« Homme -- Effets du climat »

CHANGEMENT ANTHROPIQUE DU CLIMAT

  • Écrit par 
  • Jean-Louis DUFRESNE, 
  • Céline GUIVARCH
  •  • 8 203 mots
  •  • 7 médias

Par ailleurs, pour réduire la vulnérabilité des systèmes naturels et humains aux effets du changement climatique, il est indispensable d’adapter les villes, les infrastructures et les territoires, en prenant en compte les connaissances sur le climat actuel et ses évolutions approchées grâce aux modèles climatiques. Comment a-t-on pris conscience de l’effet de l’homme sur le climat global ? Au début du xixe siècle, Joseph Fourier (1768-1830) établit que la température de la surface de la Terre dépend, d’une part, de la quantité de rayonnement solaire absorbé et, d’autre part, de la façon dont la Terre se refroidit en émettant du rayonnement infrarouge vers l’espace. […] Lire la suite

MODIFICATION ARTIFICIELLE DU TEMPS ET DU CLIMAT

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 7 044 mots
  •  • 4 médias

Les premiers résultats concrets d’un possible impact de l’homme sur les nuages datent de 1947 et ont été rapportés en 1948 par Vincent Schaefer, aux États-Unis. Après avoir dispersé de la neige carbonique, à partir d’un avion volant au-dessus d’un stratus, il put constater, le long de la trajectoire du vol, une dissipation partielle du nuage, accompagnée d’une précipitation de flocons de neige s’évaporant quelques centaines de mètres plus bas. […] Lire la suite

CLIMATS (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 3 593 mots
  •  • 10 médias

Le climat dans l’avenir L’homme, par ses activités, perturbe aujourd’hui fortement le climat car, en amplifiant l’effet de serre, il provoque le réchauffement planétaire. Quelles sont les conséquences d’une telle mutation pour les sociétés humaines comme pour la Terre tout entière ? Peut-on encore faire machine arrière et quelles sont les mesures à prendre ? Le réchauffement planétaire dû à l’accroissement de l’effet de serre ne fait plus guère de doute aujourd’hui. […] Lire la suite

INDE (Le territoire et les hommes) Géographie

  • Écrit par 
  • Philippe CADÈNE, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Georges MASCLE
  •  • 16 419 mots
  •  • 10 médias

Mais ici, on ne trouve pas les vastes savanes que le climat ferait attendre. L'essentiel des plateaux indiens a été défriché et aménagé par l'homme. Des champs ouverts, limités par de basses levées de terre, sont piquetés d'arbres utiles, irrégulièrement espacés. Ils sont en général plus denses autour des villages, qui apparaissent donc de loin comme des îlots de verdure. […] Lire la suite

RUSSIE (Le territoire et les hommes) Économie

  • Écrit par 
  • Julien VERCUEIL
  •  • 5 383 mots
  •  • 6 médias

L’histoire de l’économie russe à partir de la disparition de l’URSS en 1991 est symptomatique des enjeux de la « transition » qu’a connue toute l’Europe de l’Est à la fin du xxe siècle et au début du xxie : le passage d’un système économique de type soviétique à un système de type capitaliste. Les grandes transformations entraînées par ce changement ont été plus longues et plus difficiles que prévu. […] Lire la suite

JAPON (Le territoire et les hommes) Géographie

  • Écrit par 
  • Philippe PELLETIER
  •  • 13 280 mots
  •  • 7 médias

Le Japon est situé à l'extrémité orientale du continent asiatique. Historiquement, il relève du monde culturel sinisé, et d'un Extrême-Orient par rapport à l'Europe. De nos jours, il fait économiquement et politiquement partie de la Triade, également composée de l'Amérique du Nord et de l'Europe occidentale. Par son avancée technologique, ses transformations sociales et ses hybridations culturelles, il symbolise pour certains un Extrême-Occident postmoderne. […] Lire la suite

FRANCE (Le territoire et les hommes)Espace et société

  • Écrit par 
  • Magali REGHEZZA
  •  • 14 002 mots
  •  • 3 médias

Placée au cinquième rang mondial et au deuxième rang européen pour son revenu par habitant, la France est une puissance économique, culturelle, militaire et diplomatique. Membre fondateur de l’Union européenne (UE) et artisan actif de l’intégration, elle conserve une influence importante dans le monde grâce à son réseau de représentations diplomatiques, à sa participation à de nombreuses institutions internationales (elle est en particulier l’un des membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU), à sa contribution à l’aide au développement, à son rôle dans les grands accords internationaux sur le climat (accords de Paris en 2015), à sa présence militaire sur de nombreux théâtres de conflits, à son implication dans l’aide humanitaire ou encore à la francophonie. […] Lire la suite

INDE (Le territoire et les hommes) L'économie contemporaine

  • Écrit par 
  • Joël RUET, 
  • Gilbert ÉTIENNE
  •  • 12 029 mots
  •  • 12 médias

En 1947, année de son indépendance, l'Inde était un des pays les plus avancés du monde non occidental en raison de ses élites modernes, de ses infrastructures, de ses noyaux industriels – développés par des entrepreneurs ambitieux et pugnaces, face aux mesures démobilisatrices voire coercitives de la puissance coloniale britannique –, en raison également des progrès de certaines zones agricoles. […] Lire la suite

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT, 
  • Laurent VERMEERSCH
  •  • 19 922 mots
  •  • 19 médias

Le climat et la végétation La masse continentale, l'orientation du relief et l'étirement en latitude sur plus de 3 000 kilomètres sont les facteurs fondamentaux du climat. Il faut, en outre, tenir compte des courants côtiers froids qui atteignent la latitude de New York, à l'est, et la côte californienne, à l'ouest, tandis que la vaste ouverture du golfe du Mexique a des effets bénéfiques : combinée avec la masse énorme des terres qui l'encadrent au nord et au nord-ouest, elle constitue une zone de forte opposition, créant des conditions favorables à une ample circulation des masses d'air, surtout en été où l'air tropical pénètre jusque sur le revers des Appalaches et sur le front des Rocheuses, au-delà même de la frontière canadienne. […] Lire la suite

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) Histoire

  • Écrit par 
  • Claude FOHLEN, 
  • Annick FOUCRIER, 
  • Marie-France TOINET, 
  • Universalis
  •  • 33 218 mots
  •  • 59 médias

L'histoire des États-Unis est celle – assez improbable – de treize colonies anglaises coincées au xviiie siècle entre la côte atlantique et les hauteurs des Appalaches, devenues quelque deux cents ans plus tard la plus grande puissance mondiale.Le continent nord-américain est abordé par les puissances européennes à partir de la fin du xvie siècle. Au sud, les Espagnols, au nord-est les Français, à l'est les Anglais et les Hollandais, à l'ouest les Russes ; tous se taillent des empires en s'alliant avec les tribus indiennes. […] Lire la suite

FRANCE (Le territoire et les hommes) Un siècle de politique économique

  • Écrit par 
  • Pascal GAUCHON, 
  • Philippe LÉGÉ
  •  • 21 153 mots
  •  • 3 médias

« La France est hantée par l'idée de déclin. » La formule de Christian Stoffaës résume de façon percutante l'histoire économique française depuis le début du xxe siècle, ou plutôt la manière dont les Français ont vécu cette histoire.L'idée qu'il existe un « retard français » est, en effet, une constante sur le long terme. Les comparaisons qui sont établies tournent régulièrement au désavantage de la France : avec le Royaume-Uni au xixe siècle, avec les États-Unis depuis 1945, avec le Japon dans les années 1980, avec l'Allemagne sans interruption. […] Lire la suite

SANTÉ ET ENVIRONNEMENT

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 7 764 mots
  •  • 3 médias

Même si ses effets sur la santé humaine demeurent incertains, le DDT fut interdit. De nombreux autres pesticides ont été, en revanche, autorisés et mis en cause pour leurs effets sur l'homme. Certains de ces effets ne concernent a priori que les utilisateurs les plus exposés, comme les agriculteurs. C'est le cas en particulier des organophosphorés qui semblent responsables d'atteintes cérébrales. […] Lire la suite

FERTILITÉ DES SOLS

  • Écrit par 
  • Louis GACHON
  •  • 2 810 mots
  •  • 2 médias

Les facteurs de la fertilité Quel que soit le parti adopté sur l'extension du mot, la fertilité apparaît comme la résultante, réelle ou théorique, d'effets multiples et interdépendants caractéristiques du milieu géographique (climat et sol), ainsi que de l'action de l'homme (techniques culturales). En fonction de ces deux groupes de facteurs, certains ont distingué la fertilité naturelle, liée au premier, et la fertilité acquise, due au second. […] Lire la suite

MICROCLIMATS

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 3 000 mots
  •  • 2 médias

Les villes ont un climat original, comme le sait bien tout habitant d'une banlieue. De nombreux effets de canalisation des vents peuvent rendre certaines rues très inconfortables en hiver, et les urbanistes les ont trop souvent ignorés. Par contre, dans les villes tropicales, les sites aérés sont recherchés, et souvent colonisés par les populations les plus aisées. […] Lire la suite

TERRE Le système Terre et sa transformation

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 2 182 mots
  •  • 1 média

Pour aussi nouvelle qu'elle paraisse, cette modification de l'environnement par l'homme n'est que la manifestation, à l'échelle de la planète, d'un processus commencé depuis au moins huit mille ans avec l'émergence de l'agriculture. Pendant longtemps, l'homme a vu dans son environnement des puissances à comprendre puis à maîtriser, des menaces à combattre. […] Lire la suite

MONTAGNES Le milieu montagnard

  • Écrit par 
  • Pierre BARRERE
  •  • 2 863 mots
  •  • 5 médias

L'homme acclimaté peut travailler jusqu'au voisinage de 6 000 m. Très vite est venue l'idée d'utiliser le climat de montagne à des fins thérapeutiques. D'une manière générale, le climat de montagne est stimulant ; il est bénéfique dans le rachitisme et les anémies, et la richesse en rayons ultraviolets qui active la production physiologique de vitamines est un élément favorable. […] Lire la suite

ARCHÉOLOGIE (Méthodes et techniques) L'archéologie environnementale

  • Écrit par 
  • Stéphanie THIÉBAULT
  •  • 4 223 mots

Aujourd'hui encore, la question d'un déterminisme du climat et/ou de l'homme, pour expliquer le réchauffement de la planète, se trouve posée. Il ne faut pas oublier que l'homme a perturbé son écosystème par d'autres interventions que l'utilisation des combustibles fossiles : la déforestation, les défrichements, l'érosion des sols, l'élevage, la construction de barrages, l'eutrophisation des mers continentales. […] Lire la suite

AÏTMATOV TCHINGUIZ (1928-2008)

  • Écrit par 
  • Alexis BERELOWITCH
  •  • 587 mots

Dans un univers déchiré et funeste, l'homme se trouve à la croisée des chemins : il lui faut choisir entre la déesse-louve, mère de toutes les cruautés, et la parole du Christ, qu'Aïtmatov tente d'adapter aux tourments de notre temps. […] Lire la suite

AGROMÉTÉOROLOGIE

  • Écrit par 
  • Emmanuel CHOISNEL, 
  • Emmanuel CLOPPET
  •  • 6 627 mots
  •  • 7 médias

C'est pourquoi tel ou tel élément du climat peut constituer un facteur limitant pour la production agricole soit par excès, soit par défaut. On distingue trois types de facteurs limitants climatiques : le rayonnement solaire, la température (soit en tant que facteur limitant strict dans le cas du gel ou d'une forte chaleur, soit par ses effets cumulés) et l'eau (en phase liquide ou en phase vapeur). […] Lire la suite

PÊCHE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul TROADEC
  •  • 4 869 mots
  •  • 5 médias

Des informations sur les influences respectives de la pêche, du climat et des dégradations anthropiques de l'environnement peuvent être également déduites de la comparaison de l'évolution passée des captures, du climat et des pollutions. Mais, comme l'évolution future du climat ne peut être prédite aux échelles spatiales et temporelles auxquelles se détermine le succès du recrutement, les évaluations restent affectées d'une incertitude. […] Lire la suite

MOORE HENRY (1898-1986)

  • Écrit par 
  • Gérard BERTRAND
  •  • 1 310 mots
  •  • 1 média

S'il s'efforce en priorité de mettre au jour le réseau de correspondances qui unit l'homme à son univers, Moore n'en donne pas moins des preuves d'une extrême sensibilité aux inquiétudes qui agitent notre époque. La production de 1950 à 1986 se distingue par son climat tragique : guerriers foudroyés aux gestes dérisoires, comme fondus dans la lave (Guerrier à terre, 1956-1957, bronze, Glyptothek, Munich), figures décharnées soliloquant sur fond de ruine (Figure assise devant un mur courbe, 1956-1957, bronze, Museum of Fine Arts, Boston), évocation symbolique du nuage destructeur (Atom Piece, 1964-1966, bronze, université de Chicago). […] Lire la suite

HULOT NICOLAS (1955- )

  • Écrit par 
  • Robert BARBAULT, 
  • Dominique BOURG, 
  • Universalis
  •  • 1 766 mots
  •  • 2 médias

Il affirme à plusieurs reprises son soutien au « pacte Finance-Climat » porté par l’association citoyenne et transpartisane Agir pour le climat. Le 24 novembre 2021, Nicolas Hulot se retire définitivement de la vie publique à la veille de la diffusion d’un reportage télévisé au cours duquel des femmes l’accusent de viols et d’agressions sexuelles. […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT DURABLE

  • Écrit par 
  • Dominique BOURG
  •  • 1 892 mots
  •  • 1 média

La finitude désormais maintes fois éprouvée des techniques mises au point par l'homme, à savoir le fait que lesdites techniques peuvent engendrer à plus ou moins long terme des effets imprévisibles et dommageables, ainsi que le caractère partiellement chaotique du système climatique s'opposent définitivement aux rêves de maîtrise de la nature. Mieux vaudrait tirer au plus tôt les conséquences de l'asymétrie des capacités de l'homme, destructrices d'un côté et réparatrices de l'autre. […] Lire la suite

MORPHINE

  • Écrit par 
  • Hélène MOYSE, 
  • Michel PARIS, 
  • René Raymond PARIS
  •  • 2 086 mots
  •  • 3 médias

L'accoutumance, ou tolérance, est la diminution des effets sur l'organisme d'une même dose lors d'administrations répétées (d'où la nécessité d'augmenter les doses pour avoir les mêmes effets) ; la dépendance morphinique est, à la fois, psychique (envie irrésistible de se procurer de la drogue) et physique ; la dépendance physique entraîne le syndrome de sevrage : apparition de troubles physiques intenses lors de l'arrêt de l'administration de la drogue (hypersécrétions, douleurs, déshydratation, état hallucinatoire, etc. […] Lire la suite

MOUSSON

  • Écrit par 
  • René CHABOUD, 
  • Francis ZIMMERMANN
  •  • 6 625 mots
  •  • 7 médias

Le climat de mousson est une variante du climat tropical. Il se caractérise, en fonction de la saison, par une véritable « réaction en chaîne » où les causes et les effets ne sont pas facilement dissociables. Le champ de la pression atmosphérique subit de profondes modifications qui entraînent un changement de direction des vents. Ces variations saisonnières des vents dominants sont elles-mêmes à l'origine de la forte variabilité de la pluviosité que l'on peut constater dans tous les pays soumis au régime de mousson. […] Lire la suite

AMÉRIQUE (Structure et milieu) Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Danièle LAVALLÉE, 
  • Catherine LEFORT
  •  • 18 105 mots
  •  • 9 médias

Au sud du tropique, dans le Brésil méridional et les alentours du río de la Plata, existe un climat subtropical humide, qui fait place vers le sud au climat tempéré, avant d'atteindre l'aridité plus froide du plateau patagonien. Le milieu naturel du Nouveau Monde offre donc généralement à l'homme un cadre aux amples dimensions, un cadre où les phénomènes physiques sont remarquables, plus par leur puissance et leur homogénéité que par leurs nuances et leur variabilité. […] Lire la suite

PLANCTON

  • Écrit par 
  • Stéphane GASPARINI
  •  • 3 265 mots
  •  • 9 médias

Plancton et climat Au-delà de son rôle nourricier, le plancton est également un acteur important du cycle des éléments et du climat de la planète. Grâce à la photosynthèse, le phytoplancton capte d'importantes quantités de dioxyde de carbone et contribue à la production d'oxygène. Il influence donc considérablement la composition de l'atmosphère de la Terre. […] Lire la suite

LA VIE DES AUTRES (F. Henckel Von Donnersmarck)

  • Écrit par 
  • Michel ESTÈVE
  •  • 1 100 mots

Sous la carapace du bourreau naît un homme généreux. […] Lire la suite

TOURBIÈRES

  • Écrit par 
  • Marcel BOURNÉRIAS
  •  • 3 131 mots
  •  • 4 médias

Répartition mondiale des tourbières Conditionnée par le climat, la répartition des tourbières est essentiellement zonale, l'altitude venant cependant parfois corriger les effets de la latitude. Sous le climat arctique, la productivité végétale trop faible ne permet pas la genèse de tourbières. Tout au plus peut-on observer au sud de l'arctique, dans des bas marais semi-tourbeux, la formation de petites buttes de tourbe à noyau de glace, les thufurs. […] Lire la suite

TROYAT LEV TARASSOV dit HENRI (1911-2007)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 826 mots

Habile dans l'art d'agencer, à travers scènes et dialogues, les effets de réel dans la peinture des personnages et des climats domestiques, il sait user des ressources du roman pour rendre le climat d'une époque. S'il pratique peu l'écriture du moi à proprement parler, Aliocha (1991) ne s'en présente pas moins comme un roman d'apprentissage dans lequel le vieil homme retrace son expérience propre. […] Lire la suite

PAYSAGE HISTOIRE DU

  • Écrit par 
  • Philippe LEVEAU
  •  • 4 755 mots
  •  • 1 média

Le deuxième est la nature, qui peut elle-même être analysée en deux ensembles régis indépendamment de l'homme par des lois qui sont les conditions proposées aux sociétés humaines par le milieu. Les naturalistes appellent cela l'écosystème. Celui-ci réunit un ensemble d'éléments physiques et d'organismes vivants. Les éléments physiques sont le relief, le climat, les sols, les eaux, l'air ; ils constituent l'environnement abiotique. […] Lire la suite

BÖLL HEINRICH (1917-1985)

  • Écrit par 
  • Michèle MONTEIL
  •  • 1 979 mots
  •  • 1 média

Le divorce moral avec l'Église et la société est ici ressassé dans un soliloque ; les leitmotive créent un climat morbide ; l'humour a un goût de fiel. Résignation ? Déchéance et défaite ? Commencement de libération ? Le doute subsiste. Faut-il donc se garder Loin de la troupe (Entfernung von der Truppe, 1964) pour être et demeurer homme ? Poésie et résistance. […] Lire la suite

ENVIRONNEMENT GLOBAL

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 8 114 mots
  •  • 10 médias

Avec l'augmentation bien réelle des quantités de gaz carbonique, de méthane et de CFC dans l'atmosphère, l'effet de serre n'est-il pas renforcé, le climat ne risque-t-il pas de se réchauffer ? Un doublement instantané de la quantité de CO2 réduirait l'émission vers l'espace de 4 watts par mètre carré. On arrive au même chiffre avec une augmentation moins forte du CO2 en tenant compte des effets du méthane, des CFC, du protoxyde d'azote. […] Lire la suite

AGRONOMIE

  • Écrit par 
  • Stéphane HÉNIN, 
  • Michel SEBILLOTTE
  •  • 9 202 mots
  •  • 1 média

De plus, la répétition des traitements provoque souvent l'apparition de souches résistantes, ou des effets de toxicité dans les eaux, pour les sols et l'atmosphère. C'est ainsi que l'accumulation du cuivre dans certains sols à la suite de traitements répétés à la bouillie bordelaise a fait apparaître des phénomènes de toxicité. Certes, la variété des produits a permis d'éviter certains de ces inconvénients, mais leur nocivité, parfois même à l'égard de l'homme, conduit à rechercher d'autres méthodes de lutte. […] Lire la suite

PÉDAGOGIE Les courants modernes

  • Écrit par 
  • Antoine LÉON
  •  • 4 234 mots
  •  • 1 média

Quant aux relations entre élèves, l'individualisme qui s'épanouit dans le climat de la Renaissance et de la Réforme paraît justifier l'émulation et la compétition dont les collèges de l'Ancien Régime exploiteront habilement les possibilités pédagogiques. Érasme redoute cependant les effets néfastes de toute conduite d'échec. L'amélioration des rapports entre l'école et la société, la démocratisation de l'enseignement doivent procéder de la magnanimité d'un prince éclairé. […] Lire la suite

MARLEAU DENIS (1954- )

  • Écrit par 
  • Raymonde TEMKINE
  •  • 1 304 mots

Le juif Nathan, très riche commerçant, est un homme d'esprit ouvert et de cœur généreux. Le sultan Saladin (Aurélien Recoing) est la tolérance même. Ce n'est pas le cas des chrétiens, représentés par le Patriarche (Gabriel Gascon), un fanatique odieux, par la dévouée mais bornée et superstitieuse Daja (Christine Murillo), et par le jeune templier (Serge Dupire). […] Lire la suite

NITSCH HERMANN (1938-2022)

  • Écrit par 
  • Matthias SCHÄFER
  •  • 1 013 mots

Nitsch semble toutefois insatisfait des effets « tachistes » obtenus. Il transforme dès 1962 l’acte de peindre par l’utilisation d’objets réels et de substances différentes : l’artiste remplace la peinture rouge par du sang et mêle à son tableau les entrailles et le cadavre d’un agneau, fraîchement écorché par un professionnel. Dans cet esprit a lieu, en décembre 1962, devant un public invité dans l’appartement d’Otto Muehl, cofondateur de l’actionnisme viennois, l’action no 1 : un homme, âgé de vingt ans, est habillé d’une chasuble blanche ; placé comme crucifié contre l’un des murs de la pièce, il est aspergé de sang, qui coule sur sa figure et ses vêtements. […] Lire la suite

PÉDOLOGIE

  • Écrit par 
  • Georges AUBERT, 
  • Denis BAIZE, 
  • Mireille DOSSO, 
  • Marcel JAMAGNE
  •  • 9 902 mots
  •  • 2 médias

Les processus de morphogenèse et pédogenèse sont influencés par les mêmes facteurs (climat, végétation, roche mère, temps, homme), de sorte qu'ils interfèrent constamment ; l'évolution d'un sol et d'une forme de relief sont indissociables car ils résultent tous deux d'une infinité d'interactions s'exerçant simultanément ou de façon concurrentielle dans le temps et dans l'espace. […] Lire la suite

ANÉANTIR (M. Houellebecq) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Agathe NOVAK-LECHEVALIER
  •  • 1 078 mots

D’où un climat étrange, qui articule sans cesse le proche et le lointain, les plaisirs de la reconnaissance de l’actualité (dans le président, jamais explicitement nommé, le lecteur reconnaît Emmanuel Macron, et Bruno Juge évoque à bien des égards son ministre de l’Économie, Bruno Le Maire), le léger vertige de l’anticipation et les effets de décalage insolites. […] Lire la suite

MÉDITERRANÉENNE AIRE

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Henri GAUSSEN, 
  • Hervé HARANT, 
  • Universalis
  •  • 8 265 mots
  •  • 4 médias

Les phryganes de Grèce ont une physionomie analogue à celle des garrigues ; les diverses asphodèles témoignent d'une grande dégradation par l'homme. Étagement altitudinal Naturellement, les variations de climat dues au relief montagneux qui ceinture la Méditerranée créent des étages de végétation. L'étage de l'olivier-caroubier (Ceratonia), correspond aux parties les plus chaudes, qui ne connaissent guère les gelées hivernales, à l'abri des vents froids. […] Lire la suite

FORÊTS Dépérissement des forêts

  • Écrit par 
  • Maurice BONNEAU, 
  • Guy LANDMANN
  •  • 5 662 mots

Sans aléas marqués, seuls les effets insidieux seront détectés. Quelques cas sont connus où des problèmes de désordre nutritionnel important interfèrent fortement avec des sécheresses ou des chutes de températures. – Des dépérissements qui s'expliquent fondamentalement par la gestion historique de la forêt ; c'est le cas fréquent en Europe où les forêts ont été profondément modifiées par l'homme suite à l'introduction d'essences non adaptées aux conditions locales (exemple en France du chêne pédonculé en maints endroits). […] Lire la suite

APENNIN

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Jean DEMANGEOT
  •  • 2 778 mots
  •  • 3 médias

On aurait grand tort d'imaginer que l'Apennin ressemble aux Alpes sous prétexte qu'il les prolonge topographiquement et qu'il est, géologiquement parlant, une chaîne « alpine » : les roches ne sont pas disposées en zones parallèles ; elles n'ont pas été portées aussi haut par les mouvements tectoniques ; le climat y est sensiblement plus chaud ; l'homme, enfin, n'utilise pas les ressources naturelles de la même façon. […] Lire la suite

PAUL VI, GIOVANNI BATTISTA MONTINI (1897-1978) pape (1963-1978)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 3 244 mots
  •  • 1 média

Ces transformations, en grande partie irréversibles, se sont opérées dans un climat de crise : plus exactement, la mutation et la crise s'expliquent l'une par l'autre. Dès lors, il était naturel que Paul VI, avec son tempérament d'intellectuel scrupuleux, apparût comme un homme tiraillé entre les contraires. En un sens, il était l'homme le moins fait pour affronter cette tourmente, mais peut-être aussi était-il celui grâce à qui elle put se dérouler aux moindres frais. […] Lire la suite

ARMA PAUL (1904-1987)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 393 mots

Trois Regards, pour hautbois seul (1971), se distingue par l'utilisation d'une série libre dans la troisième partie, doublée d'effets percussifs et stridents qui contribuent à créer un climat atonal original. Phases contre phases, pour saxophone soprano et piano (1978), est remarquable tant du point de vue de sa structure rythmique que par le jeu serré de contretemps et de syncopes au piano. […] Lire la suite

NÉGOCIATIONS INTERNATIONALES SUR L'ENVIRONNEMENT (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DELÉAGE
  •  • 2 610 mots

, il est ainsi « extrêmement probable » que l’influence de l’homme a été la principale cause du réchauffement climatique observé depuis le milieu du xxe siècle. 2014 Publication, le 31 mars, du deuxième volet du cinquième rapport du G.I.E.C. qui est dévolu aux impacts du dérèglement climatique sur les sociétés humaines et les écosystèmes. Intitulé « Impacts, adaptation et vulnérabilité au changement climatique », il fait la synthèse du savoir accumulé, reposant sur les quelque 12  000 études publiées dans la littérature scientifique. […] Lire la suite

CASSOLA CARLO (1917-1987)

  • Écrit par 
  • Giuditta ISOTTI-ROSOWSKY
  •  • 1 106 mots

1971) mérite une mention particulière, qui met en scène les effets de l'idéologie sexiste à travers la manière d'être, la fatuité ou au contraire les carences de deux personnages construits en contrepoint : l'un a été défini comme le « monument de l'homme commun », dans l'autre on peut voir la figure de la double oppression sociale dont est victime la femme issue des couches populaires. […] Lire la suite

EXTINCTIONS BIOLOGIQUES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT, 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 8 302 mots
  •  • 5 médias

Il se peut cependant que les effets de l'activité humaine finissent par modifier l'environnement terrestre sur une telle échelle que les extinctions ainsi provoquées deviennent comparables à celles constatées lors des grandes crises biologiques précédentes. Selon certaines études, un réchauffement climatique global et rapide engendré par l'action de l'homme pourrait, par exemple, avoir des effets sur les espèces vivantes à l'échelle mondiale. […] Lire la suite

ÉPICONTINENTALES MERS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre PINOT
  •  • 1 840 mots
  •  • 2 médias

Ces variations ont d'importants effets sur la vie animale, puisque seules les espèces aptes à les supporter peuvent vivre dans ces mers. Souvent réduites dans les mers à issue unique, comme la Baltique, les marées jouent au contraire un rôle important dans les mers à issues multiples, surtout lorsque celles-ci forment entonnoirs, ce qui accroît les marnages. […] Lire la suite

TEMPÉRATURE (météorologie)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 2 543 mots
  •  • 4 médias

L’homme étant très sensible aux échanges de chaleur avec son environnement, il a très rapidement envisagé le moyen d’en évaluer la température en utilisant la variation des caractéristiques de certains corps avec la température. Il s’agit alors de calibrer les variations de ces caractéristiques, puis de placer le corps en contact avec l’atmosphère jusqu’à se rapprocher de l’équilibre thermique avant d’en mesurer la température. […] Lire la suite

TEMPÉRÉ DOMAINE

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 7 471 mots
  •  • 8 médias

De plus, la netteté de la limite entre le climat tempéré océanique et le climat méditerranéen est souvent accentuée par les reliefs ; ceux-ci ne créent pas la sécheresse d'été, mais ils en fixent la limite. Le domaine morphologique tempéré Le domaine tempéré correspond aux régions dont le climat se caractérise généralement par la modération de ses manifestations. […] Lire la suite