Variation de luminosité

Variation de luminosité

Crédits : Encyclopædia Universalis France

La luminosité des quasars peut varier considérablement à toutes les longueurs d'onde et sur de courtes échelles de temps. Cette figure présente, à titre d'exemple, la courbe de lumière, de 1965 à 1987, du quasar 3C 345, dont la vitesse d'éloignement est égale à 41 % de la vitesse de la lumière. Les dates sont exprimées en jours juliens : le 1er mars 1960 est le jour julien 2 436 995, le 1er mars 1970, le jour julien 2 440 647, le 1er mars 1980, le jour julien 2 444 300. Les variations de luminosité sont aléatoires ; durant certains sursauts, celle-ci a augmenté d'un facteur six (d'après : M. R. Kidger, in « Astronomy and Astrophysics », vol. CCXXVI, p. 9, 1989).