Pologne : la naissance de Solidarnosc, 1980-1981

Crédits : Pathé-ITN

En Pologne, le 14 août 1980, les 17 000 ouvriers des chantiers navals Lénine de Gdansk cessaient le travail.
Cette fois, le mouvement n'était pas motivé par de seules questions de salaire. Ce sont les revendications portant sur la liberté syndicale et le droit de grève qui font l'objet de l'accord signé le 31 août par le vice-Premier ministre, Mieczyslaw Jagielski, et le leader du comité interentreprises de Gdansk, Lech Wałesa.
Le 22 septembre, Walesa prendra la tête de Solidarnosc (Solidarité), qui fédère les nouveaux syndicats indépendants. En quelques jours, il est devenu le Polonais le plus célèbre dans le monde après Jean-Paul II, qui le reçoit au Vatican le 15 janvier 1981.
Le nom des deux hommes est indissociable de l'évolution qui verra, en 1989, la victoire de Solidarnosc sur le pouvoir communiste polonais.