Stoechades

Stoechades

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Bloc diagramme du canyon des Stoechades, d'après les observations faites à bord du submersible « Cyana » (campagne Estocade, 1976). Le canyon des Stoechades est une vallée sous-marine qui sépare l'île du Levant de la côte varoise. Son cours moyen et supérieur, guidé par des fractures, entaille des roches sédimentaires de plate-forme, d'âge oligo-aquitanien (début d'ouverture du bassin nord-méditerranéen). La vigueur du relief et l'absence de couverture miocène démontrent une importante érosion des marges pendant la période d'émersion messinienne et le creusement majeur du canyon en domaine continental. Comme le montre cette figure, les grands traits du relief originel semblent avoir été conservés, modifiés çà et là par des jeux de faille et par des éboulements. Toutefois, le rajeunissement des versants en domaine sous-marin est probablement plus important au cours du Quaternaire qu'on ne le pense généralement. Le lit est constitué par des dépôts irréguliers et généralement peu épais, à éléments de tailles très variées. On peut observer des chaos de blocs (éboulis ou coulées), des rides longitudinales de vase, des intumescences attribuées par les chercheurs à du diapirisme argileux. Le toit de la formation oligocène qui forme les épaulements présente des structures de dissolution (rides et cannelures) et est fortement fracturé ; il s'agirait d'une ancienne surface d'érosion subaérienne [d'après Estocade (Groupe), 1977].