Effecteurs orthosympathiques et parasympathiques

Effecteurs orthosympathiques et parasympathiques

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Organisation des effecteurs orthosympathiques et parasympathiques. En bleu, le système orthosympathique avec l'origine spinale des fibres préganglionnaires et l'origine des fibres postganglionnaires, soit au niveau des ganglions de la chaîne paravertébrale (à gauche sur la figure), soit au niveau des ganglions de plexus à droite ; les fibres postganglionnaires rejoignent les différents viscères. Il s'agit évidemment d'une représentation schématique. Dans la réalité, les deux chaînes paravertébrales sont, comme leur nom l'indique, plaquées contre la paroi postérieure du thorax et de l'abdomen tout à côté de la colonne vertébrale ; les ganglions de plexus se retrouvent dans l'abdomen au voisinage des viscères. Noter les fibres préganglionnaires qui innervent la médullosurrénale, glande à sécrétion interne (noradrénaline, adrénaline) constituée par des fibres postganglionnaires transformées. En rouge, le parasympathique crânien et sacré avec les principaux viscères qu'il innerve (d'après E. Gardner, « Fundamentals in Neurology », Philadelphie, 1964).