Golfe de Gascogne : coupe synthétique