Les éruptions effusives et explosives

Crédits : VMGROUP

"Le Pacaya, au Guatemala, est un volcan en activité quasi permanente. Certaines périodes d'éruption sont plus intenses que d'autres, comme celle de janvier 2000. Elle s'est manifestée par des fontaines et des coulées de lave, très spectaculaires de nuit. L'Etna en Sicile se caractérise par le même type d'émissions. On le voit ici lors de la crise du premier semestre 2000. L'Etna et le Pacaya sont deux volcans aux éruptions dites effusives. Le magma fluide s'épand en surface sous forme de coulées et de fontaines de lave. Des jets de matière en fusion peuvent s'élever à plusieurs centaines de mètres de hauteur. Quant aux coulées, elles détruisent sur leur passage les habitations et la végétation mais laissent aux hommes le temps de s'enfuir. Les éruptions les plus dangereuses sont les éruptions dites explosives, car seule la prévision de la crise avant le début même de l'éruption permet d'évacuer à temps les populations. Le réveil du Mayon aux Philippines, le 25 février 2000, en est un bon exemple. Dans ce type d'éruption, l'explosion du sommet du volcan expulse une nuée ardente, c'est-à-dire un mélange de gaz brûlants, de cendres et de blocs, qui dévale les pentes parfois à plus de 300 km/h."