Gouf de Capbreton

Gouf de Capbreton

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Le gouf de Capbreton, dans le golfe de Gascogne. Ce gouf est un canyon majeur qui longe sur 200 km la marge nord-espagnole et dont la tête vient toucher le littoral landais ; il s'agit d'un canyon actif. Cette section sismique non traitée (source : I.F.P et Elf-E.R.A.P.) a été réalisée au nord de Bilbao ; elle montre des versants très dissymétriques et de caractères géologiques très opposés. Au nord, la série sédimentaire, épaisse de 3 à 4 km environ (de 2,5 à 3 std), est formée, à la base, par du Trias (1) recouvert par des dépôts (2) du Crétacé supérieur (période d'ouverture du golfe de Gascogne), affectés, comme l'Éocène moyen-Paléocène (3), par le serrage pyrénéen (fermeture du golfe). L'Éocène supérieur-Oligocène (4), discordant, est faiblement tectonisé et recouvert par les séries progradantes du Miocène à l'Actuel (5). Le flanc sud, au contraire, est formé par la superposition d'écailles tectoniques prolongeant vers l'ouest le front de chevauchement nord-pyrénéen (prisme d'accrétion tectonique) ; cette structuration tectonique a joué un rôle primordial dans le tracé du cours principal. La pente sud, très abrupte, est fortement érodée et entaillée par de nombreux affluents, absents sur l'autre versant (d'après B. Damotte et al., 1969).