Trajets évolutifs initiaux des étoiles de petite masse

Trajets évolutifs initiaux des étoiles de petite masse

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Trajets évolutifs initiaux des étoiles de petites masses. L'évolution calculée de trois étoiles de population I, de masse 1 M⊙, 1,25 M⊙ et 1,5 M⊙, est représentée dans le diagramme de Hertzsprung-Russell. Les temps d'évolution sont portés en milliards d'années. L'évolution de ces étoiles est calculée depuis la séquence principale (A - B) où elles demeurent le plus longtemps, en brûlant l'hydrogène des régions centrales. Du point B au point C, l'hydrogène brûle dans une couche surmontant le cœur d'hélium, couche qui se rétrécit rapidement. Du point C au point D, la matière située au-dessus de cette couche se dilate rapidement et se refroidit : l'étoile devient une géante rouge.L'inclinaison d'une portion du trajet évolutif par rapport à la direction selon laquelle les rayons des étoiles (R) sont constants indique si dans cette phase l'étoile se dilate ou se contracte. Les étoiles de petites masses (M ≲ 1 M⊙) se dilatent tout au long de leur évolution vers la phase géante rouge. Celles de masses supérieures connaissent une phase de contraction vers la fin de leur vie sur la séquence principale (d'après I. Iben Jr., «Stellar Evolution. VI. Evolution from the Main Sequence to the Red-giant Branch for Stars of Mass 1 M⊙ ; 1,25 M⊙ ; and 1,5 M⊙», in «The Astrophysical Journal», vol. CXLVII, p. 624, 1967).