Horticulture : greffage

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Les techniques de greffage sont appliquées aux cultures d'arbres fruitiers et en horticulture.


Le greffage est l'insertion d'une branche d'arbre pourvue de bourgeons, le greffon, dans le tronc ou une branche d'un autre arbre, appelé porte-greffe, afin de le faire fructifier.

Le greffon produit des feuilles et des fruits semblables à l'arbre d'origine, mais avec la vigueur héritée du porte-greffe, grâce à la grande vitalité du cambium, la couche de cellules située entre l'écorce et le tronc.

Le greffage met en contact le cambium des deux éléments, ce qui va générer des cellules pour la cicatrisation de l'entaille. Ensuite, ces cellules formeront une seule couche de croissance qui unira le greffon et le porte-greffe.

Différents types de greffage sont possibles : le greffage par entaille, où le tronc est creusé pour introduire la branche chargée de bourgeons ; le greffage en écusson, où l'on implante par ligature un seul bourgeon sur le tronc ; ou encore le greffage par approche, où l'on unit deux branches dont on a laissé à découvert le cambium sur un côté.