Construction : aqueducs

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Principes de construction.


Les aqueducs sont des canalisations artificielles destinées à alimenter en eau la cité. Les plus connus sont ceux qui furent construits par les Romains.

La source d'alimentation devait se trouver à un niveau plus élevé que celui de l'agglomération, et la construction avoir une pente constante pour que l'écoulement soit assuré.

L'eau circulait au travers d'une canalisation, tunnel taillé dans la roche ou conduit couvert par des dalles de pierre ou par une voûte maçonnée, selon les contraintes du terrain.

Pour conserver le dénivelé et maintenir la pression de l'eau, il était souvent nécessaire d'élever un ou plusieurs étages d'arches, l'étage le plus élevé supportant la conduite d'eau.

La même construction pouvait parfois servir de canalisation et de pont pour franchir un fleuve, on parle alors de pont-aqueduc.

Les canalisations aboutissaient à des réservoirs à partir desquels l'eau était distribuée dans les différentes parties de la ville, notamment les fontaines publiques et les habitations.