Les télescopes terrestres

Crédits : VMGROUP

L'astronome qui, il y a un siècle, contemplait le ciel l'œil rivé à sa lunette serait bien étonné de voir à quoi ressemblent les sites actuels d'observation. Le Very Large Telescope, élément central de l'Observatoire européen austral, est situé à 2 640 mètres d'altitude, au sommet du Cerro Paranal, au Chili.
Les quatre grands télescopes, équipés chacun d'une optique ultramoderne de 8 mètres de diamètre, peuvent être connectés entre eux et avec quatre autres petits télescopes, ce qui permet de reconstituer une image unique extraordinairement fine.
Cette image toute récente nous montre une des galaxies les plus lointaines jamais vues, distante de 13,23 milliards d'années-lumière, témoin d'un Univers, âgé de quelque 400 millions d'années, encore tout jeune.
Perché à 4 205 mètres d'altitude, au sommet du Mauna Kea, à Hawaii, le vaste site d'observation astronomique appartient à onze pays. Treize télescopes, dont les deux plus grands instruments optiques du monde, les télescopes jumeaux Keck, y sont implantés. Grâce à l'exceptionnelle pureté du ciel à cet endroit, on y fait des observations dans le visible, l'infrarouge et le domaine des ondes millimétriques.