Galaxie : régions centrales

Galaxie : régions centrales

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Image des régions centrales de la Galaxie, englobant la totalité du bulbe galactique, bâtie à partir des données recueillies par S.I.G.M.A. de 1990 à 1994 dans la bande des rayons X durs et des rayons gamma de basse énergie (de 0,040 à 0,075 MeV). Les longitudes galactiques croissent de la droite vers la gauche, les latitudes du bas vers le haut. L'échelonnement des courbes de niveau dénote le degré de confiance de la détection. Les trois candidats trous noirs sont, de gauche à droite : GRS 1758 – 258, une source persistante découverte par S.I.G.M.A. dès mars 1990, GRS 1716 – 249, la nova à rayons X durs et gamma découverte dans Ophiucus par S.I.G.M.A. le 25 septembre 1993 et 1E 1740.7 – 2942, le candidat trou noir le plus brillant de la région, identifié avec une radiosource compacte située au centre d'un système de jets bipolaires. À noter que GX 1 + 4 est un pulsar accrétant en système binaire et que Terzan 2 est la première source de rayons X durs et gamma identifiée avec un amas globulaire, probablement associée avec un sursauteur X (d'après : A. Goldwurm et al., « Possible Evidence against a Massive Black Hole at the Galactic Centre », in « Nature », vol. CCCDXXXI, pp. 589-591, 1994).