Réalisateur de film, un rôle rêvé, Arnaud Desplechin

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Réalisateur salué par la critique pour la nouveauté de son regard (La Vie des morts, 1991 ; La Sentinelle, 1992 ; Comment je me suis disputé. (ma vie sexuelle), 1996 ; En jouant dans « La Compagnie des hommes », 2003 ; Rois et reines, 2004), Arnaud Desplechin parle avec prudence et humour de son métier :
Le réalisateur sur le plateau de tournage n'est-il pas un peu comparable à un chef d'orchestre ?
Peut-on distinguer deux types de réalisateur : un réalisateur « caméra » et un réalisateur directeur d'acteurs ?
Quelle est la liberté du réalisateur par rapport au scénario ?
Comment expliquer la fascination du public français pour le réalisateur, tenu pour l'auteur unique du film ?