Drosophile : rythmes circadiens d'éclosion

Vignette de Drosophile : rythmes circadiens d'éclosionVignette de Drosophile : rythmes circadiens d'éclosionVignette de Drosophile : rythmes circadiens d'éclosionVignette de Drosophile : rythmes circadiens d'éclosion
Drosophile : rythmes circadiens d'éclosion

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Drosophile : rythmes circadiens d'éclosion

La sortie (éclosion) des mouches de leur puparium dans une population de « Drosophila melanogaster » se produit selon un rythme circadien (en a, mouches sauvages). L'origine génétique de ce rythme est mise en évidence par l'existence de mutants (en b, c et d). Dans cette expérience, les animaux ont été élevés en photopériode LD 12 : 12 puis placés à l'obscurité après l'empupement (d'après : R. Konopka et S. Benzer, 1971).