Formation de l'île de Surtsey (Islande)

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Dès l'origine du monde, les volcans expulsent des roches ardentes qui jaillissent de l'intérieur de la planète pour retomber à sa surface. D'une façon ou d'une autre, ils ont affecté la quasi-totalité de la surface du globe. Ici, sur la dorsale médio-atlantique, au sud de l'Islande, les roches volcaniques et les cendres ont émergé pour former l'île de Surtsey en 1963. Une nouvelle terre est née. Cette pile de cendres s'est accumulée en vrac et aurait pu être emportée par le vent et les vagues. Mais les coulées de lave qui se sont déversées à la surface ont doté l'île d'un revêtement de protection. Surtsey et l'Islande se situent dans une zone d'intense activité volcanique. Peu après l'apparition de Surtsey, de violentes explosions sous-marines causées par la fusion de roches ardentes et d'eau froide ont précédé l'apparition d'un autre volcan. Et, de nouveau, les roches volcaniques et les cendres ont formé une nouvelle petite terre, voisine de Surtsey. De ces deux nouvelles îles, qui ont coexisté l'espace de quelques mois, il ne reste plus que Surtsey, protégée par sa carapace de lave, l'autre ayant disparu sous l'effet de l'érosion éolienne et marine.