Femmes : l'entrée en politique

Crédits : The Image Bank

À l'aube du XXe siècle, les femmes, désireuses de participer à la vie politique, s'organisent. Elles revendiquent les mêmes droits civiques que les hommes, en s'appuyant sur les principes du suffrage universel. Dans plusieurs pays occidentaux, les manifestations de rues succèdent aux mots d'ordre, à l'image de la Grande-Bretagne, où le mouvement des suffragettes, menées par Emmeline Pankhurst, a montré la voie. Dès 1920 aux États-Unis, 1928 en Grande-Bretagne, le droit de vote est accordé aux femmes. En France, elles l'obtiennent en 1944 et votent pour la première fois en avril 1945. Mais les femmes entendent également accéder aux responsabilités. Les exemples de Golda Meir, d'Indira Gandhi, de Margaret Thatcher témoignent de la place prise par les femmes en politique. Cependant, celle-ci est parfois ambiguë. Fille de Nehru, Indira Gandhi doit aussi sa carrière à des traditions familiales que l'on retrouve dans les parcours de Benazir Bhutto au Pakistan ou de Corazon Aquino aux Philippines.