Élastogenèse

Vignette de ÉlastogenèseVignette de ÉlastogenèseVignette de Élastogenèse
Élastogenèse

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Élastogenèse

Représentation schématique de l'élastogenèse. La cellule musculaire lisse de l'aorte produit deux types de macromolécules : les glycoprotéines de structure microfibrillaires (GPS-mf) et la tropoélastine (te). Cette dernière se dépose par interaction électrostatique sur la trame microfibrillaire pour former les fibres ou lames élastiques jeunes. Avec l'âge, la proportion d'élastine pontée (en violet) augmente dans ces lames élastiques au détriment des microfibrilles (en marron) pour donner l'élastine mature. Au cours du vieillissement, et plus rapidement dans l'artériosclérose, les lames élastiques sont fragmentées, la proportion des microfibrilles glycoprotidiques augmente à nouveau et participe à la fixation de sels calciques. Cet aspect est caractéristique de l'élastine âgée.