« Economie, entreprise, gestion »

ENTREPRISE Gestion d'entreprise

  • Écrit par 
  • Elie COHEN
  •  • 6 990 mots
  •  • 1 média

La référence à un cadre organisationnel Un système ou un problème de gestion n'acquiert de contenu que dans le cadre d'un groupe humain structuré, c'est-à-dire au sein d'une organisation. Ce groupe peut être une entreprise ; du reste, la plus grande part du corpus de gestion contemporain fait ainsi référence à des problématiques d'entreprise. Mais d'autres entités connaissent également des problématiques spécifiques de gestion. […] Lire la suite

ENTREPRISE Communication d'entreprise

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DÉCAUDIN
  •  • 6 742 mots
  •  • 3 médias

Le choix par une entreprise d'un petit nombre de marques permet une forte concentration des budgets ainsi que des économies intéressantes. La communication interne : faire adhérer le personnel au projet d'entreprise La communication interne concerne l'ensemble des personnels de l'entreprise. Souvent intégrée à la gestion des ressources humaines, la communication interne doit néanmoins rester cohérente avec la communication externe de l'entreprise. […] Lire la suite

ENTREPRISE Gouvernance d'entreprise

  • Écrit par 
  • Gérard CHARREAUX
  •  • 4 761 mots

Le champ de la corporate governance, du « gouvernement » ou de la « gouvernance » d'entreprise s'est constitué principalement au cours des années 1990. On en attribue cependant l'origine à la thèse d'Adolf Berle et Gardiner Means (The Modern Corporation and Private Property, 1932) : au début du xxe siècle, selon leur analyse, la séparation, fortement prononcée dans les grandes sociétés américaines, des fonctions de propriété exercées par les actionnaires, et de gestion, assurées par les dirigeants, était à l'origine d'une dégradation de performance pour les actionnaires, en raison de la défaillance des systèmes de contrôle. […] Lire la suite

GESTION FINANCIÈRE Contrôle de gestion

  • Écrit par 
  • Henri BOUQUIN
  •  • 4 897 mots

Le contrôle de gestion est un ensemble de dispositifs d'aide au management. Son organisation est la tâche de « fonctionnels », les contrôleurs de gestion. Ils sont rattachés à chacun des niveaux hiérarchiques d'une entreprise, dans une logique classique d'organisation qui associe la ligne opérationnelle (line) et les fonctions d'appui (staff), d'organisation, de préparation de la décision. […] Lire la suite

GESTION FINANCIÈRE Comptabilité de gestion

  • Écrit par 
  • Henri BOUQUIN
  •  • 4 670 mots

Il faut donc réunir une large information et rendre compte fidèlement du fonctionnement de l'entreprise. La comptabilité de gestion s'appuie sur un modèle simple : les produits de l'entreprise sont issus de ses processus, lesquels sont formés d'activités élémentaires exercées dans des entités, qui consomment des ressources connues par nature. Cette représentation part des ressources consommées pour aller vers les produits. […] Lire la suite

ENTREPRISE Financement

  • Écrit par 
  • Michel ALBOUY, 
  • Geneviève CAUSSE
  •  • 7 634 mots
  •  • 9 médias

ont une activité financière particulière caractérisée essentiellement par le rôle actif qu'elles jouent dans la gestion de l'entreprise financée et par une rentabilité très élevée, celle-ci compensant le risque encouru et le taux de défaillance des entreprises considérées. La rémunération a lieu généralement à l'échéance lors de la sortie (non programmée) du capital de l'entreprise. […] Lire la suite

ENTREPRISE Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Elie COHEN
  •  • 1 281 mots

Dans le champ de l'analyse économique, c'est seulement depuis les années 1970 que se développe une véritable théorie de l'économie et de la gestion des entreprises. Auparavant, les courants théoriques dominants avaient manifestement occulté le rôle de ces organisations. Dans ses premières manifestations, la théorie de l'entreprise s'est d'abord constituée à l'occasion d'ouvertures proposées par de grands économistes sur la division du travail productif, les coûts de production ou l'innovation. […] Lire la suite

ENTREPRISE Théories et représentations

  • Écrit par 
  • Gérard CHARREAUX
  •  • 6 368 mots

Dans la gestion de la ressource travail, ce pouvoir ne serait pas supérieur à celui du marché car, dans les deux cas, l'entreprise est libre d'interrompre la relation. L'explication alternative qu'ils proposent fait référence directement au caractère collectif du projet productif : la production s'appuie sur une équipe composée des différents facteurs de production dirigée par un acteur central qui contracte avec l'ensemble des partenaires. […] Lire la suite

ENTREPRISE Les relations interentreprises

  • Écrit par 
  • Alain BIENAYMÉ
  •  • 7 654 mots

De telles opérations, lorsqu’elles sont de grande ampleur, réduisent cependant la base industrielle de la firme qui, à la limite, se mue presque en une banque d'affaires spécialisée dans les placements externes et la gestion de son portefeuille de participations. Franco Modigliani et Merton Miller ont énoncé les déterminants de la relation entre la valeur de l'entreprise et sa structure de financement. […] Lire la suite

ÉCONOMIE (Définition et nature) Enseignement de l'économie

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 5 551 mots

Étymologiquement, l'« économie politique » signifie la « gestion de l'État » et les premiers textes qui se sont définis comme des textes d'économie politique étaient des réflexions sur les finances publiques. Dans son Dictionnaire philosophique, Voltaire oppose l'économie domestique, qui est la gestion quotidienne de la vie familiale, à l'économie politique, qui est celle des affaires publiques. […] Lire la suite

ÉCONOMIE MONDIALE 1991 : une économie convalescente

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 8 651 mots

À la fin de 1991, l'économie mondiale se trouvait aux prises avec des problèmes d'adaptation. Les États-Unis s'efforçaient de réconcilier l'incitation à l'entreprise – ingrédient essentiel de leur dynamisme – et la maîtrise des finances publiques. La Communauté européenne devait envisager la possibilité de s'élargir aux États membres de l'A.E.L.E. […] Lire la suite

LES LOGIQUES DE L'ENTREPRISE (A. Moutet)

  • Écrit par 
  • André THÉPOT
  •  • 1 673 mots

Sa thèse soutenue en 1992 sur la Rationalisation dans l'économie française au XXe s. arrivait à point. En effet, ses recherches menées à partir de 1974 s'intégraient dans le mouvement de remise en cause du système fordiste entrepris, à la faveur de la crise mondiale, par les économistes et les sociologues. C'est dire combien la parution du livre Les Logiques de l'entreprise (Maison des sciences de l'homme, Paris, 1997) suscitait un grand intérêt. […] Lire la suite

ÉCONOMIE INDUSTRIELLE

  • Écrit par 
  • Bruno JULLIEN
  •  • 9 097 mots
  •  • 1 média

Après une discussion de la notion d'entreprise en économie industrielle, l'article présente le cadre méthodologique de la discipline et introduit le lecteur aux principales problématiques de cette dernière. L'entreprise en économie industrielle Avant d'aborder le fonctionnement des marchés, il faut s'interroger sur la nature de son acteur principal : l'entreprise. […] Lire la suite

ÉCONOMIE SOCIALE

  • Écrit par 
  • Éric BIDET
  •  • 6 010 mots

La loi de 2008 sur l'entreprise solidaire puis celle de 2013 sur l'économie sociale et solidaire marquent de nouvelles étapes de cette reconnaissance institutionnelle. Importance du secteur La mesure statistique de ce secteur de l'économie sociale et solidaire est longtemps restée très approximative, faute d'outils appropriés. Grâce notamment aux travaux entrepris par l'Association pour le développement de la documentation de l'économie sociale depuis les années 1980, cette mesure statistique est désormais plus précise, même si elle demeure très imparfaite. […] Lire la suite

ÉCONOMIE CIRCULAIRE

  • Écrit par 
  • Cécile EZVAN
  •  • 4 905 mots
  •  • 3 médias

Certains acteurs se préoccupent également de faire de l’économie circulaire un nouveau gisement de valeur et d’opportunités économiques. L’analyse des synergies entre intelligence artificielle et économie circulaire publiée conjointement par la Fondation Ellen MacArthur et l’entreprise Google s’intéresse ainsi à l'amélioration de la conception des produits et des matériaux, des modèles commerciaux fondés sur la circularité et des infrastructures dans les secteurs de l'alimentation et de l'électronique. […] Lire la suite

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) École de la régulation

  • Écrit par 
  • Benjamin CORIAT
  •  • 1 522 mots
  •  • 1 média

Sa particularité est, en effet, d'affirmer que seul un ensemble de dispositions institutionnelles toujours spécifiques et datées, permettant de « réguler » l'économie de marché, peut garantir une croissance soutenue et stable. L'économie de marché, mue par ses propres forces, conduit nécessairement à des déséquilibres récurrents. À partir de ces prémisses, la crise des années 1970 est définie comme la crise du « fordisme ». […] Lire la suite

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) Les grands courants

  • Écrit par 
  • Jérôme de BOYER
  •  • 8 689 mots
  •  • 10 médias

Pour Smith, Jean-Baptiste Say (1803, Traité d'économie politique) et Ricardo, la demande peut différer de l'offre sur les différents marchés, mais au niveau global, la demande résulte du revenu. Qu'il soit consommé ou investi, le revenu est lui-même égal à la valeur de la production, donc de l'offre : ainsi « l'offre crée la demande ». Pour Jean Charles Léonard Sismonde de Sismondi (1803, De la richesse commerciale ; 1819, Nouveaux Principes d'économie politique) ou Robert Malthus (1820, Principes d'économie politique), au contraire, une mauvaise répartition du revenu ou une mauvaise gestion de la dépense publique et de l'impôt, trop favorables à l'épargne, peuvent se traduire par un déficit global de la demande, avec pour effet de faire baisser les prix et de compromettre la croissance. […] Lire la suite

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) Théorie néo-classique

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 2 844 mots
  •  • 2 médias

Et ce jusqu'au moment où prix et coût marginal sont identiques, moment qui correspond à la production maximale de l'entreprise, au-delà de laquelle toute production supplémentaire se traduirait par des pertes. De cette description de chacun des deux acteurs de l'économie pris individuellement, l'économiste néoclassique passe au niveau de l'économie générale par l'intermédiaire du marché où se fait leur mise en relation. […] Lire la suite

ÉCONOMIE RÉGIONALE ET URBAINE

  • Écrit par 
  • Jacques THISSE
  •  • 12 108 mots
  •  • 1 média

Les externalités de communication jouent un rôle fondamental dans des domaines aussi divers que la gestion, l'administration, la recherche ou la finance. Connaissance et idées, mais surtout information informelle ont la nature d'un bien collectif « impur » qui peut donner lieu à des effets de débordement d'une entreprise ou d'une institution vers une autre. […] Lire la suite

ÉCONOMIE MONDIALE 1996 : sur la voie de la convergence

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 7 769 mots

Le professeur Jeffrey Sachs, de l'université Harvard, a noté en septembre qu'un ensemble de pays réunissant une population totale de 3,5 milliards d'individus avaient désormais adopté les principes de l'économie capitalistique. Les membres de ce « club » s'engageaient à respecter six principes de base : des échanges internationaux ouverts ; la convertibilité de la monnaie ; la propriété personnelle ; la propriété privée de l'entreprise ; l'ouverture aux investissements étrangers directs ; l'appartenance aux grandes institutions financières internationales. […] Lire la suite

ÉCONOMIE MONDIALE 2021 : rebond, fractures sanitaires et fractures économiques

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre FAUGÈRE
  •  • 5 986 mots
  •  • 7 médias

À l’automne, la quasi-faillite d’Evergrande, deuxième groupe immobilier chinois qui s’est largement diversifié, dévoile la fragilité d’une économie dans laquelle la construction et l’endettement constituaient des moteurs majeurs. Evergrande est une entreprise too big to fail (« trop grosse pour faire faillite »), mais le gouvernement chinois se refuse à relancer l’activité immobilière, tout en cherchant à trouver un prix d’équilibre entre, d’une part, les intérêts des promoteurs et des propriétaires et, d’autre part, ceux des jeunes qui cherchent à se loger. […] Lire la suite

ÉCONOMIE MONDIALE 1990 : de l'euphorie à la crainte

  • Écrit par 
  • Régis PARANQUE
  •  • 15 061 mots

L'année 1990 aura été, au total, une année fortement contrastée. Une année en partie double, serait-on tenté de dire. À un premier semestre relativement encourageant, où les raisons d'espérer semblaient devoir l'emporter sur les raisons de craindre, a succédé un second semestre marqué par l'incertitude et la tension. Entre ces deux moitiés – ou à peu près : sept mois pour l'une et cinq pour l'autre –, une brusque fracture s'est produite, qui oblige à distinguer très nettement un « avant » et un « après » : l'invasion du Koweït par l'Irak. […] Lire la suite

ÉCONOMIE MONDIALE 1993 : une nouvelle année de purgatoire

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 6 802 mots

), consacrée au financement de leur transition vers l'économie de marché, a changé de président. Jacques Attali, dont la gestion avait été mise en cause, a été remplacé le 18 août par Jacques de Larosière, qui avait été directeur général du F.M.I. avant de devenir gouverneur de la Banque de France. Un continent « en perdition » La situation économique de l'Afrique s'est, une fois de plus, dégradée au cours de l'année 1993. […] Lire la suite

BRÉSIL Économie

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL
  •  • 6 375 mots
  •  • 6 médias

D'autant qu'un État interventionniste et nationaliste, celui de Getúlio Vargas, lance des infrastructures, des firmes publiques (ainsi la Companhia Vale do Rio Doce, devenue la deuxième entreprise minière dans le monde, privatisée en 1997) et jette les bases d'une industrie lourde (barrages, cimenteries, aciéries, pétrole). La part de la valeur ajoutée industrielle passe de 21 p. […] Lire la suite

SERVICES ÉCONOMIE DE

  • Écrit par 
  • Jean-Charles ASSELAIN
  •  • 12 751 mots

S'il s'avère impossible de mesurer isolément la productivité du consultant, du chercheur, de l'enseignant, une évaluation indirecte n'est pas exclue pour autant à travers les effets exercés au niveau de l'entreprise, de la branche, de l'économie nationale : dans la production comme dans la consommation, les relations de complémentarité deviennent de plus en plus étroites. […] Lire la suite

ALIMENTATION (Économie et politique alimentaires) Économie agroalimentaire

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre HUIBAN, 
  • Egizio VALCESCHINI
  •  • 7 359 mots
  •  • 6 médias

Cette maîtrise de la qualité totale au sein de l'entreprise a trouvé son prolongement dans les relations entre entreprises tout au long des filières. Vis-à-vis de leurs fournisseurs, les fabricants ont développé une méthode de gestion d'inspiration japonaise, l'« assurance qualité ». Le principe est que le fournisseur doit faire la preuve, avant même de signer un contrat de vente, de sa capacité à suivre le cahier des charges du fabricant « donneur d'ordres ». […] Lire la suite

DISTRIBUTION, économie

  • Écrit par 
  • Marc FILSER
  •  • 6 990 mots
  •  • 8 médias

La gestion du canal de distribution La gestion des activités de distribution comporte deux volets distincts : d'une part, la gestion du canal, c'est-à-dire de l'ensemble des relations entre les institutions qui assurent l'intermédiation entre le producteur et le détaillant ; d'autre part, la gestion des activités de vente au détail, qui est traitée plus loin (cf. […] Lire la suite

ORGANISATION, économie

  • Écrit par 
  • Claude MÉNARD
  •  • 1 779 mots

Elle reste un chantier largement ouvert et constitue un domaine privilégié d’intersection entre l’économie, les sciences de gestion et les sciences sociales. […] Lire la suite

MESURES, économie

  • Écrit par 
  • Jean-Étienne CHAPRON, 
  • Universalis
  •  • 7 934 mots

Malgré cet inconvénient, la méthode du coût de remplacement est souvent considérée comme la plus pertinente, aussi bien pour l'entreprise qui veut réévaluer l'inventaire de son patrimoine que pour les statisticiens qui cherchent à mesurer la valeur du patrimoine économique, à l'échelle de l'économie nationale. La valorisation par la somme des revenus futurs actualisés est sans doute celle qui a les références théoriques les plus explicites : elle est dans la droite ligne de la théorie microéconomique classique du comportement de la firme et du choix des investissements. […] Lire la suite

ITALIE, économie

  • Écrit par 
  • Jacques LE CACHEUX, 
  • Siro LOMBARDINI, 
  • Janine MENET-GENTY
  •  • 13 205 mots
  •  • 2 médias

Certaines industries parvinrent à se restructurer (comme l'industrie textile et l'industrie alimentaire) en introduisant toutefois dans quelques grosses entreprises le système de participation d'État et en encourageant l'économie submergée. Les effets de ce processus furent en partie compensés par le développement de l'économie submergée et par la vitalité croissante de nombreux secteurs de la petite entreprise. […] Lire la suite

BANQUE Économie de la banque

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GABILLON, 
  • Jean-Charles ROCHET
  •  • 7 908 mots
  •  • 3 médias

Pour analyser les rôles respectifs des banques et des marchés financiers dans le financement de l'économie, Holmström et Tirole appliquent également cette idée au niveau des entreprises. En effet, plus une entreprise dispose de fonds propres importants, plus elle est en mesure d'attirer des financements externes, car les créanciers sont assurés que les actionnaires de l'entreprise ont les incitations nécessaires pour mener à bien ses investissements. […] Lire la suite

INTERNET Économie d'Internet

  • Écrit par 
  • Éric BROUSSEAU
  •  • 5 678 mots

L'informatique prend en charge la gestion comptable, puis celle du personnel, puis est utilisée pour automatiser les décisions les plus « mécaniques » comme les approvisionnements ou le pilotage des processus de production, avant d'être utilisée pour mettre en relation les différentes fonctions, puis les collaborateurs de l'entreprise. Dans un premier temps, les gains de productivité ont donc été cantonnés à une fraction seulement des tâches informationnelles : celles correspondant à la coordination interne aux organisations. […] Lire la suite

ÉDUCATION Économie de l'éducation

  • Écrit par 
  • François LECLERCQ
  •  • 3 986 mots

La gestion des écoles Devant l’échec relatif de ce programme de recherche, l’intérêt s’est déplacé des ressources des écoles à leur fonctionnement. L’analyse statistique des résultats scolaires des élèves montre que la « valeur ajoutée » des professeurs, c’est-à-dire la part des progrès faits par les élèves qui peut leur être attribuée, est très variable. […] Lire la suite

SANTÉ Économie de la santé

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MOATTI
  •  • 9 672 mots

La théorie de l'agence est classiquement appliquée en économie pour analyser les relations dans lesquelles un individu (qualifié de « principal ») délègue son pouvoir de choix à un second (qui devient son « agent »). Le service acheté par le principal peut être soit une information sur le choix à effectuer (services juridiques par exemple), soit une consommation intermédiaire visant un résultat qui nécessitera que l'agent lui consacre une partie de son temps de travail (gestion de portefeuille par exemple). […] Lire la suite

ROYAUME-UNI Économie

  • Écrit par 
  • Emmanuel HACHE, 
  • Catherine MATHIEU
  •  • 12 032 mots
  •  • 4 médias

Cette mesure améliore la crédibilité de la politique monétaire, notamment dans sa gestion de l'inflation, et la Banque d'Angleterre adopte une attitude fortement interventionniste. Cette décision permet également de montrer que le gouvernement travailliste est décidé à gérer l'économie du pays de manière responsable et non partisane. En matière budgétaire, la politique s'était inscrite à partir du début des années 1980 dans une stratégie financière à moyen terme, mais les objectifs de gestion des finances publiques à long terme manquaient encore de transparence. […] Lire la suite

U.R.S.S. L'économie soviétique

  • Écrit par 
  • Marie LAVIGNE
  •  • 3 341 mots

L'économie était subordonnée au monopole politique du Parti communiste. Le parti ne dirigeait pas formellement l'économie. Il en définissait, au sommet, les grandes orientations, le sens des réformes. À la base, il intervenait dans la gestion des unités de production par les cadres de la nomenklatura que lui-même y avait placés. La direction opérationnelle était assurée par une administration pléthorique, organisée sur la base du principe sectoriel, c'est-à-dire par grandes branches d'activité sous la responsabilité de ministères. […] Lire la suite

RUSSIE (Le territoire et les hommes) Économie

  • Écrit par 
  • Julien VERCUEIL
  •  • 5 383 mots
  •  • 6 médias

La réaffirmation de l’État dans l’économie russe Dans ce contexte de rééquilibrage de l’économie, l’État russe de Vladimir Poutine entreprend de reconquérir certains secteurs industriels stratégiques. L’alourdissement de la fiscalité sur le secteur énergétique lui donne un levier pour la reprise en main du secteur : en 2003, sous prétexte d’arriérés fiscaux, il intente un procès à Ioukos, entreprise pétrolière à capitaux privés, la troisième du secteur. […] Lire la suite

JAPON (Le territoire et les hommes) L'économie

  • Écrit par 
  • Evelyne DOURILLE-FEER
  •  • 10 784 mots
  •  • 2 médias

 100 des sièges qu'il avait conquis en 2009, sa gestion de la crise nucléaire ayant nettement contribué à ce très mauvais score. Si le mécanisme de déclenchement des trois dernières crises économiques nippones est clairement établi, leur durée et leur ampleur s'expliquent par l'absence d'une force de rappel dans l'économie : la consommation des ménages. […] Lire la suite

AMÉRIQUE LATINE, économie et société

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL
  •  • 13 724 mots
  •  • 23 médias

Cuba (92) est un cas à part, tant par son socialisme réel que par ses résultats atypiques : une espérance de vie et des taux de scolarisation favorables, mais un revenu par tête plus bas, et difficile à comparer du fait des méthodes statistiques propres aux pays à économie socialiste planifiée. On observe à long terme une nette tendance à la réduction des écarts de développement entre pays. […] Lire la suite

INDE (Le territoire et les hommes) L'économie contemporaine

  • Écrit par 
  • Joël RUET, 
  • Gilbert ÉTIENNE
  •  • 12 029 mots
  •  • 12 médias

En 1947, année de son indépendance, l'Inde était un des pays les plus avancés du monde non occidental en raison de ses élites modernes, de ses infrastructures, de ses noyaux industriels – développés par des entrepreneurs ambitieux et pugnaces, face aux mesures démobilisatrices voire coercitives de la puissance coloniale britannique –, en raison également des progrès de certaines zones agricoles. […] Lire la suite

ALIMENTATION (Économie et politique alimentaires) Enjeux de politiques publiques

  • Écrit par 
  • Daniel NAIRAUD
  •  • 6 125 mots

L'article 7 du règlement stipule que « dans des cas particuliers où une évaluation des informations disponibles révèle la possibilité d'effets nocifs sur la santé, mais où il subsiste une incertitude scientifique, des mesures provisoires de gestion du risque, nécessaires pour assurer le niveau élevé de protection de la santé choisi dans la Communauté, peuvent être adoptées dans l'attente d'autres informations scientifiques en vue d'une évaluation plus complète du risque ». […] Lire la suite

ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) République démocratique allemande

  • Écrit par 
  • Georges CASTELLAN, 
  • Rita THALMANN
  •  • 19 516 mots
  •  • 6 médias

La Deutsche Demokratische Republik (D.D.R., en français R.D.A.) s'est comportée, de sa création en 1949 à la chute du Mur de Berlin en 1989, comme la démocratie populaire la plus fidèle à Moscou et comme l'une des plus réticentes à faire place aux aspirations libérales qui se manifestaient dans le camp socialiste.De prime abord, cette attitude peut sembler paradoxale car l'Allemagne de l'Est fut longtemps traitée sans ménagement par Staline qui lui fit largement supporter le poids de la défaite du nazisme. […] Lire la suite

ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) République fédérale d'Allemagne jusqu'à la réunification

  • Écrit par 
  • Alfred GROSSER, 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 16 391 mots
  •  • 10 médias

a continué à peser sur la gestion du pays et sur les grands choix politiques pendant sa période d'opposition à Bonn entre 1969 et 1982. Le prestige d'un homme politique peut se créer ou se développer au niveau du Land. Ainsi, Kurt Georg Kiesinger, après avoir été député à Bonn, puis chef du gouvernement de Bade-Wurtemberg, a été choisi par son parti pour devenir chancelier en 1966. […] Lire la suite

MULTINATIONALES ENTREPRISES

  • Écrit par 
  • Jean-Louis MUCCHIELLI
  •  • 7 033 mots
  •  • 1 média

Où et comment ? La localisation de l'entreprise multinationale Les comportements de localisation Le problème abordé ici est celui de la localisation de l'établissement (usine, laboratoire de recherche, siège, unité de gestion, finance, etc.) que l'entreprise multinationale voudra installer sur un territoire géographique précis : un terrain. Bien sûr, la pondération des déterminants dans le choix d'implantation sera très différente d'un secteur à l'autre et selon le type de produit, de service ou de fonction d'entreprise implantées à l'étranger. […] Lire la suite

CRISES ÉCONOMIQUES

  • Écrit par 
  • Jean-Charles ASSELAIN, 
  • Anne DEMARTINI, 
  • Pascal GAUCHON, 
  • Patrick VERLEY
  •  • 21 855 mots
  •  • 14 médias

Les économistes de la première moitié du xixe siècle portèrent leur attention sur des dérèglements du fonctionnement de l'économie qui, par leur gravité et leur régularité, leur semblèrent des phénomènes nouveaux. Les identifiant comme des désordres pathologiques de la circulation des marchandises, du crédit et de la monnaie, ils recoururent, pour évoquer ces « crises commerciales », à une métaphore médicale. […] Lire la suite

PRÉVISION ÉCONOMIQUE

  • Écrit par 
  • Arnaud BILEK, 
  • Jacques PLASSARD
  •  • 4 646 mots

La prévision économique systématique et explicite est ainsi devenue une activité essentielle dans la gestion de l'économie, aussi bien au niveau des entreprises qu'à celui des nations. Mieux elle est faite, plus elle évite des gaspillages et épargne les « douleurs » sociales provoquées par les ajustements a posteriori. Les prévisions de la croissance Les fondements de la croissance à long terme Toute économie, en temps de paix, bénéficie d'une certaine expansion. […] Lire la suite

GÉOGRAPHIE ÉCONOMIQUE

  • Écrit par 
  • Isabelle THOMAS
  •  • 6 632 mots
  •  • 2 médias

D’où les différences subtiles et récentes entre « géographie économique », « économie géographique », « économie spatiale », « économie des territoires » ou « nouvelle économie géographique ». Lieux et territoires La géographie économique vise à comprendre où et pourquoi certaines activités économiques se créent et, parfois, prospèrent, et en quoi des lieux proches tendent à se ressembler et interagissent sur des territoires. […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL Sociologie

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER
  •  • 6 058 mots
  •  • 1 média

 Hagen, s'est risqué à cette entreprise dans son ouvrage consacré à la « théorie du changement social ». Tout en reconnaissant que les sociétés définies par le traditionalisme sont très diverses et que le traditionalisme caractérise certains aspects de toute société, il n'en définit pas moins la société traditionnelle en retenant cinq éléments ou traits spécifiques : les comportements se transmettent de génération à génération en ne subissant que de faibles variations ; le comportement est régi par la coutume et non par la loi ; le système social présente une dominante hiérarchique ; les positions individuelles sont déterminées par la naissance plus que par l'entreprise et la réussite individuelles ; la productivité de l'économie se maintient à un bas niveau. […] Lire la suite

COMMUNISME Histoire économique des pays communistes

  • Écrit par 
  • Marie LAVIGNE
  •  • 10 516 mots
  •  • 7 médias

Comme il le développe dans Socialisme et économie de la pénurie, les entreprises, en système planifié, sont soumises à une contrainte de ressources, alors que, en économie de marché, elles sont soumises à une contrainte de demande (l'entreprise qui ne s'ajuste pas à la demande disparaît, car elle est soumise à une contrainte budgétaire dure et ne peut fonctionner à perte). […] Lire la suite

HISTOIRE (Domaines et champs) Histoire économique

  • Écrit par 
  • Michel MARGAIRAZ
  •  • 4 543 mots
  •  • 1 média

) avec plusieurs des courants eux-mêmes renouvelés des autres sciences sociales, en particulier l'économie, la sociologie, le droit, la gestion ou les sciences politiques. On peut schématiquement distinguer quatre problématiques. En premier lieu, la sociologie et l'économie des organisations offrent des concepts et des méthodes pour rénover l'histoire des entreprises en s'attachant à l'histoire de la gestion, du management, de la recherche ou de la formation par le dépassement du cadre micro-économique de l'entreprise individuelle (Patrick Fridenson, « Un nouvel objet : les organisations », in Annales E. […] Lire la suite