Création de la République arabe unie, 1958

Crédits : The Image Bank

Le 1er février 1958, au Caire, le président égyptien Gamal Abdel Nasser reçoit son homologue syrien Chukri Al-Quwwatli. À la mosquée Al-Azhar, les deux hommes signent l'acte de naissance de la République arabe unie, formée de l'Égypte et de la Syrie. Manifestation ultime du panarabisme prôné par Nasser, la République arabe unie s'agrandit le mois suivant avec l'entrée du Yémen.
Derrière une égalité de façade, confortée par le référendum du 21 février par lequel l'acte signé par Nasser et Al-Quwwatli est ratifié à la quasi-unanimité, il s'agit presque d'une annexion de la Syrie par l'Égypte. La population de l'Égypte représente les cinq sixièmes de la République arabe unie.
La Syrie est considérée comme la province septentrionale de la nouvelle République. Nasser en devient le président et le pouvoir se concentre au Caire. Une telle inégalité conduira au retrait de la Syrie, à la suite du coup d'État militaire du 28 septembre 1961.