Fosse du Chili : anomalies gravimétriques

Vignette de Fosse du Chili : anomalies gravimétriquesVignette de Fosse du Chili : anomalies gravimétriques
Fosse du Chili : anomalies gravimétriques

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Fosse du Chili : anomalies gravimétriques

Anomalies gravimétriques négatives au niveau de la fosse du Chili (d'après D. E. Hayes, 1966). C'est le déficit de matière lié à la fosse elle-même, ainsi que la faible densité des sédiments qu'elle contient, qui est la cause de l'anomalie. C'est à partir de cette interprétation que les données altimétriques précises du satellite Seasat (cf. tectonique des plaques et pacifique, planches hors-texte) ont permis, après diverses corrections, de dessiner les fosses océaniques et, d'une façon générale, le fond des océans (par rapport au géoïde moyen, la surface de la mer est soulevée au niveau des anomalies gravimétriques négatives, donc des fosses, par exemple, et vice versa).