Surfaces d'isobares : deux coupes verticales