Grand prix automobile de Monaco, 1957

Crédits : Pathé

Seize concurrents au départ du Grand Prix automobile de Monaco, dont les trois premiers tours laissent espérer la plus ardente des compétitions et un duel très serré entre Stirling Moss et Fangio.
Malheureusement, une fois de plus, la chicane de la sortie du tunnel joue le rôle du destin, éliminant le dessus du panier : Collins, Stirling Moss et Hawthorn. Reste Fangio que personne ne semble plus devoir inquiéter, pas même l'Anglais Brooks dont les efforts louables animeront cependant cette fin de course préfabriquée. Dix abandons ou accidents sur seize concurrents : ce déchet donne tout son prix à la victoire de Fangio. Moyenne horaire : 104 kilomètres.