Radiotélescopes

Crédits : VMGROUP

Le radiotélescope d'Arecibo, situé à Porto Rico, est constitué d'un immense miroir concave fixe de 305 mètres de diamètre. Il pointe vers le zénith et concentre les ondes vers un récepteur accroché au-dessus de lui.
Le radiotélescope de Nançay, dans le centre de la France, reçoit les signaux radio à l'aide d'une antenne mobile sur un rail. Ceux-ci proviennent d'un miroir fixe concave de 300 mètres sur 35, qui concentre les ondes que lui envoie un miroir plan de 200 mètres par 40, mobile autour d'un axe horizontal. Le spectre du rayonnement solaire en ondes radio représenté ici a été capté par un autre détecteur de Nançay, le réseau décamétrique formé de 144 petites antennes.
Le Very Large Array est un réseau de 27 antennes disposées suivant une configuration en Y, près de Socorro, dans l'État du Nouveau-Mexique aux États-Unis. Les informations provenant des récepteurs sont analysées simultanément et l'ensemble est équivalent à une antenne unique de 36 kilomètres.
Situé dans le désert Morave en Californie, le radiotélescope de Goldstone est une grande antenne de 34 mètres de diamètre utilisée par la N.A.S.A. pour communiquer avec les sondes spatiales, Mariner, Voyager-1 et 2 notamment. Il sert aussi pour des recherches astrophysiques, telle la détection du rayonnement engendré dans le cœur de la Lune par la collision de neutrinos de très haute énergie.