El Niño

Crédits : VMGROUP

"Habituellement, dans le Pacifique, le niveau de la mer est plus haut à l'ouest qu'à l'est en raison des alizés (vent d'est) qui poussent les eaux vers l'ouest de l'océan. Les eaux transportées vers l'ouest sont remplacées à l'est le long des côtes de l'Amérique du Sud par des eaux froides riches en nutriments venant des couches plus profondes de l'océan, phénomène appelé upwelling. À l'ouest, les eaux chaudes s'évaporent et alimentent des pluies bénéfiques pour l'agriculture sur l'Australie et l'Asie du Sud-Est.
Lors d'un événement El Niño, les alizés faiblissent . parfois même ils s'inversent ., ce qui entraîne un retour des eaux chaudes et une remontée du niveau de la mer à l'est alors qu'à l'ouest le niveau baisse.
L'upwelling disparaît : à l'est, l'eau froide nutritive est remplacée par une eau chaude et pauvre. Les poissons migrent ou meurent, ce qui provoque de dramatiques conséquences écologiques, économiques et sociales. En outre, les pluies se déplacent sur l'est du Pacifique, entraînant des inondations et des coulées de boues sur la côte ouest de l'Amérique du Sud et des sécheresses et des incendies en Australie et en Asie du Sud-Est.

La compréhension du phénomène El Niño a progressé depuis la fin des années 1980 grâce à des simulations numériques. Les modèles nécessitent le recueil sur de longues périodes de données telles que le niveau de la mer et sa température en surface, données que seuls des satellites comme E.R.S. peuvent fournir.
Les animations montrées ici concernent l'événement El Niño de 1997-1998. Tout d'abord, les anomalies du niveau de la mer enregistrées entre avril 1995 et octobre 1997 sont représentées en 2D. Une zone en bleu correspond à un niveau de la mer bas par rapport à une moyenne sur plusieurs années. Le rouge correspond à un niveau de la mer plus haut que cette moyenne.
Les mêmes données ont ensuite été utilisées dans un modèle 3D où les zones hautes de l'océan sont représentées comme des montagnes et les zones basses comme des creux. On voit que, entre avril 1995 et octobre 1997, le niveau est progressivement remonté le long des côtes ouest de l'Amérique du Sud. Enfin, les changements de la température en surface couvrent la période allant de juillet à octobre 1997. Le code couleur utilisé est le bleu pour des eaux froides et le rouge pour des eaux chaudes. En juillet 1997, l'eau en surface le long des côtes de l'Amérique du Sud est froide et se réchauffe progressivement jusqu'à l'automne suivant."