Crise tonico-clonique : enregistrement polygraphique

Crise tonico-clonique : enregistrement polygraphique

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Schéma de l'enregistrement polygraphique d'une crise tonico-clonique montrant ses composantes motrices, végétatives et électro-encéphalographiques.Dans la précrise : dès les premières myoclonies enregistrées sur l'électro-myogramme (EMG), polypointes sur l'électro-encéphalogramme (EEG), chute brutale de la résistance cutanée sur l'électrodermogramme (EDG), augmentation de la tension artérielle T, de la pression intravésicale V et accélération cardiaque C.La crise proprement dite s'exprime sur l'EEG et l'EMG par les deux séquences convulsives tonique et clonique accompagnées d'importants phénomènes végétatifs : apnée, hypertension artérielle, hypertension intravésicale, tachycardie, abaissement de la résistance cutanée et mydriase (cette dernière cédant rythmiquement dans l'intervalle des secousses de la phase clonique pour réaliser un hippus).La période immédiatement postcritique s'exprime, tandis que le sujet est dans le coma carus, par : un silence électro-encéphalographique complet (extinction), une nouvelle phase tonique plus ou moins accusée et prédominant sur les muscles céphaliques (masséter versus, biceps), une reprise de la mydriase, une nouvelle accélération cardiaque, une accélération de la respiration, qui est reparue après la dernière clonie. C'est après cette dernière clonie, alors que le sujet est en résolution musculaire complète pendant quelques secondes seulement, que survient la perte des urines sous l'effet de l'atonie sphinctérienne.La période de récupération montre le retour aux conditions normales de tous les phénomènes végétatifs préalablement perturbés. Un nouvel épisode d'hippus correspond à une interruption rythmique de la mydriase pendant les intervalles de décontraction qui fractionnent la fin de l'hypertonie postcritique. L'EEG présente des ondes lentes qui vont progressivement s'accélérer jusqu'à la récupération d'un rythme normal avec réapparition progressive de la conscience.