Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

« La Fenice (Ensemble de musique ancienne) »

    • Filtrer les résultats par type

  • VIOTTI MARCELLO (1954-2005)

    • Écrit par Universalis
    • 178 mots

    C'est dans cette dernière ville qu'il entame sa carrière en dirigeant l'Ensemble d'instruments à vent et l'Orchestre international des Jeunesses musicales d'Italie, dont il est le fondateur. En 1982, il commence à diriger en Italie, puis devient directeur musical de l'Opéra de Lucerne (1987-1991). Successivement directeur général de la musique à Brême (1990-1993), chef d'orchestre aux radios de Sarrebruck et de Leipzig, Viotti se fait surtout un nom à celle de Munich (1998-2004). Lire la suite 

  • VERDI GIUSEPPE (repères chronologiques)

    • Écrit par Christian MERLIN
    • 725 mots
    • 37 médias

    9 mars 1844 Ernani, dramma lirico en quatre actes sur un livret de Francesco Maria Piave d'après Hernani de Victor Hugo, est créé à La Fenice de Venise. 17 mars 1846 Attila, dramma lirico en un prologue et trois actes sur un livret de Temistocle Solera d'après la tragédie de Zacharias Werner Attila, König der Hunnen, est créé à La Fenice de Venise. Lire la suite 

  • SINOPOLI GIUSEPPE (1946-2001)

    • Écrit par Alain PÂRIS
    • 701 mots

    À partir de 1972, il travaille la direction d'orchestre à l'Académie de musique de Vienne avec Hans Swarowsky, le maître de Claudio Abbado et de Zubin Mehta. Sa voie est tracée, dans la lignée de l'école de Vienne et de Freud. Sinopoli fonde en 1975 l'Ensemble Bruno Maderna, consacré à la musique d'avant-garde. Les premières de ses œuvres qui attirent l'attention sur lui sont la Symphonie imaginaire (1973), le Concerto pour piano (1974-1975), Tombeau d'Armor I (1975), II (1977) et III (1978). Lire la suite 

  • ROSSINI GIOACCHINO (repères chronologiques)

    • Écrit par Christian MERLIN
    • 610 mots
    • 11 médias

    20 août 1828 Le Comte Ory, mélodrame bouffe en deux actes sur un livret en français de Eugène Scribe et Charles-Gaspard Delestre-Poirson, est créé à l'Académie royale de musique de Paris (salle Le Peletier). 3 août 1829 Guillaume Tell, mélodrame tragique en quatre actes sur un livret en français de Victor-Joseph-Étienne de Jouy et Hippolyte-Louis-Florent Bis d'après Schiller, est créé à l'Académie royale de musique de Paris (salle Le Peletier). Lire la suite 

  • BELLINI VINCENZO (repères chronologiques)

    • Écrit par Christian MERLIN
    • 457 mots
    • 2 médias

    11 mars 1830 I Capuleti e i Montecchi (Les Capulets et les Montaigus), tragedia lirica en deux actes sur un livret de Felice Romani, est créée à La Fenice de Venise. 6 mars 1831 La Sonnambula (La Somnambule), melodramma en deux actes sur un livret de Felice Romani d'après le ballet-pantomime La Somnambule, ou l'arrivée d'un nouveau seigneur, d'Eugène Scribe (argument), Ferdinand Hérold (musique) et Jean-Pierre Aumer (chorégraphie), est créé au Teatro Carcano de Milan, avec Giuditta Pasta dans le rôle-titre (Amina). Lire la suite 

  • LA TRAVIATA (G. Verdi)

    • Écrit par Christian MERLIN
    • 263 mots
    • 1 média

    La première représentation de La Traviata, le 6 mars 1853 à La Fenice de Venise, se solde par un échec retentissant. Raison immédiate : le manque de crédibilité des interprètes de la création (la corpulence de Fanny Salvini-Donatelli s'accorde peu au personnage de Violetta et Felice Varesi, qui incarne Giorgio Germont, n'est plus en pleine possession de ses moyens). Lire la suite 

  • CUÉNOD HUGUES (1902-2010)

    • Écrit par Universalis
    • 735 mots

    Il pratique la musique ancienne dans le cercle de Geneviève Thibault, future comtesse de Chambures, et, en 1931, fait la connaissance de Nadia Boulanger, qui lui fait étudier Bach et les compositeurs anciens. En 1937, il enregistre, sous sa direction, un 78-tours de madrigaux d'un compositeur qui est alors mal connu et peu interprété, Claudio Monteverdi. Lire la suite 

  • BUSSOTTI SYLVANO (1931-2021)

    • Écrit par Brigitte MASSIN, Universalis
    • 489 mots

    Il fut également directeur artistique de la Fenice de Venise de 1975 à 1979. Sylvano Bussotti suit les cours du conservatoire Luigi-Cherubini de Florence, notamment auprès de Luigi Dallapiccola, mais doit les interrompre au cours de la Seconde Guerre mondiale. Il se forme alors en autodidacte. Après un début dans la composition sérielle (il ne se reconnaît pour maître que Max Deutsch, disciple de Schoenberg) et la fréquentation des cours d’été de Darmstadt à l’invitation de Pierre Boulez, il va échapper à l'« aridité rigide » de ce système et se rapprocher de la musique aléatoire d’un John Cage. Lire la suite 

  • PETRASSI GOFFREDO (1904-2003)

    • Écrit par Alain FÉRON
    • 1 308 mots

    Nommé inspecteur des théâtres de l'État italien en 1935, il dirige durant trois ans (1937-1940) le théâtre de la Fenice de Venise et fonde, en 1944, l'ensemble de musique contemporaine Musica Viva. Il préside la Société internationale de musique contemporaine (S.I.M.C.) de 1954 à 1956. Goffredo Petrassi meurt à Rome le 2 mars 2003. Petrassi est d'abord marqué par l'empreinte de Stravinski, avec lequel il présente par ailleurs bien des points communs : la rigueur contrapuntique, des harmonies ciselées par une instrumentation inventive et toujours surprenante, la richesse de l'univers rythmique, un sens thématique de l'ostinato. Lire la suite 

  • BOWMAN JAMES (1941-2023)

    • Écrit par Pierre BRETON
    • 1 037 mots

    Membre de la Chapel Royal d'Angleterre, il a fondé en 1995, avec le haute-contre français Bertrand Dazin, un ensemble baroque appelé La Cathédrale invisible. James Bowman meurt le 27 mars 2023 à Redhill (Surrey, Royaume-Uni). Lire la suite