociales, le langage adressé à l’enfant, les expériences conversationnelles, seraient à la source du processus d’abstraction des unités linguistiques. […] Lire la suite

MODE, sociologie

  • Écrit par 
  • Philippe BESNARD, 
  • Olivier BURGELIN
  •  • 5 691 mots
  •  • 1 média

Le fait de lancer la mode est devenu une fonction sociale différenciée dont l'exercice, institutionnalisé ou non, revient non pas à la « classe supérieure », définie en termes socio-économiques, mais à une sorte d'« élite sans pouvoir », formée d'acteurs sociaux plus ou moins « spécialisés » dans cette tâche (vedettes, artistes, milieux se situant en marge de l'intelligentsia). […] Lire la suite

HISTOIRE (Domaines et champs) Histoire économique

  • Écrit par 
  • Michel MARGAIRAZ
  •  • 4 543 mots
  •  • 1 média

En deuxième lieu, les débats sur le Linguistic Turn conduisent économistes et historiens de l'économie, par un véritable retournement méthodologique, à étudier la construction historique des catégories statistiques elles-mêmes (Robert Salais, Nicolas Baverez et Bénédicte Reynaud, L'Invention du chômage, 1986) ou celle des catégories socio-professionnelles (Alain Desrosières et Laurent Thévenot, 1988), et à s'intéresser à l'histoire même des travaux et des services statistiques. […] Lire la suite

MARKETING ÉTUDES ou ÉTUDES DE MARCHÉ

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe FAIVRE, 
  • Yves KRIEF
  •  • 6 273 mots
  •  • 3 médias

Pour que cette saturation se réalise au coût le plus bas possible, il faut diversifier les recrutements de personnes à interroger : critères socio-démographiques habituels (âge, sexe, catégorie socio-professionnelle) mais aussi relation au thème étudié (consommation d'un produit, fréquentation d'un média). En pratique, le nombre d'individus interrogés variera pour une même étude entre vingt et cinquante. […] Lire la suite

CRIMINOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jacques LÉAUTÉ
  •  • 8 854 mots
  •  • 1 média

Les changements brusques de situation socio-économique restent à l'origine d'autres délits. Mais l'établissement des allocations de chômage semble avoir réduit les vols de nécessité. Le graphique ne met pas d'accroissement en évidence durant la grande crise de 1929-1934 (la hausse de 1934 est due à l'augmentation des délits de coups et blessures volontaires et de port d'armes). […] Lire la suite

MESSIANISME

  • Écrit par 
  • Henri DESROCHE, 
  • Roland GOETSCHEL
  •  • 7 908 mots
  •  • 1 média

Dans l'entre-deux-guerres, néanmoins, les sciences humaines des religions – histoire, sociologie, ethnologie, anthropologie – élaborent peu à peu les éléments d'une approche inductive et comparative de ce phénomène messianique définitivement pluralisé. Ainsi se présente toute une population de personnages – des messies –, de mouvements spécifiques – des messianismes – ou de mouvements apparentés – des millénarismes. […] Lire la suite

POLITIQUE La philosophie politique

  • Écrit par 
  • Éric WEIL
  •  • 10 309 mots

Toute philosophie politique développe ainsi, ou du moins implique, une anthropologie philosophique.De la constatation que la structure ne se révèle et n'est réelle que dans le structuré découle que la philosophie politique se réfère, d'autre part, à l'histoire, ce mot étant pris au sens le plus large : histoire politique, des religions, des mœurs, du sentiment, des formes du travail social, etc. […] Lire la suite

PÉDAGOGIE Le statut

  • Écrit par 
  • Daniel HAMELINE
  •  • 5 113 mots

Nul doute que, par l'une et l'autre de ces deux voies, la pédagogie retrouve une rationalité propre et un statut épistémologique respectable au sein de l'anthropologie entendue au sens de connaissance générale de l'interaction humaine. Si la raison pédagogique y vérifie sa spécificité, elle y confirme son lien avec la raison politique (Régis Debray, 1982). […] Lire la suite

DARWINISME

  • Écrit par 
  • Dominique GUILLO, 
  • Thierry HOQUET
  •  • 5 497 mots

En particulier, on ne saurait mettre sur le même plan l'anthropologie cognitive ou l'épidémiologie culturelle, d'une part, et les vues, le plus souvent sommaires, développées dans le cadre de la sociobiologie, d'autre part. À ce sujet, il est essentiel de souligner que, certes, il est aujourd'hui possible d'être darwinien en sciences humaines sans développer nécessairement une pensée hiérarchique et discriminatoire. […] Lire la suite

BURUNDI

  • Écrit par 
  • Christian THIBON
  •  • 8 342 mots
  •  • 7 médias

L’histoire en cours va-t-elle échapper à cette double fatalité de la récurrence des crises et du repli identitaire ? Pour répondre à cette question, il faut savoir prendre en compte les environnements historiques, culturels et socio-économiques, et questionner les passés et le présent. Histoire L'histoire précoloniale, ou une société traditionnelle entre inconnu et certitude L'époque précoloniale est mal connue. […] Lire la suite

RELIGION Religion et idéologie

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 3 573 mots

C'est le cas lorsqu'on le rapporte à quelque chose d'intrinsèque, à quelque chose qui avait été soupçonné et même décrit, mais qui n'a été pleinement compris que par l'anthropologie récente, grâce à une analyse plus fine des structures inconscientes du conscient. Il vaut la peine de résumer cette analyse, qui garde référence à des données positives, observables ou repérables, en quelque sorte ethnographiques. […] Lire la suite

MORT Les interrogations philosophiques

  • Écrit par 
  • René HABACHI
  •  • 7 550 mots

Dans cette anthropologie dualiste, le corps ainsi que le monde sensible sont le lieu du mal et de l'erreur. L'individuation dans la matière ou « ensomatose » (Plotin) donne cependant à l'âme l'occasion d'actualiser ses facultés. Néanmoins, la mort ouvre l'accès à une immortalité impersonnelle de l'âme, pour laquelle le corps n'aura été qu'un lieu de passage. […] Lire la suite

ÂME

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIR, 
  • Henri Dominique SAFFREY
  •  • 6 020 mots

Fourier, au lieu de l'âme individuelle, considérerait une âme universelle socio-passionnelle. A. Comte, en revanche, renonce à un « principe vital ou âme » au profit de l'explication par une harmonie positiviste de toutes les fonctions de l'organisme. Ici il ne s'agit plus de l'univers cosmique : on s'en tient au tout individuel. Celui-ci peut se révéler être, avec Schopenhauer, une harmonie résultant d'un principe sentimental et poétique. […] Lire la suite

Recevez les offres exclusives Universalis