Molécule d'ARN : structure secondaire

Molécule d'ARN : structure secondaire

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Le modèle en feuille de trèfle, représentant la structure secondaire (configuration dans un plan) de la molécule d'ARN de transfert, a été déduit pour la première fois en 1965 de la séquence des groupes de nucléotides constituant le ARNt de l'alanine de la levure. Depuis lors, on a montré que ce schéma s'applique aux séquences nucléotidiques d'environ cent ARNt, isolés de cellules végétales, animales ou bactériennes. On a indiqué l'emplacement des bases nucléotidiques existant en position analogue dans tous les ARNt. Les régions en barreau d'échelle sont faites de bases complémentaires appartenant à des parties différentes de la chaîne polynucléotidique. Elles s'apparient par des liaisons hydrogène provoquant le repliement de la chaîne sur elle-même. Le nombre de nucléotides qui constituent les boucles et les branches est fixe, sauf dans deux régions de la boucle D désignées par les symboles a et ß (faites de un à trois nucléotides suivant les ARNt) et dans la boucle variable (qui a, en général, quatre ou cinq nucléotides mais qui peut en comporter jusqu'à vingt et un).