Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

« Bernard Grasset »

    • Filtrer les résultats par type

  • PRIVAT BERNARD (1914-1985)

    • Écrit par Alain ZECCHINI
    • 568 mots

    Neveu de Bernard Grasset, Bernard Privat, en lui succédant en 1955 à la tête des éditions Grasset, assurait la permanence d'une tradition familiale. Il se retira en 1980, mais pour choisir une solution dans la continuité : Jean-Claude Fasquelle, un homme de la maison, prenait la relève. Bernard Privat, toutefois, n'avait rien d'un héritier, et l'édition n'était pas sa vocation première. Lire la suite 

  • LÉVY BERNARD-HENRI (1948- )

    • Écrit par Yves KIRCHNER
    • 969 mots

    La thèse comme la méthode suscitent une avalanche de critiques, et entraînent le discrédit de son auteur dans le milieu universitaire – discrédit compensé par la faveur dont Bernard-Henri Lévy continue de jouir au sein d'une partie du monde politique et des médias. Dans la presse, Bernard-Henri Lévy a écrit dans Le Quotidien de Paris, au Matin, donné des articles aux Temps modernes et au Nouvel Observateur. Lire la suite 

  • PIGASSE ALBERT (1887-1985)

    • Écrit par Hervé DELOUCHE
    • 524 mots

    En 1919, il fait sur un court de tennis la connaissance de Bernard Grasset, pour lequel il travaille quelques années. Mais il se sépare de lui en 1925 pour mener à bien son propre projet éditorial : le lancement d'une collection policière. Il s'installe dans la librairie des Champs-Élysées et commence à sélectionner des romans anglo-saxons. En 1927, Le Masque fait son entrée en scène avec un premier titre, Le Meurtre de Roger Ackroyd d'Agatha Christie. Lire la suite 

  • BEST-SELLER

    • Écrit par Pierre NORA
    • 3 388 mots
    • 3 médias

    Dans La Chose littéraire, Bernard Grasset déclare en 1927 que « l'ère des 100 000 s'est ouverte » après guerre. C'est un repère : moment où l'aventure du livre commence à intéresser le public autant que le livre lui-même, moment où, en face d'un Gaston Gallimard qui soutient qu'« un bon livre ne se vend pas plus qu'une femme honnête », un éditeur comme Bernard Grasset, nourri d'une mystique éditoriale apprise du Péguy des Cahiers de la quinzaine, invente tous les « trucs » publicitaires destinés à capter le public. Lire la suite 

  • POULAILLE HENRY (1896-1980)

    • Écrit par Daniel OSTER
    • 689 mots

    Antimilitariste actif durant la Première Guerre mondiale, il travaille comme manœuvre puis comme homme de corvée avant d'entrer chez Grasset comme secrétaire (1923). Il collabore alors au journal montmartrois La Vache enragée, où ses articles sur Charles Vildrac, Jean-Richard Bloch, Marcel Martinet attirent l'attention de ce dernier qui l'invite à publier des contes dans L'Humanité (recueillis dans Âmes neuves, son premier livre, en 1925). Lire la suite 

  • DURAND CLAUDE (1938-2015)

    • Écrit par Claude COMBET
    • 854 mots

    Dans les années 1960, il fait la connaissance du journaliste Bernard Pivot et sera par la suite un des fidèles de l’émission « Apostrophes ». En 1958, le Seuil refuse le manuscrit du roman qu’il a proposé, mais le recrute comme lecteur. Il gravit tous les échelons avant de devenir éditeur en 1965, faisant ses classes auprès de Jean Cayrol, alors l’un des piliers de la maison. Lire la suite 

  • BERNIER GEORGES (1911-2001)

    • Écrit par Daniel ABADIE
    • 779 mots

    C'est cette même attention au détail, nourrie d'une exceptionnelle culture, que l'on retrouve dans ses monographies sur Anne-Louis Girodet (Jacques Damase éditeur, 1975), Robert et Sonia Delaunay (en collaboration avec son épouse Monique Schneider-Maunoury, 1995) ou dans celle consacrée au cuisinier Carême (Grasset, 1989) et qui témoignent que, pour Georges Bernier, l'art et la vie étaient deux formes inséparables de cet esthétisme qui faisait de lui l'un des derniers amateurs éclairés du xxe siècle. Lire la suite 

  • MILLIEZ PAUL (1912-1994)

    • Écrit par Louis GUIZE, Françoise GUIZE-MILLIEZ
    • 836 mots

    Il écrivit plusieurs ouvrages dans lesquels il rend compte du sens de la vie et témoigne de sa foi chrétienne : Médecin de la liberté (Seuil, 1980) ; Une certaine idée de la médecine (avec Minkowski, Ramsay, 1981) ; Du bon usage de la vie et de la mort (Fayard, 1983) ; Ce que je crois (Grasset, 1988) ; Ce que j'espère, suivi du Journal d'une drôle de guerre (Odile Jacob, 1989). Lire la suite 

  • MALAPARTE CURZIO (1898-1957)

    • Écrit par Giovanni JOPPOLO
    • 1 763 mots

    Il y rencontre Jean Giraudoux, André Malraux, Jean Guéhenno, Daniel Halévy et surtout l'éditeur Bernard Grasset. Malaparte, en 1930, est encore à Turin où il dirige le quotidien La Stampa. Durant les derniers mois de cette année-là, il écrit son essai Technique du coup d'État (Tecnica del colpo di Stato) dont la traduction française paraît en 1931 aux éditions Grasset. Lire la suite 

  • LABORIT HENRI (1914-1995)

    • Écrit par Pierre HUGUENARD
    • 1 152 mots

    Depuis le début de 1969 et jusqu'en 1974, il a donc, avec son collaborateur Bernard Weber, assuré cet enseignement. Le livre L'Homme et la ville résume son approche biocomportementale des problèmes urbains. La Nouvelle Grille (1974) fait le point de son apport en sociologie, économie et politique à partir des grandes lois de la biologie générale et de la biologie des comportements qu'il avait abordées précédemment dans La Société informationnelle (1973) et Les Comportements (1973). Lire la suite