« Respiration »

RESPIRATION CELLULAIRE (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 975 mots

 Lavoisier (1743-1794) compare la respiration d'un cobaye à la combustion d'une bougie. Il conclut que la chaleur animale résulte de la combustion combinant l'oxygène de l'air avec les aliments carbonés transportés par le sang. Comme la matière charbonneuse de la bougie, les aliments, en brûlant dans les poumons, donnent le gaz carbonique exhalé par la respiration. […] Lire la suite

Les médias de la recherche « Respiration » :

Respiration

Respiration
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Circulation et respiration

Circulation et respiration
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Respiration : adaptation physiologique

Respiration : adaptation physiologique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Hypnum triquetrum : variation de respiration et de photosynthèse

Hypnum triquetrum : variation de respiration et de photosynthèse
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les médias de « Respiration »

RESPIRATION ARTIFICIELLE, Ricardo Piglia - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Claude FELL
  •  • 861 mots

Publié en 1980, en pleine dictature militaire, Respiration artificielle (Respiración artificial), le premier roman de l'écrivain argentin Ricardo Piglia (1940-2017) pose dès sa première phrase une question brûlante dans un pays où la censure et la répression font rage : « Y a-t-il une histoire ? » demande le narrateur, jouant de l'ambiguïté d'un terme qui renvoie à la fois à la fiction et à la démarche propre à l'historien. […] Lire la suite

APNÉES OBSTRUCTIVES DU SOMMEIL SYNDROME D'

  • Écrit par 
  • Patrick LÉVY, 
  • Véronique VIOT-BLANC
  •  • 1 265 mots

Le SAS s'inscrit à côté d'autres troubles tels que la respiration périodique et les apnées centrales au cours de l'insuffisance cardiaque (respiration de Cheyne-Stokes) ou la baisse de la ventilation lors du sommeil chez l'obèse (hypoventilation). La plupart des anomalies de la respiration durant le sommeil, comme le ronflement ou les apnées, procèdent d'une altération du fonctionnement du pharynx, en particulier lorsque les muscles dilatateurs ne permettent pas l'inspiration. […] Lire la suite

BIRD FORREST (1921-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 328 mots

Après la guerre, il étudie la médecine, et ses recherches sur la respiration en vol lui servent à développer des aides à la respiration, les respirateurs médicaux. Il ne cesse de perfectionner et améliorer son invention et, en 1970, il met au point une version spécialement adaptée pour les enfants et les nouveau-nés, connue sous le nom de Baby Bird ; l’appareil passera pour avoir permis de réduire fortement le taux de mortalité chez les enfants souffrant de troubles respiratoires. […] Lire la suite

JEAN CLIMAQUE saint (580 env.-env. 650)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 254 mots

L'invocation brève, ou « monologie », liée au rythme de la respiration (« que la remémoration de Jésus soit collée à ta respiration »), rassemble et purifie la conscience et l'unit au cœur. C'est là un témoignage précieux sur l'ancienneté de la « méthode » hésychaste. L'Échelle a profondément marqué la spiritualité de l'Orient chrétien. Elle fut traduite en latin dès le xiiie siècle et semble avoir été à l'origine de toutes les « saintes échelles » du Moyen Âge. […] Lire la suite

MÉTAMORPHOSE, biologie

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 765 mots
  •  • 3 médias

Dans le cas de la grenouille, le têtard mène une vie aquatique avec respiration branchiale ; il se transforme en une grenouille terrestre à respiration pulmonaire. Cette métamorphose entraîne des modifications importantes de l'appareil respiratoire (les branchies et la cavité branchiale disparaissent ; le poumon se forme et la respiration pulmonaire s'établit) ; ces modifications respiratoires nécessitent des changements de l'appareil circulatoire. […] Lire la suite

LAVOISIER : LES COMBUSTIONS ET LA VIE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 308 mots

Au moment où, en 1772, Antoine Laurent Lavoisier (1743-1794) débute ses expériences sur la combustion, l'opinion des chimistes était dominée par la théorie du phlogistique, un agent assimilable au feu et nécessaire autant à la combustion, à la calcination qu'à la respiration. Lavoisier devait montrer qu'une substance prise dans l'air s'incorporait au métal calciné et en augmentait le poids, expérience répétée sur de nombreuses substances combustibles. […] Lire la suite

GAZ DE L'AIR (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Claude LANCE, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 270 mots

1777 Antoine Laurent Lavoisier découvre que la respiration animale consomme de l'oxygène (« air vital ») mais non l'azote (air non utilisable par le vivant). 1781 Antoine Laurent Lavoisier montre que l'air fixé est composé de carbone et d'oxygène (CO2). 1783 Henry Cavendish, comme Antoine Laurent Lavoisier, détermine la composition chimique de l'eau (H2O) par combustion de l'hydrogène. […] Lire la suite

THÉRAPEUTIQUE Réanimation

  • Écrit par 
  • Maurice GOULON, 
  • François NOUAILHAT
  •  • 3 614 mots

Cette technique permet des aspirations trachéo-bronchiques douces et la respiration artificielle par voie endotrachéale. L'intubation est indiquée dans l'I.R.A. de courte durée, la trachéotomie lorsqu'on craint une I.R.A. prolongée. La respiration artificielle Le poumon d'acier n'est plus employé. La respiration assistée par masque et ballon (ou soufflet) auquel on imprime une compression manuelle régulièrement répétée est réservée aux premiers secours quand on ne dispose pas d'autres moyens. […] Lire la suite

SOUFFLE, symbolique

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 1 835 mots

C'est à ce niveau psychophysiologique que joue le symbolisme des éléments : de l'air et de la terre par la respiration, de l'eau et du feu par le sang. Ce symbolisme met en place une véritable compréhension « écologique » du souffle. La terre respire (notamment par les cycles jour-nuit), et toute vie « bat » en synchronie de ce rythme. Respiration atmosphérique qui est comparée en Chine à l'image du soufflet. […] Lire la suite

RESPIRATOIRE (APPAREIL) Physiologie

  • Écrit par 
  • Roland LEFRANÇOIS, 
  • Universalis
  •  • 7 258 mots
  •  • 3 médias

La ventilation pulmonaire s'adapte donc à la régulation de la respiration et au maintien de l'homéostasie. Applications La respiration artificielle La respiration artificielle désigne habituellement les méthodes mises en œuvre pour réaliser ce qu'il serait plus exact d'appeler une « ventilation pulmonaire assistée ». Elle nécessite non seulement une ventilation, mais aussi une circulation artificielle, si cette dernière est interrompue, afin de permettre une respiration tissulaire normale. […] Lire la suite

SENEBIER JEAN (1742-1809)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 480 mots

En outre, il traduit diverses œuvres de Spallanzani, tels les Mémoires sur la respiration (1803) qui révélèrent que Spallanzani étudia, durant les dernières années de sa vie, les conditions de la respiration chez les invertébrés et les vertébrés dans l'optique des idées de Lavoisier. Enfin, il publie un Essai de théologie, ou Théorie des causes finales et traduit du grec les livres apocryphes pour une nouvelle édition des Écritures par un groupe de pasteurs dont il faisait partie. […] Lire la suite

PIGLIA RICARDO (1941- )

  • Écrit par 
  • Claude FELL
  •  • 882 mots

On en veut pour preuve, par exemple, l'intérêt qu'il porte aux écrits de Roberto Arlt (1900-1942), dont débattent certains personnages de Respiration artificielle (Respiración artificial, 1980), où l'influence de Arlt sur la littérature argentine est mise en parallèle avec celle de Borges. Piglia a préfacé les Cuentos completos de Arlt parus à Buenos Aires en 1996, et considère cet écrivain comme l'initiateur de la modernité littéraire en Argentine. […] Lire la suite

PHOTORESPIRATION

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 910 mots

L'influence de la lumière sur la respiration des plantes vertes a longtemps été tenue pour négligeable. Depuis 1955 cependant, un grand nombre de travaux ont montré que, pour la plupart des plantes vertes, le dégagement de gaz carbonique était deux ou trois fois plus intense à la lumière qu'à l'obscurité. On réserve le nom de photorespiration sensu stricto à l'ensemble des processus métaboliques des plantes vertes qui aboutissent à ce surplus de dégagement de gaz carbonique à la lumière (surplus s'ajoutant au dégagement de CO2 lié à la respiration mitochondriale observée à l'obscurité). […] Lire la suite

WARBURG OTTO HEINRICH (1883-1970)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 992 mots

À ces contributions décisives dans le domaine de la respiration, s'ajoutent des travaux importants sur le rendement quantique en photosynthèse. Illuminant des chlorelles par des lumières monochromatiques de diverses longueurs d'onde, Warburg trouva que quatre quanta de lumière rouge suffisent, au point de vue énergétique, pour réduire une molécule de CO2 en glucide ; ceci correspond à un rendement énergétique de la photosynthèse égal à 65 p. […] Lire la suite

BERT PAUL (1833-1886)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 554 mots
  •  • 1 média

En effet, après avoir publié, en 1866, Recherches sur les mouvements de la Sensitive (où il met en évidence le rôle du jour et de la nuit sur la croissance des végétaux), Recherches expérimentales pour servir à l'histoire de la vitalité propre des tissus animaux et De la greffe animale (résumé de ses expériences sur les transplantations d'organes), il étudie la respiration des vertébrés et des invertébrés (Leçons sur la physiologie comparée de la respiration, 1870) et celle de l'homme en haute altitude et en plongée. […] Lire la suite

ÉLASTICITÉ ET COMPRESSIBILITÉ DE L'AIR

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 112 mots
  •  • 1 média

Il démontrera par ailleurs le rôle essentiel de l'oxygène dans la combustion et la respiration. […] Lire la suite

PNEUMATIQUE CHIMIE

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 1 055 mots

Il subsiste un autre gaz, incapable de soutenir la respiration ou une combustion. Il sembla donc avéré qu'une partie de l'air, celle qui est responsable des combustions, a été ôtée de l'atmosphère, et qu'elle s'est combinée avec le mercure pour former cette chaux (ou oxyde) de mercure. Cela conduisit Lavoisier en 1778 à postuler que l'air, loin d'être un élément, était un mélange comportant d'une part des parties propres à la respiration et à la combustion (oxygène), et d'autre part des parties impropres à la combustion et à la respiration (azote). […] Lire la suite

SPALLANZANI LAZZARO (1729-1799)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 603 mots

Reprenant les travaux de Lavoisier, il prouve, grâce à des méthodes de physiologie comparée, que le manque d'oxygène est la cause de la mort par asphyxie et que la perspiration cutanée est proche de la respiration pulmonaire (1780). Ces résultats sont exposés dans une œuvre posthume traduite en français par J. Senebier : Mémoires sur la respiration (Genève, 1803). […] Lire la suite

CLADODE

  • Écrit par 
  • Delphine CARTIER
  •  • 164 mots
  •  • 1 média

Les cladodes représentent une des adaptations de la tige les plus poussées aux fonctions de nutrition, d'assimilation chlorophyllienne et de respiration, fonctions dévolues habituellement aux feuilles. On réserve le nom de phylloclades à des rameaux constitués de plusieurs entrenœuds aplatis. Dans certains cas, la tige principale et tous ses rameaux sont aplatis, comme chez les figuiers de Barbarie (Cactacées). […] Lire la suite

HESS WALTER RUDOLF (1881-1973)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 186 mots

L'activité scientifique de Hess porte sur l'identification, chez des chats, des structures cérébrales responsables de fonctions végétatives de l'organisme (respiration, digestion...) et découvre grâce à des enregistrements électrophysiologiques que ces fonctions sont coordonnées à des réactions somatomotrices (sécrétions salivaires, miaulements, postures spécifiques. […] Lire la suite

VIE ANIMALE DANS L'AIR ET DANS L'EAU

  • Écrit par 
  • Pierre DEJOURS
  •  • 3 760 mots
  •  • 5 médias

Ainsi se dégage une loi générale : lors de la respiration, la diminution de la pression d'oxygène dans l'eau ou l'air, inhalés et exhalés, est du même ordre de grandeur chez le poisson et la tortue, tandis que l'élévation de la pression du dioxyde de carbone n'est que de un à deux mm Hg chez l'animal aquatique, mais atteint plusieurs dizaines de mm Hg chez l'animal aérien. […] Lire la suite

COLLIER D'ÉPAULE

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 209 mots

Plaqué sur la gorge au moindre effort de l'animal, ce collier gênait sa respiration. Le cheval ne pouvait donc tirer qu'une voiture légère, charrette ou char. Le véhicule à brancards, d'origine chinoise (vers ~ 500), permet un système d'attelage individuel qui annonce déjà le collier d'épaule. Pour atteler le cheval, on utilise une bricole. Celle-ci, attachée aux brancards, passe sur le poitrail de l'animal, mais demeure soutenue par une courroie de garrot prenant appui sur les omoplates. […] Lire la suite

AÏGUI GUENNADI (1934-2006)

  • Écrit par 
  • Hélène MÉLAT
  •  • 816 mots

La poésie est respiration, l'homme est respiration, dit Aïgui. C'est ce souffle qui traverse ses vers comme le « souffle de l'arbre ». […] Lire la suite

HEYMANS CORNEILLE JEAN-FRANÇOIS (1892-1968)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 234 mots

L'activité scientifique des Heymans, père et fils, a porté sur les vastes domaines que sont la physiologie et la pharmacologie de la respiration et de la circulation sanguine. Poursuivant avec son père les travaux initiés par celui-ci sur le centre nerveux respiratoire, Corneille Heymans élucide avec une grande précision le mécanisme complexe de la régulation du réflexe respiratoire. […] Lire la suite

HALES STEPHEN (1677-1761)

  • Écrit par 
  • Dina SURDIN
  •  • 257 mots

Le premier volume, Vegetable Staticks (1727), décrit des expériences sur la physiologie végétale : respiration, transpiration, nutrition. Au cours de ces expériences, il met au point des appareils pour recueillir les gaz et les manipuler, et pense que tous les gaz sont de l'« air », l'air étant un élément. Cet ouvrage eut un grand retentissement, et il fut traduit en français par Buffon sous le titre : La Statique des végétaux et l'analyse de l'air (1735). […] Lire la suite

PYRRHIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 252 mots

Musicalement parlant, le pyrrhique provoque une accélération de la respiration ; il convient parfaitement à l'expression de l'action de la course, de mouvement inexorable. On en trouverait maints exemples dans les mouvements rapides sur une mesure à 2/4, avec une suite ininterrompue de quatre croches à la basse. Aux ~ viie et ~ vie siècles, pyrrhique fut le nom donné à une danse guerrière, attribuée primitivement à un mythique Pyrrhicos. […] Lire la suite

HOUSSAY BERNARDO ALBERTO (1887-1971)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 239 mots

Houssay a exploré de nombreux aspects de la physiologie humaine (respiration, circulation sanguine, système nerveux) mais ses travaux les plus remarquables concernent l'hypophyse, une petite glande sécrétrice de la taille d'une amande située à la base du cerveau. Houssay a montré que le lobe antérieur de cette glande jouait un rôle primordial dans le métabolisme des sucres, en secrétant une hormone diabétogène antagoniste de l'insuline. […] Lire la suite

GASPAR LORAND (1925-2019)

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 781 mots

« La même nudité de la vie / une seule / respiration » (Sol absolu). L'acte poétique est contemporain d'un effort en vue de plus de clarté. Dans un essai paru en 1978, Approche de la parole, conjuguant savoirs scientifiques, méditations sur la langue et sur la poésie, Lorand Gaspar s'efforce de montrer comment le poème prend source et respiration au plus profond de la matière biologique. […] Lire la suite

BRONCHIOLITE

  • Écrit par 
  • Corinne TUTIN
  •  • 279 mots

Elle se manifeste par l'apparition, quelques heures après une rhinite, d'une respiration difficile et rapide s'associant à une toux quinteuse et, à l'auscultation, à des râles dits sibilants (car de timbre aigu) et à un bruit de sifflement, ou wheezing, témoignant du rétrécissement du calibre des bronches. Bien qu'elle puisse être grave chez les enfants prématurés et qu'elle impose une hospitalisation pour les enfants âgés de moins de six semaines, il s'agit dans l'immense majorité des cas d'une affection bénigne ; seuls deux décès ont, par exemple, été répertoriés pendant l'hiver 1998-1999 par le réseau Erbus (Épidémiologie et recueil des bronchiolites en urgence pour surveillance) qui a été mis en place par les hôpitaux d'Île-de-France pour suivre la progression de l'épidémie. […] Lire la suite

MÉTABOLISME RESPIRATOIRE

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 267 mots

Contraint à l'exil en 1933, il s'établit à Oxford et découvrit, sur des muscles émincés de pigeon, le cycle de décomposition respiratoire de l'acide pyruvique que produit la glycolyse (première étape de la respiration cellulaire, qui a lieu dans le cytoplasme). Cet enchaînement cyclique de réactions biochimiques, qui se déroule dans les mitochondries, fait intervenir des acides tricarboxyliques (citrique, isocitrique. […] Lire la suite

PRIESTLEY JOSEPH (1733-1804)

  • Écrit par 
  • Pierre MOYEN
  •  • 909 mots

Continuant ses études sur les gaz, il montre que le volume de l'air diminue d'un cinquième lors de la respiration ou de la combustion. En 1771, il constate que les plantes peuvent régénérer la partie de l'air utilisée par une souris ou une flamme. L'année suivante, il découvre que le mélange d'oxyde d'azote incolore et d'air s'accompagne d'une diminution de volume et de l'apparition de vapeurs rousses (dioxyde d'azote), et cela d'autant plus que l'air est plus propre à la respiration ou à la combustion. […] Lire la suite

PHYSIOLOGIE ANIMALE

  • Écrit par 
  • Jean-Gaël BARBARA
  •  • 4 277 mots
  •  • 2 médias

L’oxygénation du sang elle-même requiert un renouvellement de l’oxygène dans les bronches, bronchioles et alvéoles pulmonaires par la respiration, laquelle est mise en jeu et entretenue par la contraction-relaxation des muscles intercostaux et du diaphragme, responsables des mouvements des poumons. Physiologie musculaire, physiologie nerveuse et physiologie circulatoire se rejoignent dans la réalisation de cette fonction intégrée qu’est la respiration. […] Lire la suite

THORAX

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT
  •  • 2 860 mots
  •  • 2 médias

Les lésions qui n'ont pas ouvert la paroi thoracique ne sont graves que si elles sont étendues, telles les fractures pluricostales avec « volet » thoracique mobile attiré en dedans à l'inspiration, refoulé vers l'extérieur à l'expiration, ce qui traduit encore une « respiration paradoxale » avec oxygénation insuffisante, gêne circulatoire et risque d'encombrement bronchique. […] Lire la suite

GYMNOPHIONES ou CÉCILIES ou AMPHIBIENS APODES

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS
  •  • 294 mots

La reproduction est soit ovipare (le genre indien Ichthyophis est d'ailleurs connu pour prendre soin de sa ponte), soit ovovivipare (chez le Typhlonectes sud-américain, les vastes branchies de la larve s'appliquent contre la paroi utérine maternelle et sont fonctionnelles pour la respiration ; elles disparaissent après la mise bas). L'étude comparée de leur distribution géographique actuelle, avec celle de leur phylogénie reconstituée par l'analyse cladistique, permet de penser qu'ils sont originaires du Gondwana dont le démantèlement durant le Secondaire aurait provoqué la séparation des divers groupes de Gymnophiones. […] Lire la suite

TAEKWONDO

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 269 mots

Maîtrise, puissance, rythme, équilibre, respect des techniques, respiration, concentration sont pris en compte pour juger de la bonne exécution du poumsé. La Fédération mondiale de taekwondo a été fondée en 1973 et, la même année, les premiers Championnats du monde ont été organisés. Sport de démonstration aux jeux Olympiques de Séoul en 1988, le taekwondo est sport olympique depuis les Jeux de Sydney en 2000. […] Lire la suite

HÉSYCHASME

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 342 mots

Cette unification de l'homme-en-Christ utilise l'invocation du nom de Jésus sur le rythme de la respiration et, finalement, celui du cœur, car le corps de l'homme a été créé pour devenir le « temple du Saint-Esprit ». D'où le nom de « prière de Jésus » ou « prière du cœur » donné à cette méthode, véritable analogue de certaines méthodes asiatiques (dhikr musulman, japa-yoga hindou, nembutsu japonais), mais analogue chrétien (en effet, la perspective est celle d'une communion personnelle avec Dieu). […] Lire la suite

SPLÉNOGRAMME

  • Écrit par 
  • Laurent DEGOS
  •  • 309 mots

La ponction de la rate se fait avec une aiguille fine, en piquant et retirant rapidement l'aiguille, la respiration du patient étant bloquée. On ne fait pas d'aspiration du suc splénique avec la seringue. Les cellules emprisonnées dans l'aiguille pendant la ponction sont éjectées de la seringue sur une lame de verre pour réaliser un frottis qu'on examine après coloration. […] Lire la suite

MORT SUBITE DU NOURRISSON

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 281 mots

Depuis son identification, les chercheurs ont proposé différentes étiologies allant de la négligence parentale (hypothèse en vogue au cours des années 1960, mais depuis lors discréditée) au rôle de la vaccination, aux maladies du sang ou aux apnées (épisodes d'arrêt de la respiration) au cours du sommeil. Aucune de ces hypothèses n'a été vérifiée. On observe une plus grande fréquence de morts subites du nourrisson chez les prématurés et les enfants de petit poids de naissance, de même que chez les enfants nés de parents adolescents ou de grandes fumeuses, ou chez des enfants ayant reçu peu de soins en période néonatale. […] Lire la suite

PAPAVÉRINE

  • Écrit par 
  • Philippe COURRIÈRE
  •  • 306 mots

Elle stimule la respiration et possède une très nette action sédative. En thérapeutique, on l'emploie par voies orale et intraveineuse, dans le traitement des affections vasculaires, dans l'angine de poitrine, dans certains troubles cardiaques (tachycardie). […] Lire la suite

MILARÉPA ou MI-LA RAS-PA (1040-1123)

  • Écrit par 
  • Charles BALADIER
  •  • 285 mots

Mar-pa lui révéla les yogas de la respiration, du transfert mental et de l'ardeur mystique. Milarépa se retira alors dans une caverne, au milieu de hautes montagnes ; il s'y livra à l'ascèse et à la méditation, qui lui permirent d'atteindre l'illumination ; il y composa ses Cent Mille Hymnes sur le nirvāna. Puis le saint se mit à prêcher, faisant des disciples, dont le plus célèbre, Ras-chung-pa (1084-1161), écrivit sa biographie : Milarépa, ses méfaits, ses épreuves, son illumination, l'un des textes les plus connus de la littérature du Tibet. […] Lire la suite

BONNIER GASTON (1853-1922)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 353 mots

Il s'attache ensuite à des problèmes d'écologie expérimentale : influence des conditions extérieures sur la respiration des plantes (air libre, air dépourvu de germes, air confiné, lumière électrique continue, obscurité, etc.), démonstration de la dualité biologique des lichens, en associant expérimentalement algues et champignons (Recherches sur la synthèse des lichens, 1888). […] Lire la suite

FLOURENS PIERRE (1794-1867)

  • Écrit par 
  • Jean BANCAL
  •  • 348 mots

En 1837, il démontre, avec Legallois, le rôle du « nœud vital » du bulbe, centre de la respiration. Au lendemain de l'invention de l'anesthésie par H. Wells, il vérifie l'action du chloroforme sur l'animal. Ses Recherches sur le développement des os et des dents (1842) précisent le rôle du périoste dans la croissance des os. Ses travaux sur les fonctions du cervelet en font un adversaire de Gall (Examen de la phrénologie, 1842). […] Lire la suite

CYANURE D'HYDROGÈNE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 331 mots

Des doses plus faibles entraînent des vomissements, des troubles de la respiration et une perte de conscience. […] Lire la suite

VIELÉ-GRIFFIN FRANCIS (1864-1937)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 307 mots
  •  • 1 média

La strophe se déroule au rythme de la respiration ; le vers, qui dépasse rarement douze pieds, constitue une phrase. Peu d'enjambements, peu d'allitérations ; c'est peut-être parce qu'à la prosodie classique le vers-librisme n'a pas encore substitué une rythmique appropriée, une architecture nouvelle que Francis Vielé-Griffin ne s'est pas véritablement imposé comme poète novateur. […] Lire la suite

BERNARD CLAUDE (1813-1878)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 4 120 mots

Des expériences conduites sur la grenouille lui montrèrent qu'après administration de curare, les nerfs moteurs ne fonctionnent plus, la respiration s'arrête, le sang ne décharge plus son gaz carbonique, l'hémoglobine ne s'oxygène plus ; finalement la mort survient ; « mais, écrit Claude Bernard, vient-on à remédier à cet accident consécutif en entretenant la respiration artificielle, le poison s'élimine, le milieu intérieur se purifie et l'organisme revient à son état normal » (Leçons sur la chaleur animale, 1876). […] Lire la suite

HYDROPHYTES ou HYGROPHYTES

  • Écrit par 
  • Jacques DAUTA
  •  • 998 mots
  •  • 2 médias

Chacun de ces caractères peut être mis en relation logique avec un facteur du milieu aquatique ; par exemple, les racines peuvent être réduites puisque les sels minéraux dissous dans l'eau peuvent être absorbés par toute la surface épidermique (la cutine imperméabilise la cuticule des plantes aériennes) ; ou bien, le vaste volume des lacunes permet de stocker le gaz carbonique de la respiration la nuit et d'en disposer le jour pour la photosynthèse et, inversement, le jour, d'accumuler l'oxygène de la photosynthèse, repris la nuit par la respiration, mécanisme remarquable pour son économie de matière et d'énergie. […] Lire la suite

PRÉADAPTATION

  • Écrit par 
  • Cédric GRIMOULT
  •  • 1 076 mots

Certains caractères constituent en effet des conséquences annexes du développement d'adaptations particulières (comme les mamelons chez les mammifères mâles), des organes rudimentaires, rendus obsolètes par une modification de l'organisme (appendice vermiculaire chez l'homme, par exemple) ou parce qu'ils font double emploi (les diverticules œsophagiens évoquant les poumons chez certains poissons se sont convertis en vessies natatoires dans la mesure où les branchies pouvaient assurer seules la respiration). […] Lire la suite

SANTORIO SANTORIO (1561-1636)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 345 mots

Il est ainsi le premier à employer des instruments de précision dans l'exercice de la médecine Afin de tester l'assertion du médecin grec Galien selon lequel une partie de la respiration s'effectue à travers la peau sous la forme de la perspiration insensible, Santorio conçoit une grande balance sur laquelle il se place souvent pour manger, travailler et dormir. […] Lire la suite

LAMBEOSAURUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 356 mots
  •  • 1 média

Pour diverses raisons, les hypothèses qui attribuaient à ces crête un rôle de réserves d'air, de systèmes de respiration ou d'armes défensives ont été abandonnées. Il ne semble pas qu'une seule fonction puisse rendre compte des configurations différentes de toutes les crêtes des Lambeosaurinés. Il est possible que leurs formes étranges aient surtout été des caractères au moyen desquels les membres d'une même espèce se distinguaient de ceux des autres espèces. […] Lire la suite

Recevez les offres exclusives Universalis