Golfe de Gascogne : coupe synthétique

Golfe de Gascogne : coupe synthétique

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Essai de coupe synthétique de la plaine abyssale du golfe de Gascogne. Cette coupe, fortement simplifiée, est à peu près dans le sens est-ouest au voisinage de 45o 20′N. Au-delà de la rampe continentale qui forme le bas de l'escarpement, la plaine abyssale est accidentée de deux reliefs isolés et se prolonge vers le large jusqu'à s'appuyer contre les collines abyssales de Biscaye. Sous la rampe et la plaine, trois lits principaux de turbidites encadrent des sédiments pélagiques ; la déformation de ces lits montre que, sous le poids de ces sédiments, il y a eu une certaine subsidence des bassins. Mais certains reliefs, parce qu'ils ont toujours dépassé le niveau de dissolution des carbonates, se sont progressivement exhaussés par sédimentation différentielle (d'après Malzac, 1971).