Marie Curie (1867-1934)

Crédits : Encyclopædia Universalis France

C'est la Française Marie Curie, née Sklodowska à Varsovie en 1867, qui a découvert le radium et fait entrer le mot « radioactivité » dans l'usage. Au cours de son existence, elle a reçu deux fois le prix Nobel.
En 1921, elle est invitée aux États-Unis où un accueil très chaleureux lui est réservé. Le président Harding remet à Marie Curie un cadeau d'une valeur inestimable à l'époque, un gramme de radium, acheté avec des fonds réunis à l'initiative d'un groupe de femmes américaines. C'est pour la chercheuse l'aboutissement de longues années de travaux consacrés à la radioactivité naturelle.
L'histoire commence ici, dans le sous-sol géologique où, pendant des millions d'années, la nature a patiemment et mystérieusement façonné ce minerai miraculeux, connu sous le nom de « pechblende ». C'est à partir de ce minerai que les scientifiques découvrent que la « pechblende » contient de l'uranium radioactif, mais Marie Curie et son époux, Pierre Curie, remarquent que, même après extraction de l'uranium, le résidu de minerai est encore plus radioactif que l'extrait d'uranium lui-même. Quelle est donc cette autre substance capable d'émettre une énergie d'une telle puissance ? Les longs et fastidieux travaux d'extraction du minerai s'intensifient. Des tonnes de roche sont placées dans d'immenses bacs où le processus de raffinage se poursuit jour après jour, nuit après nuit, et l'étrange substance radioactive est enfin isolée. Toutefois, même les minerais les plus riches ne contiennent qu'environ un quart de gramme du précieux élément par tonne ; mais le radium est finalement mis en évidence et cette découverte aura des répercussions considérables.
Marie et Pierre Curie, ainsi qu'un autre scientifique français, Henri Becquerel, sont récompensés par le prix Nobel de chimie en 1903. Marie recevra encore le prix Nobel de physique en 1911. Auparavant, elle aura perdu son mari à la suite d'un accident de la circulation, repris sa chaire de physique à la Sorbonne, élevé ses enfants et fait l'admiration du monde entier.
En 1929, Marie Curie revient en Amérique. Les travaux de cette grande dame ont éclairé la science d'un jour nouveau et se révèlent porteurs d'un nouvel espoir pour les victimes du cancer et de maladies du même ordre. Le président Hoover lui remet 50 000 dollars de la part des Amis américains de la science pour l'achat du matériau radioactif nécessaire à son laboratoire de recherche.