Électrolyse

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Exemple de l'eau salée.


Lorsqu'un composé chimique déterminé se dissout dans l'eau, par exemple le sel, ses molécules libèrent des ions de charges électriques opposées ; la solution qui en résulte est conductrice d'électricité.

En introduisant dans cette solution une paire d'électrodes connectés à un générateur, on établit un champ électrique dans lequel les ions positifs, ou cations, sont attirés par l'électrode négative, ou cathode. Ils y récupèrent l'électron qui leur manque, se transforment, dans le cas du sel, en atomes neutres de sodium et se déposent sur la cathode comme sodium métallique.

De leur côté, les ions négatifs, ou anions, sont attirés par l'électrode positive, ou anode, où ils cèdent leur électron supplémentaire, se transforment en atomes de chlore et produisent des bulles de chlore gazeux.

Ce phénomène, par lequel une substance subit une transformation chimique sous l'effet d'un courant électrique, a pour nom électrolyse.

L'électrolyse est appliquée industriellement dans la production de sodium et de chlore, la préparation de métaux purs et le revêtement d'objets métalliques par une couche d'un autre métal.