Rotation de l'ensemble corso-sarde

Vignette de Rotation de l'ensemble corso-sardeVignette de Rotation de l'ensemble corso-sarde
Rotation de l'ensemble corso-sarde

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Rotation de l'ensemble corso-sarde

Paléomagnétisme appliqué à la mégatectonique : la rotation de l'ensemble corso-sarde. En a, disposition supposée de l'ensemble corso-sarde avant la rotation, d'après Alvarez (1972). On a disposé l'ensemble corso-sarde en rapprochant les pentes continentales (figurées par des lignes barbelées). La rotation se serait donc produite autour d'un pôle en mer Ligure ; à la faveur de celle-ci, une partie de la croûte aurait plongé vers la profondeur et donné naissance aux roches volcaniques et plutoniques de la mer Tyrhénienne, représentées en vert. En b, directions apparentes du pôle oligocène ( ?) de la Sardaigne d'après les mesures paléomagnétiques dans les trachyandésites du nord-ouest de celle-ci (Alghero), d'après De Jong, Manzoni, Zijderveld (1969). Les différents points, croix, triangles, etc. représentent les pôles de diverses coulées numérotées de 1 à 10 ; les points noirs indiquent le pôle Nord avec une inclinaison positive ; les points blancs, le pôle Nord avec une inclinaison négative. A l'Oligocène, la direction moyenne du pôle magnétique était donc environ nord-ouest. On admet donc, pour rétablir celle-ci, que l'ensemble corso-sarde a tourné de 45° vers l'est, selon un mécanisme exprimé par le schéma a.