Rétrovirus : cycle réplicatif

Rétrovirus : cycle réplicatif

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Cycle réplicatif d'un rétrovirus. L'ARN viral à simple brin, après pénétration dans une cellule hôte, est transcrit par la transcriptase inverse du virus en ADN viral à deux brins qui s'intègre dans un chromosome de la cellule, pour donner le provirus. Le provirus est encadré par des séquences nucléotidiques identiques, les répétitions terminales longues (LTR sur la figure), qui régulent l'expression des gènes viraux intégrés. Les systèmes enzymatiques de la cellule hôte produisent, à partir du provirus intégré, les protéines codées par le génome viral et de nouvelles molécules d'ARN viral. La formation d'un rétrovirus porteur d'un gène oncogène correspond à une recombinaison entre génome viral et génome cellulaire, qui permet au génome viral de capturer (transduire) tout ou partie d'un proto-oncogène cellulaire, situé au voisinage du site d'intégration du provirus.