Traduction de l'ARNm en protéines

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Deuxième étape de l'expression des gènes : la traduction.


Chez une bactérie, ADN, ARN messager et ribosomes sont en contact direct. Ailleurs, l'ARN va dans le cytoplasme à la rencontre des ribosomes.

La traduction de l'information génétique débute par l'association d'un ARN messager à un ribosome par un triplet initiateur. Le ribosome parcourt deux codons de l'ARN messager en mettant en place deux molécules d'ARN de transfert (ici en rouge) avec leurs acides aminés respectifs.

Une enzyme du ribosome catalyse la liaison entre les acides aminés. Au cours de la progression du ribosome, des acides aminés s'ajoutent à la chaîne peptidique. L'opération se répète à chaque nouveau triplet de l'ARN messager jusqu'à la rencontre d'un triplet de terminaison.

Finalement, la chaîne polypeptidique se détache de l'ARN de transfert terminal.