Mussolini envahit l'Éthiopie, 1935

Crédits : National Archives

En octobre 1935, les troupes de Mussolini envahissent l'Éthiopie à partir des colonies italiennes d'Érythrée et de Somalie, déclenchant ainsi la dernière guerre de conquête coloniale. La lutte est âpre, mais totalement inégale, entre une armée mécanisée moderne qui n'hésite ni à employer les gaz de combat, ni à avoir recours aux massacres de populations, et les troupes du négus Hailé Sélassié, souvent équipées d'armes africaines traditionnelles. Le 5 mai 1936, la capitale, Addis-Abeba, est occupée et l'Abyssinie est annexée par l'Italie. La Société des Nations condamne cette agression ; le Duce en profite pour annoncer le retrait de l'Italie de cet organisme international.