Wapiti

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Le wapiti vit essentiellement en Amérique du Nord. C'est le plus grand des cervidés, après l'élan. Au printemps, après un hiver long et rigoureux, les wapitis passent leurs journées à paître et à ruminer l'herbe qui pousse alors en abondance dans les prairies. Leur épais pelage d'hiver laisse progressivement place à un pelage plus fin et plus clair. C'est au printemps également que les femelles s'isolent pour mettre bas. À la naissance, les petits, comme la majorité des autres faons, possèdent un pelage tacheté de blanc qui leur permet de se dissimuler dans les broussailles pour échapper aux prédateurs. En grandissant, ces taches disparaissent. Les femelles et les jeunes vivent en groupes. Les mâles vivent solitaires ou en petites bandes.