Maladie coronarienne et cholestérol alimentaire

Maladie coronarienne et cholestérol alimentaire

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Réduction de la maladie coronarienne en fonction de la réduction du LDL-cholestérol alimentaire : 20 % de réduction pour une diminution de 15 % du taux de LDL et 50 % de réduction pour une diminution de 35 % du LDL.