Saumon

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Locomotion et morphologie chez les poissons : l'exemple du saumon.


Les poissons, dans notre exemple le saumon, nagent en imprimant à leur corps un mouvement ondulatoire qui va de la tête à la queue. Les ondulations sont obtenues par contraction de masses musculaires, appelées myotomes, situées de part et d'autre de l'épine dorsale.

Comme la plupart des poissons, le saumon se déplace grâce au mouvement contrôlé de ses nageoires. Pour monter ou descendre, il utilise les nageoires pelviennes et pectorales ; pour rouler, la nageoire dorsale ajoute son action à ces dernières ; enfin, pour virer à droite ou à gauche, il joue sur l'inclinaison des différentes nageoires.

La morphologie du saumon est très hydrodynamique, son corps en forme de fuseau oppose peu de résistance à l'eau. Sa puissante musculature lui permet de se déplacer à très grande vitesse et d'effectuer des sauts d'une hauteur de 3 mètres. À la saison du frai, cette force lui est nécessaire pour remonter les rapides les plus difficiles des cours d'eau.