« Comprendre le Moyen-Orient »

PROCHE ET MOYEN-ORIENT CONTEMPORAIN

  • Écrit par 
  • Nadine PICAUDOU, 
  • Aude SIGNOLES
  •  • 21 426 mots
  •  • 22 médias

Le terme Moyen-Orient, qui traduit l'expression anglo-saxonne Middle East, n'apparaît qu'au début du xxe siècle pour désigner cette zone médiane entre Proche et Extrême-Orient, centrée sur le golfe Persique. Si les Américains l'étendent parfois du Maroc au Pakistan, les Européens la définissent plus volontiers comme un arc de cercle étiré de la vallée du Nil aux plateaux irano-afghans et des côtes sud de la mer Noire jusqu'aux rivages de l'océan Indien. […] Lire la suite

ORIENT ÉGLISES CHRÉTIENNES D'

  • Écrit par 
  • Irénée-Henri DALMAIS, 
  • Hervé LEGRAND
  •  • 6 560 mots
  •  • 2 médias

La violence, parce que ces unions partielles conclues après l'accord de Florence l'ont été à la faveur d'une situation de détresse politique des nations orthodoxes dominées par les catholiques (Pologne et Hongrie) ou les musulmans (Proche-Orient). L'uniatisme a donc été ressenti par les orientaux comme un affaiblissement de leurs Églises, voire du christianisme – ainsi dans le Proche-Orient musulman, où, conjugué avec les entreprises protestantes, il a aggravé socialement la division chrétienne. […] Lire la suite

MOYEN ÂGE Le monde médiéval

  • Écrit par 
  • Léopold GÉNICOT
  •  • 12 280 mots
  •  • 1 média

Ils datent du Moyen Âge. Celui-ci a d'abord scindé le monde antique, bâti autour de la Méditerranée, en trois entités : Occident, Orient, Afrique. Puis il a repoussé vers le nord et le nord-est les frontières de la première. Dans ce cadre original, une civilisation s'est élaborée à partir d'éléments dont la plupart étaient classiques, germaniques ou chrétiens. […] Lire la suite

DESHAYES JEAN (1924-1979)

  • Écrit par 
  • Serge CLEUZIOU
  •  • 1 003 mots

De formation toute littéraire, Jean Deshayes sut comprendre l'intérêt qu'il y avait à renforcer les raisonnements archéologiques par des faits d'analyse physico-chimique, lorsque cela était possible. Sous sa direction, une recherche pluridisciplinaire sur les sources d'approvisionnement en cuivre du Moyen-Orient venait d'aboutir en 1979 à des résultats fondamentaux pour l'histoire des relations culturelles et commerciales dans le monde oriental aux IVe et IIIe millénaires. […] Lire la suite

ÉNARD MATHIAS (1972- )

  • Écrit par 
  • Christine GENIN
  •  • 1 118 mots
  •  • 1 média

Il fait de longs séjours au Moyen-Orient : Beyrouth et Damas en 1991, Téhéran en 1993, le djebel Druze en Syrie en 1996, où il enseigne le français pendant son service militaire. Puis il s’installe à Barcelone en 2000, abandonne sa thèse pour enseigner l’arabe et publier des traductions. Il vit quelque temps à Berlin et à Paris. Pensionnaire de la Villa Médicis en 2005-2006, il participe à la constellation d'écrivains à géométrie variable (Bruce Bégout, Arno Bertina, Claro, Maylis de Kerangal, Hélène Gaudy, Oliver Rohe…) qui se constitue en 2004 autour de la revue et des éditions Inculte. […] Lire la suite

ROLIN JEAN (1949- )

  • Écrit par 
  • Norbert CZARNY
  •  • 1 148 mots
  •  • 1 média

De Moscou à Valparaiso ou Baltimore, la façon dont nous traitons les chiens errants permet de comprendre la crise que traverse l’Occident. Le détour reste le meilleur moyen de parvenir au centre. Écrire en voyageant Jean Rolin ne se sent pas davantage un écrivain voyageur. Un écrivain qui voyage, c’est sûr : le monde est le terrain d’observation qu’il arpente en piéton. […] Lire la suite

ISIDORE DE SÉVILLE (560 env.-636)

  • Écrit par 
  • Jacques FONTAINE
  •  • 1 353 mots

Tardivement proclamé docteur de l'Église universelle en 1722, mais vénéré de ses contemporains comme « l'image même du savoir antique », Isidore de Séville fut tour à tour l'écrivain latin le plus souvent recopié et lu par le Moyen Âge, et l'un des plus outrageusement décriés par l'hypercritique moderne. En appréciant de manière moins suffisante et plus respectueuse la civilisation du haut Moyen Âge européen, les historiens actuels s'efforcent de comprendre plus équitablement le rôle primordial qu'Isidore n'a cessé de jouer dans la culture du millénaire qui l'a suivi. […] Lire la suite

RUFIN JEAN-CHRISTOPHE (1952- )

  • Écrit par 
  • Véronique HOTTE
  •  • 763 mots

Ce roman historique, à l'orée de la Renaissance, voit mourir le Moyen Âge – sa chevalerie, son servage et ses croisades –, et commencer la circulation des richesses à travers le commerce et le pouvoir de l'argent qui désormais ignore la terre. L'ouvrage fait l'éloge nouveau des créateurs, artisans, artistes et découvreurs. Jacques Cœur symbolise cette révolution qui change le regard que l'Occident porte sur l'Orient, passant de l'idée de conquête à celle d'échange. […] Lire la suite

HYKSÔS

  • Écrit par 
  • Jean VERCOUTTER
  •  • 1 975 mots

On en avait conclu naguère qu'il gouvernait un vaste empire hyksôs couvrant tout le Moyen-Orient. On a maintenant renoncé à cette hypothèse. Révolte des rois de Thèbes Avec Apophis, successeur de Khyan, on touche déjà à la fin de la domination hyksôs sur l'Égypte. Apophis est un nom égyptien, attesté dès 2000 avant J.-C., ce qui paraît indiquer que les envahisseurs s'égyptianisaient rapidement. […] Lire la suite

BOURGUIBA HABIB (1903-2000)

  • Écrit par 
  • Jean LACOUTURE
  •  • 1 641 mots
  •  • 1 média

Objet de la méfiance des Marocains, trop fiers pour être pris en tutelle, considéré par les Algériens comme un modéré pro-occidental, très violemment critiqué au Moyen-Orient arabe pour ses prises de position réalistes vis-à-vis d'Israël, Bourguiba en fut réduit à un rôle de leader trop grand pour un petit pays, souvent donné en exemple aux Orientaux par des dirigeants d'Occident (John Kennedy, notamment) et, par là même, un peu suspect aux foules du monde arabe. […] Lire la suite

ADAMS HENRY BROOKS (1838-1918)

  • Écrit par 
  • Robert MANE
  •  • 1 158 mots

Un arrière-grand-père, John Adams, un grand-père, John Quincy Adams, présidents des États-Unis ; un père, Charles Francis Adams, ambassadeur à Londres pendant la guerre de Sécession : une telle généalogie fait comprendre l'homme. Henry Adams appartient à la première first family des États-Unis. Et le fait qu'il n'ait à aucun moment exercé quelque pouvoir explique ce sentiment de l'échec dont il fait le thème essentiel de son œuvre. […] Lire la suite

NÉOLITHISATION Afrique saharienne et subsaharienne

  • Écrit par 
  • Henri-Jean HUGOT
  •  • 3 491 mots
  •  • 2 médias

Il est en effet de plus en plus démontré que le climat et, partant, la végétation et le peuplement animal et humain de l'Afrique étaient, au début du Néolithique, très différents de ceux qui régnaient en Europe et au Moyen-Orient. C'est pourtant dans le Croissant fertile que les chercheurs européens sont allés chercher les bases de leur définition du Néolithique. […] Lire la suite

SADATE ANOUAR EL- (1918-1981)

  • Écrit par 
  • Rémy LEVEAU
  •  • 2 542 mots
  •  • 2 médias

À moyen terme, Sadate a de toute façon sous-estimé l'ampleur des réactions arabes et même celle de l'opinion publique égyptienne. Son discours de Jérusalem reprenait certes en compte les droits des Palestiniens à un État indépendant, mais il ne mentionnait pas l'O.L.P. Puis, lors des négociations de Camp David en septembre 1978, il abandonne l'idée d'un règlement global au Moyen-Orient pour s'acheminer vers un traité de paix séparée avec Israël. […] Lire la suite

BELTING HANS (1935- )

  • Écrit par 
  • Daniel RUSSO
  •  • 2 165 mots

Embrassant un espace très large et une chronologie très étendue, Hans Belting propose aux lecteurs d'aujourd'hui des voies de réflexion très stimulantes, qui permettent de mieux comprendre le présent à la lumière du passé. […] Lire la suite

DUBY GEORGES (1919-1996)

  • Écrit par 
  • Maurice AGULHON, 
  • Universalis
  •  • 1 589 mots
  •  • 1 média

Grand maître de l'histoire médiévale, Georges Duby a nourri son approche historique du Moyen Âge par l'intérêt qu'il portait aux méthodes de l'anthropologie ou de la géographie rurale et humaine. Son regard novateur sur l'organisation de la société médiévale, notamment la féodalité, sur les mentalités collectives ou sur l'expression artistique de cette époque ont fait de lui le plus célèbre historien français de sa génération. […] Lire la suite

ORIENTALISME, art et littérature

  • Écrit par 
  • Daniel-Henri PAGEAUX, 
  • Christine PELTRE
  •  • 10 996 mots
  •  • 6 médias

Elle est entretenue par le voyage au Moyen-Orient ou en Afrique du Nord, vite devenu parcours initiatique, à l'image du séjour romain pour les générations précédentes. Après les rêveries littéraires du romantisme, l'exotisme se nourrit d'une observation précise, d'une curiosité attentive dont témoignent les milliers de dessins ou les souvenirs consignés par écrit. […] Lire la suite

LA CHRONIQUE DE TRAVNIK, Ivo Andrić - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 966 mots

La fiction – l'art oriental de conter, celui des Mille et Une Nuits, dont il est si proche – est le moyen d'explorer la réalité, de prendre ses distances par rapport à elle, de la voir se transformer, d'être à l'affût de ses moindres fissures. L'histoire n'est pas explorée en vue d'une simple restitution du passé, malgré les scrupules documentaires et l'expérience intime qu'Andrić a du monde qu'il décrit. […] Lire la suite

MUSULMAN DROIT

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 4 398 mots
  •  • 2 médias

Confronté à la supériorité technologique des puissances coloniales, le Moyen-Orient est traversé par un vaste mouvement de pensée favorable aux idées de réforme et de modernisation des structures traditionnelles, la Nahda (la « renaissance »). Les auteurs de cette époque valorisent de nouveaux concepts, ou en revitalisent d'anciens : dustur (constitution), hurriyya (liberté), haqq (droit du sujet), qanun (droit positif, forme de droit profane d'origine sultanienne précisant l'application de la loi), adl (justice) et jumhuriyya (« république », vers 1830). […] Lire la suite

HISTOIRE DES SCIENCES ARABES (dir. R. Rashed, collab. R. Morelon)

  • Écrit par 
  • Karine CHEMLA
  •  • 1 391 mots

Une même préoccupation a en effet animé nombre d'historiens, qu'ils travaillent sur la Grèce, la Chine ou l'Inde anciennes, le monde arabe ou l'Europe du Moyen Âge et de la Renaissance : identifier l'« origine » des résultats, des concepts, des théories qui devaient se frayer un chemin dans la science moderne. De ce point de vue, le monde arabe s'est trouvé le plus souvent traité comme une zone de passage, certes obligée, mais rarement considérée pour elle-même. […] Lire la suite

GUIMET ÉMILE (1836-1918)

  • Écrit par 
  • Claude JACQUES
  •  • 1 027 mots

Un premier voyage en Égypte, en 1865-1866, va lui apporter la révélation de l'Orient. Il visitera ensuite la Grèce, la Turquie, la Roumanie, puis l'Algérie et la Tunisie. De chacun de ces voyages, il rapportera en grand nombre objets et observations ethnographiques. Il se tourne alors vers l'étude des religions, puis vers l'archéologie ; en 1873, il participe à Paris au premier congrès des Orientalistes ; il fait des voyages de plus en plus lointains. […] Lire la suite

HENRI D'OFTERDINGEN, Novalis - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Christian HELMREICH
  •  • 1 014 mots
  •  • 1 média

Grandiose et simple, tout lui apparaissait, alentour, si facile à comprendre ! » Dans l'esprit de Novalis, déchiffrer le chant de l'univers, c'est rendre à nouveau audible la parole des fleurs, des plantes, des animaux et des pierres : « La nature tout entière doit avoir été, dans des temps fort anciens, bien plus vivante et plus pleine de signification qu'aujourd'hui. […] Lire la suite

SYRIE, archéologie

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARGUERON
  •  • 9 247 mots
  •  • 7 médias

Or, de toute évidence, la vallée de l'Euphrate est une zone essentielle pour la compréhension des phénomènes historiques du Proche-Orient. Mais on ne doit pas sous-estimer la quantité et la qualité des informations recueillies pendant cette période : si le tableau n'était ni toujours très clair, ni très cohérent, s'il ne permettait pas de comprendre le jeu des forces qui se sont exercées au Proche-Orient, il permettait de raisonner sur des bases saines pour comprendre dans quelles directions il était nécessaire d'engager la suite de la recherche archéologique. […] Lire la suite

CONCILE

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 5 666 mots
  •  • 2 médias

Sept grands conciles furent ainsi reconnus et reçus comme « œcuméniques » par l'Église indivise dite « orthodoxe », avant la rupture de 1054 entre l'Orient et l'Occident. c) Les synodes nationaux du haut Moyen Âge. La période qui s'ouvre avec la chute de Rome, le transfert de la capitale à Byzance et la conversion des royaumes barbares, fut particulièrement riche en conciles. […] Lire la suite

AVICENNE, arabe IBN SĪNĀ (980-1037)

  • Écrit par 
  • Henry CORBIN
  •  • 8 888 mots
  •  • 1 média

En revanche, il y a une tradition constante en théosophie et mystique islamiques, selon laquelle l'« Orient » (mashriq) désigne le monde de la lumière, le monde des Intelligences, les univers angéliques, tandis que l'« Occident » (maghrib) réfère au monde des ténèbres et de la matière sublunaire où « déclinent » les âmes. Or, cette façon de comprendre l'Orient est parfaitement explicite non seulement chez Sohrawardī mais chez Avicenne lui-même, dans son récit symbolique de Ḥayy ibn Yaqẓān. […] Lire la suite

NÉANDERTALIENS ou NÉANDERTHALIENS ou HOMME DE NÉANDERTAL

  • Écrit par 
  • Bernard VANDERMEERSCH
  •  • 4 812 mots
  •  • 4 médias

Après avoir occupé tout ce continent, une partie du Moyen-Orient, et de l'Asie, jusqu'aux frontières occidentales de la Chine, ils se sont éteints il y a environ 30 000 ans, probablement sous la poussée des hommes de morphologie moderne.Ils constituent un cas particulier dans les populations fossiles que nous connaissons, pour plusieurs raisons. Ils furent les premiers fossiles humains différents de la morphologie moderne à être découverts ; de ce fait, ils ont joué un rôle essentiel dans la reconnaissance d'une évolution biologique de l'humanité comparable à celle des autres espèces, et donc dans l'histoire de la paléontologie. […] Lire la suite

ASIE (Géographie humaine et régionale) Dynamiques régionales

  • Écrit par 
  • Manuelle FRANCK, 
  • Bernard HOURCADE, 
  • Georges MUTIN, 
  • Philippe PELLETIER, 
  • Jean-Luc RACINE
  •  • 24 951 mots
  •  • 10 médias

Dégager des sous-ensembles régionaux au sein de l'Asie soulève deux difficultés majeures. D'une part, les phénomènes comme la démographie, la superficie ou l'économie opèrent à une échelle beaucoup plus vaste que l'Europe, voire que l'Amérique du Nord. La Chine, qui ne constitue qu'une partie de l'Asie, est, par exemple, aussi grande que les États-Unis, de même que l'Inde par rapport à l'Union européenne. […] Lire la suite

HADOT PIERRE (1922-2010)

  • Écrit par 
  • Michel TARDIEU
  •  • 1 844 mots

Il peut s'agir aussi de symboles pris pour modèles fondateurs de la pensée, figures quasi mythifiées de sages historiques comme Socrate, Marc Aurèle, Plotin ou Goethe, maximes et aphorismes de sagesse comme ces « miroirs de princes », qui plongent leurs racines dans l'antique Orient, resurgissent avec Platon et prolifèrent au Moyen Âge en latin, arabe et persan, formules de physique (la nature ne fait rien en vain, aime à se cacher, fuit à l'infini) et métaphores anthropomorphiques (plante céleste, nature magicienne, chaîne d'or, secrets de la nature, visage de la terre vue d'en bas en ses paysages ou d'en haut lors du voyage cosmique), ou bien encore fictions littéraires. […] Lire la suite

CLÉOPÂTRE (69-30 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • André BERNAND
  •  • 3 586 mots

Pour comprendre la vie romanesque et trop souvent romancée de la fameuse Cléopâtre, rien ne sert d'évoquer les anecdotes qui en firent le plus merveilleux sujet de drame ou de film. L'important est de comprendre cette rencontre d'ambitions hors de l'ordre commun, en un moment crucial de l'histoire de la monarchie hellénistique ou de l'Empire romain. […] Lire la suite

IRAN Géographie

  • Écrit par 
  • Bernard HOURCADE
  •  • 5 178 mots
  •  • 4 médias

En revanche, l'Iran est le pays du Moyen-Orient où la proportion de jeunes est la plus faible (37,5 p. 100 de moins de vingt ans en 2006 contre 56 p. 100 en 1986). Le vieillissement est, à moyen terme, le problème majeur du pays. La Révolution islamique de 1979 a marqué cette rupture sociale, puisqu'elle a coïncidé avec le franchissement du seuil symbolique de 50 p. […] Lire la suite

PRÉHISTOIRE Industrie de l'os

  • Écrit par 
  • Danielle STORDEUR
  •  • 4 145 mots

Ainsi, après un survol des périodes les plus anciennes, le Paléolithique ancien et le Paléolithique moyen, où l'utilisation de l'os est la même dans le monde entier, nous centrerons notre étude sur l'Europe occidentale où naquirent, au Paléolithique supérieur, les civilisations qui ont le mieux maîtrisé cette technique. Puis, à la lumière des cultures du Proche-Orient, nous essaierons de saisir ce que l'étude des objets en os nous apprend sur les mutations importantes qui transformeront le chasseur-cueilleur des premiers temps en pasteur ou en agriculteur installé dans des villages construits. […] Lire la suite

MICHAUX HENRI (1899-1984)

  • Écrit par 
  • Robert BRECHON, 
  • Pierre ROBIN
  •  • 3 517 mots

Il y a chez lui un refus d'être dupe, un besoin d'observer et de comprendre qui établissent une distance entre lui et ses propres sentiments. Placé dans une situation difficile, il utilise l'humour comme un moyen de prendre du recul et de se protéger. Il ne s'agit pas de rire ou de faire rire, mais de neutraliser l'émotion, soit par un détail ou un tour saugrenu, soit par un flegme apparent. […] Lire la suite

MÉSOPOTAMIE L'écriture cunéiforme

  • Écrit par 
  • Daniel ARNAUD
  •  • 3 079 mots
  •  • 5 médias

Au vie siècle, les Perses, maîtres du Proche-Orient, prirent acte de la situation et choisirent comme moyen de communication pour leur empire celui qui l'était déjà dans la pratique : l'alphabet araméen. La Babylonie voyait son écriture perdre, de fait, son statut d'écriture d'État. La région elle-même entrait, en même temps, dans une irrémédiable décadence économique et démographique, ses terres salinisées, les courants internationaux d'échange ne passant plus par elle. […] Lire la suite

ESCHATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Michel HULIN
  •  • 6 366 mots
  •  • 1 média

Toute cette construction ne fit que se consolider au cours du Moyen Âge. L'« âme séparée » acquérant toujours plus de consistance et voyant son sort fixé une fois pour toutes à l'instant même du trépas, la perspective de la résurrection universelle et du Jugement dernier devient de plus en plus abstraite et lointaine. Quant à l'« invention du purgatoire » (J. […] Lire la suite

BURMARINA

  • Écrit par 
  • Luc BACHELOT
  •  • 3 119 mots
  •  • 2 médias

Elles concernent trois périodes clés de l'histoire du Proche-Orient ancien : la fin du Chalcolithique et les débuts de l'Âge du bronze ancien (IVe-IIIe millénaire av. J.-C.), l'Âge du bronze récent (xve-xiiie s. av. J.-C.) et l'Âge du fer (viiie-vie s. av. J.-C.). Ces périodes seront évoquées ici dans l'ordre de leur découverte, de la plus récente aux plus anciennes. […] Lire la suite

CASSIODORE (485 env.-env. 580)

  • Écrit par 
  • Hervé SAVON
  •  • 1 596 mots
  •  • 2 médias

En outre, on nourrissait encore l'idée que le royaume italien des Ostrogoths formait un seul corps avec l'empire romain d'Orient, dont il était comme une émanation et un reflet. De fait, l'ordre maintenu en Italie et la relative modération du souverain tranchaient sur un Occident tantôt en voie de décomposition et tantôt soumis à des tyrannies brutales. […] Lire la suite

BALTRUŠAITIS JURGIS (1903-1988)

  • Écrit par 
  • Gilbert LASCAULT
  •  • 2 176 mots

Les liens entre formes orientales et formes occidentales, les déplacements des formes et des légendes, leurs voyages et errances sont mis en évidence dans d'autres livres : Étude sur l'art médiéval en Arménie et en Géorgie (1929), Art sumérien, art roman (1934), Le Problème de l'ogive en Arménie (1936), L'Église cloisonnée (1941), Le Moyen Âge fantastique. […] Lire la suite

PATRISTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 8 799 mots

La fin de la période patristique se situe donc en Occident au viie siècle, en Orient au viiie siècle. Ces dates limites n'ont pas été choisies consciemment par la tradition ecclésiastique ; elles résultent de circonstances de fait, notamment, en Occident, de l'interruption d'une activité créatrice due aux invasions barbares. Elles correspondent ainsi à la fin du monde antique et au début du Moyen Âge. […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL Histoire

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques FRIBOULET
  •  • 8 118 mots
  •  • 4 médias

Au sud, l'Afrique noire fait cohabiter des civilisations primitives avec des sociétés au niveau technique plus avancé, proche de celui du Moyen Âge européen. Elle est déjà soumise à la saignée qui résulte du trafic d'esclaves en direction de l'Amérique et du Moyen-Orient (globalement 25 millions de personnes). Le Moyen-Orient est dominé par l'Empire turc. […] Lire la suite

MÈDES

  • Écrit par 
  • Roman GHIRSHMAN
  •  • 4 006 mots
  •  • 1 média

La conjoncture politique de son temps favorisa ses entreprises ; les mouvements antiassyriens se manifestèrent avec force chez les peuples du Moyen-Orient assujettis à l'Assyrie. La vieille coalition antiassyrienne de Babylone et de l'Élam avait vécu, la seconde de ces puissances ayant subi un effacement à la suite de la terrible invasion d'Assurbanipal de 640 avant notre ère. […] Lire la suite

DOMESTICATION

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DIGARD
  •  • 7 170 mots
  •  • 4 médias

D'Océanie et d'Extrême-Orient vinrent le riz, le millet, la tétragone et les crosnes. À côté des plantes à valeur nutritive, l'homme cultivait pour son agrément, dès le IIIe millénaire avant J.-C., des plantes ornementales : rose en Europe et au Moyen-Orient aux IIIe-IIe millénaires avant J.-C., chrysanthèmes en Chine vers le début de notre ère... L'exemple, bien documenté, du blé permet de donner un aperçu des transformations successives qui ont conduit des végétaux sauvages aux plantes cultivées puis domestiquées (D. […] Lire la suite

ISLAM (Histoire) De Mahomet à la fin de l'Empire ottoman

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 10 424 mots
  •  • 10 médias

Du Moyen Âge aux Temps modernes La nouvelle expansion musulmane, œuvre des non-Arabes La nouvelle vague d'expansion, qui se situe entre le xie et le xive siècle, n'a pas le caractère spectaculaire de conquête territoriale qu'avaient revêtu les deux premières vagues. Mais d'autres caractéristiques y tiennent une place importante. C'est d'abord le rôle des non-Arabes – Turcs ou Mongols en Orient, Berbères en Occident –, le plus souvent d'origine nomade, et ces nomades ne sont pas les destructeurs systématiques que l'on a trop souvent dépeints ; ensuite tous sont sunnites, c'est-à-dire qu'ils professent l'islam orthodoxe ; au nom de celui-ci, et en raison de la défaillance des Arabes, ils se proclament les champions de l'islam face à tous ses adversaires extérieurs et intérieurs. […] Lire la suite

ARENDT HANNAH (1906-1975)

  • Écrit par 
  • Sylvie COURTINE-DENAMY
  •  • 1 790 mots
  •  • 1 média

La notoriété acquise dans son pays d'accueil ne l'empêche pas de critiquer la force de dissuasion de l'armement atomique, de même que la politique étrangère des États-Unis au Vietnam, à Chypre, au Moyen Orient, la corruption du pouvoir dans l'affaire du Watergate, son attitude à l'égard de la question noire, ni de défendre la légitimité de la désobéissance civile. […] Lire la suite

MUSIQUES SAVANTES ET MUSIQUES POPULAIRES

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 6 346 mots
  •  • 15 médias

Exotisme et orientalisme Au xixe siècle, l'intérêt pour l'Orient se développe en Europe parmi les savants et les artistes. L'orientalisme désigne l'intérêt porté par les Occidentaux à la langue, aux arts, à la littérature de l'Orient ; commençant par les pays du Levant, il engloba ensuite la Turquie, l'Égypte, l'Afrique du Nord et l'Espagne avec son passé arabe. […] Lire la suite

ÉGYPTE ANTIQUE (Histoire) L'Égypte ptolémaïque

  • Écrit par 
  • André BERNAND
  •  • 3 470 mots
  •  • 1 média

Le royaume ptolémaïque L'Égypte ptolémaïque, apanage et propriété d'une famille, est parmi les royaumes d'Orient le plus original et peut-être le plus riche. Le caractère essentiel de son organisation est la centralisation. Tout part du roi, et tout revient à lui. Il est la loi vivante : lois (nomoi), règlements (diagrammata), ordonnances (prostagmata) sont des décisions royales, qui prennent souvent la forme de lettres. […] Lire la suite

DOGME

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre JOSSUA
  •  • 2 656 mots

La notion reste souple au Moyen Âge – où le terme est peu employé, car on lui préfère celui d'article de foi, qui connote un acte personnel – et jusqu'au concile de Trente en Occident, jusqu'à nos jours dans l'Orient chrétien. Ce n'est qu'au xviiie siècle que les documents ecclésiastiques emploient le mot au sens moderne, au pluriel d'abord : tel dogme, les dogmes, et non le dogme. […] Lire la suite

SŁOWACKI JULIUSZ (1809-1849)

  • Écrit par 
  • Jón BLONSKI
  •  • 1 748 mots

Plus particulièrement, Słowacki découvre le baroque polonais qui joue pour lui le rôle que les romantiques assignaient habituellement au Moyen Âge. Évoqué d'abord d'une manière poétiquement réaliste dans Złota czaszka (1842, Le Crâne d'or), le baroque sarmate se peuple de rêves cruels et mystérieux dans Sen srebrny Salomei (1843, Le Rêve d'argent de Salomé) pour atteindre son apothéose mystique et patriotique dans Ksiadz Marek (1843, L'Abbé Marc). […] Lire la suite

BERDIAEV NICOLAS (1874-1948)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT, 
  • Marie-Madeleine DAVY
  •  • 2 309 mots

À Berlin (1922-1924), il publie Un nouveau Moyen Âge, qui va lui donner une audience européenne. En 1924, il s'établit durablement en France, à Clamart. Refusant d'être un « émigré », il s'efforce, dans la « dispersion » orthodoxe, de maintenir le grand mouvement de la philosophie religieuse russe – autour de la revue Pout (La Voie) qu'il dirige. En même temps, il s'engage dans la pensée française, promeut une rencontre en profondeur de l'Occident et de l'Orient chrétiens, un christianisme à la fois plus mystique et plus social, et devient l'un des inspirateurs du mouvement personnaliste. […] Lire la suite

BESTIAIRES

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD, 
  • Daniel POIRION
  •  • 10 728 mots
  •  • 11 médias

Le Moyen-Orient antique L'Antiquité n'a pas seulement retenu de l'animal le dynamisme des luttes paroxystiques. L'art égyptien nous offre des images de plénitude tranquille et assurée. L'art funéraire tout d'abord inclut l'animal familier dans le cortège des êtres sauvegardés dans l'au-delà, image et essence, pour le seul plaisir d'un défunt prestigieux. […] Lire la suite

ESPRIT, philosophie

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIR, 
  • Universalis
  •  • 2 144 mots

On évoquera ici, à travers l'histoire de la pensée, depuis l'Orient ancien et le νο̃υς grec ainsi que la mens ou l'ingenium des Latins, les moments les plus marquants de l'héritage d'un tel concept. La philosophie orientale Dans l'Inde ancienne, le Lankāvatārasūtra évoque un esprit correspondant à une construction mentale qui mène à la connaissance objective. […] Lire la suite

ANTIQUITÉ

  • Écrit par 
  • Pierre JUDET DE LA COMBE
  •  • 1 983 mots

Relatif, il suppose que, face à l'Antiquité, période définie avant tout par son ancienneté, existent les « Modernes » (les gens de « maintenant », selon l'un des sens qu'a pris en latin l'adverbe modo, « il y a peu », « tout récemment »), qui en sont séparés par une époque sans identité, sans nom, appelée faute de mieux, depuis Pétrarque (1304-1374), « temps intermédiaire », « moyen âge » (medium tempus ou medium aevum). […] Lire la suite