Cisaillement

Cisaillement

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Schéma théorique du cisaillement. On a isolé par la pensée un cube de matériaux solides et on le soumet à des contraintes dont la composante maximale est s1, minimale s3, moyenne s2. Il en résulte la formation de deux plans de cisaillement qui sont les plans diagonaux du cube, telles que les composantes maximales s1 et minimale s3 soient dans les plans bissecteurs du dièdre ainsi défini, la contrainte moyenne s2 constituant l'arête de celui-ci.