La faille de San Andreas

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Sept plaques majeures recouvrent la surface terrestre. Aux États-Unis, la faille de San Andreas est un témoin primordial du déplacement de ces plaques.
Rectiligne sur près de 1 000 kilomètres, elle coupe la Californie du nord de San Francisco au golfe de Californie en passant par Los Angeles. Zone de dislocation majeure, cette faille transformante en décrochement marque la frontière le long de laquelle les plaques nord-américaine et pacifique « coulissent » horizontalement.
La plaque pacifique, à gauche, remonte vers le nord-est le long de la plaque nord-américaine, à droite, emmenant avec elle les côtes de Californie.
La plupart du temps, la faille semble inactive, mais elle accumule continûment des contraintes tectoniques, qu'elle relâche brusquement en un point : c'est la rupture brutale des roches qui conduit au séisme.
San Andreas fait partie d'un réseau de failles dont elle est la plus célèbre, car la plus importante et la plus spectaculaire, comme le montrent ces images.