Daphnie

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Les daphnies sont de petits crustacés d'eau douce de quelques millimètres de longueur. Elles se reproduisent avec une telle rapidité qu'elles pourraient vite remplir un étang si elles ne constituaient pas la base alimentaire d'un grand nombre d'animaux. Ces daphnies, aux couleurs vives, sont si nombreuses que l'équilibre des eaux douces en dépend. Elles sont encore appelées puces d'eau car elles semblent sautiller et bondir lorsqu'elles nagent. Leur carapace bivalve et un grand nombre de leurs organes internes sont transparents, ce qui permet d'observer directement, au microscope, certains processus biologiques. Bien que les daphnies n'aient pas de vaisseaux sanguins, le sang circule dans toute la cavité du corps grâce à un cœur qui peut battre au rythme de plus de 300 pulsations par minute. Les appendices plumeux balaient l'eau en permanence, permettant à celle-ci de circuler dans la carapace. Ainsi, les daphnies prélèvent l'oxygène dissous dans l'eau et rejettent le dioxyde de carbone de leur corps. Certaines activités des daphnies sont déclenchées par des variations des conditions environnementales. Au centre de la tête des daphnies se trouve un seul œil, qui vibre constamment. Celui-ci ne reçoit pas d'images, mais il est sensible à la lumière. Lorsque le soleil vient frapper l'eau, les daphnies réagissent en masse et s'éloignent de l'éclat de la lumière en se propulsant vers le bas au moyen de leur seconde paire d'antennes, particulièrement développées et puissantes. La nuit, quand la lumière disparaît, elles remontent à la surface.