Être critique de cinéma, Michel Ciment