Intestin grêle vu en coupe

Intestin grêle vu en coupe

Crédits : Encyclopædia Universalis France

La surface active de l'intestin. Ce schéma montre comment se démultiplie progressivement la surface disponible pour assurer l'absorption intestinale. En regard de la cellule épithéliale de l'intestin, on voit deux coupes de cellules intestinales photographies au microscope électronique. La coupe suéprieure correspond à la surface intestinale, où pénètrent les aliments, avec ses microvillosités. La coupe inférieure est prise au niveau du noyau et de la base de la cellule, du côté où les aliments sont déversés dans le sang et la lymphe. Le schéma localise les principales structures.
Il est difficile de se faire une idée de leur échelle réelle. Si l'on prend comme base la taille des éléments visibles sur cette photographie, la muqueuse intestinales à elle seule aurait un demi-mètre de hauteur ; le tube intestinal lui-même aurait 20 m de diamètre et 4 km de long. Mises les unes à côté des autres, la totalité des cellules intestinales recouvriraient entièrement le lac de Genève ! Or, à cette même échelle, les molécules qui traversent l'intestin ne mesureraient qu'un millième de millimètre !