Évolution des étoiles

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Principales phases dans l'activité d'une étoile.


Une étoile naît de la contraction d'une nébuleuse de gaz et de poussière interstellaires.
À sa naissance, l'étoile apparaît bleue en raison de la température élevée de sa surface résultant des réactions thermonucléaires qui se développent en son sein.
Cette combustion nucléaire, qui va durer plusieurs milliards d'années, entraîne la conversion de l'hydrogène en hélium. L'étoile dégage d'énormes quantités d'énergie et brille d'une couleur jaune.
Lorsque l'hydrogène commence à s'épuiser, l'énergie émise se réduit. L'étoile se refroidit et entre dans une phase d'expansion. Elle devient une géante rouge.
Si sa masse n'excède pas celle de notre Soleil, elle éjecte une partie de sa matière et son noyau se contracte. L'étoile devient une naine blanche.
Si cette masse est un peu plus grande que celle du Soleil, l'étoile achève son évolution par une colossale explosion appelée supernova. Le noyau résiduel donne naissance à une étoile à neutrons, extrêmement dense.
Lorsque le noyau issu d'une supernova est d'une masse très supérieure à celle de notre Soleil, il s'effondre et se transforme en un trou noir massif.
Les résidus de ces explosions enrichissent le milieu interstellaire, contribuant à la formation de nouvelles étoiles.